Fil info
20:50Brive-la-Gaillarde : Ils ont des chapons bien ronds -> https://t.co/Rdbcp7yXFh
20:29Corrèze : Des lanternes vraiment éclairantes ? -> https://t.co/GWu4PM1g5r
19:26 Quels sont les matchs qu'il faut perdre? ;-)
19:25Indre : Le Poinçonnet se sort du piège -> https://t.co/X8iPrtYkY8
19:22Argenton-sur-Creuse : Le Comité de défense de la gare toujours en colère -> https://t.co/17cx454dXi
19:22 Cc .
19:21Châteauroux : Saint-Denis : les habitants ne désarment pas -> https://t.co/140zpPbZ8H
19:21Indre : Acte V : 150 à 200 manifestants dans le froid -> https://t.co/z2o1ekVOlP
19:03Les Gilets jaunes sur la RN145 et au Monteil-au-Vicomte https://t.co/QQb4K4ZdF5
18:59Et un acte V. La détermination des gilets jaunes de la Creuse unie ne faiblit pas. Ils poursuivaient la mobilisati… https://t.co/MOksBVlhkr
18:39Coulounieix-Chamiers : Éco-responsabilité : la Dordogne veut montrer l’exemple -> https://t.co/T0zkgGmhqG
18:13Périgueux : Une boutique pleine de couleurs et de saveurs -> https://t.co/DtJI4a4Iwz
18:12Sarlat-la-Canéda : Des dossiers techniques et divers -> https://t.co/9oKO7Eut2C
18:06 la place du Civoire se fait Agora. Prises de paroles appel à signature pour le référendu… https://t.co/dfl60aFI9B
17:44 dépôt de bougies place du Civoire en mémoire des victimes de l'attentat de Strasbourg et des G… https://t.co/0XFkJ1jGZo
17:21Neuvic : «Je filme le métier qui me plaît» -> https://t.co/q8BgC4x8Gn
17:01 à peine 17h sous la halle Brassens une centaine de personnes se prépare à marcher dans les ru… https://t.co/1efHVajX5Y
17:00Périgueux : Les Gilets jaunes restent mobilisés -> https://t.co/01RuEzIp1S

L’école, c’est l’avenir

Inauguration agrandissement

Il vaut mieux ouvrir une classe qu’en fermer une... », une lapalissade certes mais pour Marcillac-Saint-Quentin c’est un joli pari sur l’avenir. Cela montre le dynamisme de cette commune de 900 âmes située sur un axe très fréquenté à quelques encablures de la ville centre Sarlat.
Et son maire (depuis 44 ans) Jean- Pierre Doursat ne ménage pas, avec toute son équipe municipale, ses efforts pour offrir à ses administrés une qualité de vie que beaucoup d’autres communes du Périgord Noir peuvent lui envier. Et le premier magistrat comme à son habitude a bien fait les choses pour cette inauguration en invitant pas moins de 300 personnes, dont de nombreux élus et des représentants d’associations. Il est vrai que ce n’est pas tous les jours que l’on inaugure en milieu rural une quatrième classe. Jean-Pierre Doursat s’est fait un plaisir, accompagné de la directrice Sandrine Rebena, de faire visiter cette belle école de quatre niveaux et en particulier le nouveau bâtiment.
L’école de Saint-Quentin accueille 95 élèves, dont 40 gamins uniquement en maternelle. Le maire a rendu hommage aux quatre institutrices, « elles ont le même projet éducatif, je leur fais confiance pour qu’elles transmettent les fondamentaux ». L’école d’ailleurs bénéficie des derniers moyens en matière de numérique (tableaux, ordinateurs, etc) et même d’un espace Snoezelen (espace éclairé d’une manière tamisée et bercé d’une musique douce). Tout pour l’apprentissage et le confort des enfants. Après cette visite de l’école, Jean-Pierre Doursat a amené les invités dans le bourg de Saint-Quentin dont la physionomie a beaucoup changé avec l’aménagement du parvis de la mairie, la construction de deux logements sociaux dans un ancien bâtiment, l’aménagement du parking et la mise en place de l’éclairage public. Le maire lors des discours officiels à la salle des fêtes a rappelé l’historique de cette école qui a bénéficié d’importants travaux de rénovation au cours des années. Il a aussi annoncé d’autres projets comme la liaison sécurisée piétonnière prévue en 2019 entre l’école et la mairie ou encore dans l’ancien ime la construction de neuf pavillons. Marcillac vient de bénéficier également de l’assainissement collectif (376 000 e ht). Chaque intervenant a salué bien évidemment les investissements de la commune et l’ouverture de cette classe supplémentaire. Jean-Jacques de Peretti a évoqué la démarche du plui, « nous sommes dans une phase la plus délicate » et par rapport aux écoles, en prenant comme exemple celle de Vézac qui perd une classe à la rentrée, il a souhaité, « avec d’autres communautés de communes on devrait faire notre carte scolaire,  cela éviterait que l’on ferme une classe pour deux ou trois élèves en moins ». Après le sénateur Bernard Cazeau qui a souligné le dynamisme de Marcillac-Saint-Quentin, Germinal Peiro à propos de l’éducation a affirmé, « elle est à défendre en priorité ». Il s’est engagé par ailleurs sur un tout autre dossier, celui de la déviation nord de Sarlat, « d’ici la fin de mon mandat, je vous promets les travaux seront lancés ». Quant au nouveau sous-préfet de l’arrondissement, en fonction depuis lundi dernier, il n’a pas manqué lui aussi de saluer les efforts de la commune, mais aussi du département et de l’Etat, « pour toutes ces opérations l’Etat a financé à hauteur de 90 000 e ».
Rien que pour l’école, sur les 250 000 e ht, le département a participé à hauteur de 20 %, l’Etat 20,72 % , plus 8 000 ht de réserve parlementaire de Germinal Peiro et l’autofinancement est de 56 %.
P. Pautiers