Fil info
21:54Corrèze : Treignac, une cité qui a du caractère -> https://t.co/q08u6rkPmy
20:55Indre : Budget : 53 % de solidarité et 21 millions pour les routes | L'Echo https://t.co/8LFuhsW8ac via
20:04Corrèze : Quel nom pour la future scène nationale Brive-Tulle ? -> https://t.co/3QOEOvW8uP
19:48Région : 75 ans et un bel avenir à construire -> https://t.co/3qQv6yKvsk
19:09RT : Semaine de contrôle à l’. La question hospitalière au centre des interventions des députés communistes.… https://t.co/9KdzCQutnF
19:08RT : Cent personnalités lancent un appel à « ne pas brader Alstom » https://t.co/mNepgB3ben https://t.co/3Xvbm8hd9w
19:04Indre : La Région lance un vaste chantier de concertation -> https://t.co/HSdb6U7ox6
19:01Montignac : Opération d’ampleur à Lascaux -> https://t.co/pnqGSOUEZ1
18:45Châteauroux : Gil Avérous détaille les dossiers qui animeront la ville en 2018 -> https://t.co/YXzBnQT4vD
18:44Indre : Le centre hospitalier retrouve peu à peu des couleurs -> https://t.co/3ASuST8niJ
18:42On ne "découvre" pas la ... On la rencontre, on la comprend, on la ressent, on la savoure, bref on la vit!… https://t.co/OihtbFeHlo
18:19Dordogne : Prud’hommes : une justice au service des salariés -> https://t.co/gIWNSlbaG5
18:17Dordogne : Une traversée de l’espoir pour son entreprise -> https://t.co/W42Q8XiPhq
17:52# # - -Gence : Bonne réalisation des travaux 2017 et fin de la construction du gymnase -> https://t.co/DwmPd1JJqZ
17:50# # - -Victurnien : Le P.A.R.D.I. ça décoiffe! -> https://t.co/uOgrucGoZY
17:47# # - : Miss Curvy: Jessica Vervoitte représentera le Limousin -> https://t.co/ouCnVhyOMt
17:47# # - : Miss Curvy: Jessica Vervoitte représentera le Limousin -> https://t.co/CuQOYeOS7a
17:45# # - Croisille-sur-Briance : Pas d'augmentation des impôts locaux en 2018 -> https://t.co/bkf6I3AX6Z
17:42# # - -les-Églises : Le projet d’une nouvelle commune avance -> https://t.co/4U5tbDmHNY
17:24RT : Le département de la Creuse est en vigilance jaune "vents violents" jusqu'au mercredi 17 janvier à 12h00.
17:19RT : Marie-Laure Dufresne-Castets, avocate des salariés qui a combattu auprès des salariés de PSA, Moulinex, McDonald’s…… https://t.co/E1wSH1CAJk
17:18Le département de la Creuse est en vigilance jaune "vents violents" jusqu'au mercredi 17 janvier à 12h00.
17:16RT : : Météo France prolonge la vigilance jaune "Vents Violents" pour le département de la Creuse jusqu'au mer… https://t.co/KfqfbTjTa1
16:40Thenon : Des vœux sous le signe des trois R : Rassembler, remercier, rassure -> https://t.co/SaqF2Sa9IV
16:20Chaillac : L’ANACR et amis poursuivent le devoir de mémoire -> https://t.co/DA9xbTn2RK
16:05Périgueux : Un coup de pouce pour l’emploi -> https://t.co/zGuz7lgu0Y
14:50Valençay : Le Pôle pluridisciplinaire de santé devrait ouvrir en fin d’année -> https://t.co/4F2CBE8HOX
13:13Ravie de voir paraître mon premier écrit dans le journal l’Echo du Centre 🤗
11:53RT : "Si le gouvernement britannique s'en tient à sa décision de se retirer, le deviendra une réalité avec toute… https://t.co/w7FdImqiBf
11:39RT : Venez fêter les 20 ans de la ce samedi à l'occasion de la Nuit de la lecture! https://t.co/iJR7w1iIpl https://t.co/s1k8xRhChH
11:38RT : est la première commune correzienne à obtenir le label "Petite cité de caractère". https://t.co/W44101tV9B
10:59RT : est la première commune correzienne à obtenir le label "Petite cité de caractère". https://t.co/W44101tV9B
10:56 est la première commune correzienne à obtenir le label "Petite cité de caractère". https://t.co/W44101tV9B
09:33RT : : Météo France a placé le département de la Creuse en vigilance jaune "vents violents" ce jour à partir d… https://t.co/qZxn0iUZL9
07:07RT : Tulle : Projection du film "La bombe et nous" https://t.co/hgUck7yj9R
00:35Tulle : Projection du film "La bombe et nous" https://t.co/hgUck7yj9R
23:17France : Mais où est passé l’argent du beurre ? -> https://t.co/ToNYMeS2Rg
23:15France : Le blocage massivement suivi dans les prisons -> https://t.co/jEnwS7HEW6
23:13France : Alstom : un appel contre la fusion avec Siemens -> https://t.co/5RJ989If7y
22:47 Sur votre site il faut être abonné Tant pis
22:40Handball : Hors de question de ne pas gagner -> https://t.co/ZMhxo1TtIX
22:39Football : Un match intéressant -> https://t.co/F35McJlaVx

La question du maintien du site Rougié à Sarlat se pose

En réaction à l’annonce d’un vaste plan social au sein du groupe Euralis d’ici 2019, les salariés de l’usine Rougié de Sarlat, qui serait fortement impactée, se sont mis en grève hier. 89 postes seraient finalement supprimés.
La réaction des salariés de l’usine de Sarlat ne s’est pas fait attendre puisque au lendemain de l’annonce par la direction du groupe Euralis de la suppression de 313 postes sur le Pôle alimentaire, dont 95 sur Sarlat (lire L’Echo de mercredi), ils ont débrayé hier pendant plusieurs heures.
Et comme par hasard alors que la section CGT, seul syndicat de l’usine, s’apprêtait à faire une conférence de presse avec le personnel, le directeur du site Loïc Ménager demandait aux salariés d’assister à une réunion de communication.
« C’est du vent », tempêtaient ceux qui y avaient assisté. « Il ne nous a rien appris. D’après lui, ce n’est qu’un projet. Il faut attendre le 19 janvier, date du début de l’information et de la consultation des représentants du personnel, pour que cela soit finalisé ».
89 postes supprimés
Interrogé, le directeur n’a pas voulu commenter la décision d’Euralis. Mais, selon Nicolas Magnanou le représentant du personnel, ce plan vise bien à supprimer des emplois à Sarlat. « Il y en aurait 95, mais avec des créations de postes et des mutations on tomberait, à 89 licenciements ». Ce que l’on sait c’est que les ADV export Rougié (administration des ventes) resteraient à Sarlat et que les ADV France partiraient sur le site des Herbiers, soit sept personnes.
Un maintien intéressé
La CGT a alors posé cette question essentielle : « pourquoi va-t-il rester 60 postes à Sarlat sur un site aussi grand ? ». Selon Nicolas Magnanou, tout simplement « parce que la direction de Pau a encore besoin du tampon des douanes, de l’agrément Rougié Sarlat, auprès des clients étrangers. Mais jusqu’à quand ? Le site de Sarlat n’est pas viable pour   si peu de personnes ? ».
Et de rappeler qu’il y a trois ans, le site avait déjà perdu 50 salariés, d’où la forte inquiétude qui pèse sur le devenir  de ce site historique créé par Jean Rougié. « C’est une catastrophe pour nous, mais aussi pour l’économie du Sarladais qui souffre déjà beaucoup. Je ne vois pas où pourraient se faire d’éventuelles reconversions ».
Un avertissement
C’est en tout cas un coup de massue qui est tombé sur la tête des salariés au lendemain des fêtes de fin d’année, ils ne s’attendaient pas à une telle vague de licenciements, même si en juillet dernier « ça se tramait » et que le nouveau directeur se plaignait à l’époque
« d’être assimilé au bourreau qui allait faire tomber les têtes et faire le sale boulot ».
Hier, la secrétaire départementale de la CGT Corinne Rey était sur place pour dire au personnel « d’être solitaire », que « rien n’était inéluctable », et qu’il « fallait s’en sortir collectivement».
Nouveau débrayage
Didier Bourdet, le secrétaire de l’UL CGT rappelait les efforts faits par le passé par les salariés. « C’est inadmissible ce qui se passe ici. Il faut faire barrage à ce plan, sinon c’est la mort du site ». Et d’insister lourdement : « la seule lutte perdue c’est celle que l’on ne mène pas… » Les salariés comptaient bien se faire entendre avant et après le lancement de toute procédure  et dès aujourd’hui où un autre débrayage sur le site est prévu à 13 heures.
P. Pautiers

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.