Fil info
11:32RT : ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
11:29ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
10:44 sur le boulevard circulaire de Brive, au centre ville, distribution de tranches de sa… https://t.co/k1IxMadGPY
09:06# # - -Yrieix-la-Perche : Les 57 ans du cessez-le-feu -> https://t.co/WQwdvQNyz3
08:59# # - -Yrieix-la-Perche : Les « Enoncés » de Christian Lebrat -> https://t.co/6NbDofChyP
07:59Région : Pole de ressource de Limoges, des projets qui revendiquent l’économie sociale et solidaire -> https://t.co/wH57GAbjEr
19:09Indre : Mieux accompagner les conversions vers le bio -> https://t.co/dbzFGnKZ9R
19:06Indre : Fonction publique et salariés du privé unis contre la casse sociale -> https://t.co/957KkuScm9
18:47Indre : L’UFC-Que Choisir, du côté des consommateurs -> https://t.co/Zex8Oi1MHQ
18:32Périgueux : 1 600 Périgourdins en colère -> https://t.co/tY2ODUFHoS
18:29Coursac : Se souvenir, une grille de lecture de notre avenir -> https://t.co/s86WnRPvmG
17:19Région : Gérard Darmanin attendu par les syndicats -> https://t.co/0K3neHqnnt
17:13# # - -Junien : Zavatta fait son cirque -> https://t.co/FrfUr4exeY
16:27 Visite de l'imprimerie Rivet Presse Édition de Limoges. L'imprimerie du Journal L' Écho du Centre Limousi… https://t.co/rqxEqPHvUh
16:07International : Morsures de serpents: un poison toujours aussi meurtrier -> https://t.co/IJPXdLNl33
15:59France : L'Allemagne avance avec Huawei sur sa 5G malgré les menaces américaines -> https://t.co/MiLyQG9CNW
15:28France : Grand ménage à la tête de la préfecture de police de Paris -> https://t.co/uOD3T4DBs7
12:54RT : Ça fait 8 mois ( affaire Benalla )que la « Macronie » veut la tête du préfet de police . Elle tient enfin son scalp… https://t.co/mrny8hUp9E
12:30Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/UmmPp9SlEA via

Les Rougié veulent des garanties

Social

Hasard du calendrier ou réponse aux inquiétudes des syndicats (voir notre édition d’hier), la direction d’Euralis a envoyé jeudi soir un communiqué annonçant un projet ambitieux pour le site de Sarlat, « Rougié Excellence ».
Une annonce que les syndicats accueillent cependant avec beaucoup de prudence. « C’est un premier pas et il s’agit d’un réel projet cohérent pour le site, avec une vraie finalité même si les volumes qui seraient produits ne sont pas à la hauteur des attentes des salariés en terme d’emploi », explique Nicolas Magnanou secrétaire du syndicat Cgt Rougié Sarlat et représentant syndical du groupe Euralis qui ajoute, « maintenant nous allons fortement nous attacher à obtenir des garanties, quant à la réalisation effective de ce projet car, au moins sur les dix dernières années, aucun investissement n’a été réalisé en totalité. Nous demandons donc très clairement à ce qu’il y ait une prise de position ferme du président de la coopérative Christian Pees et son directeur général Pierre Couderc, sur cette question. Nous voulons des garanties, on nous a trop proposé de plans à moyen terme, de projets, de budgets qui n’ont pas abouti. Là, il y a un projet qui se dessine et une volonté politique de faire quelque chose du site de Sarlat. Mais ce n’est pas au niveau du seul Pôle alimentaire que l’on peut obtenir des garanties mais au niveau de l’ensemble du groupe. C’est pourquoi nous voulons avoir la parole du président ». Le site qui compte aujourd’hui 140 salariés est sous le coup d’un PSE qui concernait 95 licenciements, mais avec le jeu des départs volontaires et des départs en retraite anticipés, ainsi qu’avec le projet « Rougié excellence » qui permettrait de sauver 17 postes, ce plan ne concernerait plus « que » 50 licenciements. Le projet « Rougié Excellence » consisterait à produire de petites séries à forte valeur ajoutée, difficiles à élaborer autrement qu’à la main et donc consommatrices d’emplois.
D’autre part, il y aurait une revitalisation de la boutique de l’usine avec la création d’un espace culinaire (avec des animations, et des ateliers) et l’ouverture d’une boutique saisonnière dans le centre-ville de Sarlat.
Le projet prévoit également la création d’une école du foie gras. « Actuellement elle est sur Pau et ne sert à rien. Là, elle serait remise au cœur de la gastronomie à Sarlat et accueillerait des formations, des grands Chefs en partenariat avec des écoles hôtelières et tout ceci permettrait de faire évoluer les produits et de faire connaître davantage la marque Rougié. Car aujourd’hui, c’est une marque qui est spécialement dédiée aux professionnels ou à des clients internationaux mais qui sont toujours professionnels. Mais nous n’avons pas de magasin pour le grand public et ne sommes pas référencés chez des distributeurs pour tous publics », explique Nicolas Magnanou qui précise que cela pourrait évoluer avec le travail d’optimisation du site internet rougie.fr qui permet d’acheter en ligne.
Philippe Jolivet