Fil info
23:45RT : VICTOIRE BONIFIÉE SYNONYME DE QUALIFICIATION! Le CAB doit attendre la fin du match du Stade Français pour connaîtr… https://t.co/kpP2TqvyMG
23:42RT : Le 5e essai du juste avant le coup de sifflet final. Le cab l'emporte 33-7 et se qualifie pour les quar… https://t.co/rWCOkzjDYM
23:41Événement rare et grave à la prison de Guéret ce samedi midi, un surveillant a reçu un coup de poing au visage de… https://t.co/TSCA4f8y2T
22:37RT : Le 5e essai du juste avant le coup de sifflet final. Le cab l'emporte 33-7 et se qualifie pour les quar… https://t.co/rWCOkzjDYM
21:36RT : essai de waqaniburotu synonyme de bonus ! Et de qualif?
20:54RT : A la mi temps le mène 14-0 contre worcester sur un doublé de Koyamaibole. https://t.co/MmA0MlRYgw
20:11Un surveillant de la maison d'arrêt de Guéret s'est fait agresser samedi midi par un jeune détenu non radicalisé... https://t.co/myXVCGs5ev
19:00 J'ai vu un maire attristé au JT de France3 Limousin hier soir pour son école Dire que ce… https://t.co/xFQdyoONnd
18:39 le POLT : à quand des investissements en infrastructure,en matériel et en personnel… https://t.co/LoAyVvlKOO
17:31RT : Le match de vs initialement programmé au stadium se jouera à 20h à T… https://t.co/a23BOWNOCF
16:58 Non à la fermeture de l’école de proximité dans un village dynamique et… https://t.co/hgmEHAcYXd
16:24RT : ⚠️Le département de la est placé en Inondation sur le tronçon Vézère aval. Dordogne amont… https://t.co/13L7d7niMA
16:23RT : reporté. Mais ce jouera ce week-end sans trop savoir où encore. Tulle? Aurillac? https://t.co/9nfL1t2pEC
15:50Ussel : Raisonnablement optimiste -> https://t.co/YEvYnCDnR1
12:15RT : Monceaux/Dordogne est en colère ! Ce dynamique village Corrézien voit une classe de son école menacée de fermeture… https://t.co/6kvSaR0Nrg
12:07RT : Si la pluie ne cesse de tomber depuis ce matin sur la Creuse, à La Courtine, c'est de la neige. Prudence sur les routes.
12:06RT : ⚠️Le département de la est placé en Inondation sur le tronçon Vézère aval. Dordogne amont… https://t.co/13L7d7niMA
10:52Si la pluie ne cesse de tomber depuis ce matin sur la Creuse, à La Courtine, c'est de la neige. Prudence sur les routes.

Nouveau débrayage chez Rougié

Social

A l’appel de la CGT, près de la moitié des salariés de l’entreprise Rougié à Sarlat ont débrayé hier matin pour dénoncer la suppression annoncée de 95 emplois. Ils vont mener plusieurs actions la semaine prochaine.
Une nouvelle fois hier matin entre 70 et 80 salariés de l’entreprise Rougié à Sarlat ont débrayé à l’appel de la CGT. Il s’agissait là du second rassemblement depuis l’annonce de la suppression de 95 postes sur ce site historique de Rougié. Les salariés et les représentants du syndicat (le délégué Nicolas Magnanou  avait un rendez-vous à Paris  à la fédération CGT de l’agro-alimentaire) ont décidé d’un calendrier de lutte pour les jours à venir. Si rien n’est prévu ce vendredi, par contre il a été question qu’une délégation lundi matin rencontre le maire Jean-Jacques De Peretti.
L’après-midi, les employés devraient également bloquer le rond-point de la déviation de Sarlat au niveau du Pontet à partir de 16 h, pour distribuer des tracts afin d’informer et de sensibiliser la population de ce qui se passe au sein de leur entreprise. Selon la CGT, cette action vise à créer « un mouvement solidaire pour le maintien de l’emploi dans cette entreprise historique de Sarlat fondée par Jean Rougié ». Le syndicat estime en effet que l’action est impérative « face à cette annonce de casse de l’emploi sans précédent dans l’histoire de l’industrie agro-alimentaire en Dordogne ». Selon les calculs de la CGT, ce ne sont pas seulement 95 emplois sur les 152 de cette entreprise qui sont menacés à terme, mais bien plus. En effet, un emploi industriel détruit représentant la disparition de quatre emplois induits, l’impact immédiat du plan social chez Rougié serait donc la disparition de 380 emplois sur le Sarladais, « alors que le groupe Euralis dégage des bénéfices ». Pour le syndicat, qui appelle les élus à agir, il ne fait aucun doute que ces licenciements n’ont pour seul but « que d’augmenter les profits de quelques uns contre l’intérêt de tout un bassin de vie et d’emploi ». Déterminés à sauver leurs emplois, les salariés pourraient bien s’inviter à la fête de la truffe samedi 20 janvier et il se pourrait bien que le fameux Trophée, Jean Rougié du nom de celui qui a créé l’entreprise, soit quelque peu perturbé. Car, la veille, aura eu lieu la réunion officielle d’information et de consultation par la direction d’Euralis, des représentants du personnel à l’issue de laquelle les salariés en sauront un peu plus sur leur sort.

P.P. et E.C.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.