Fil info
18:36Indre : La gendarmerie alerte sur les risques de la cybercriminalité -> https://t.co/uVQ86yzlIE
18:34Indre : La « Berrichonne de l'Indre » monte à Paris ! -> https://t.co/HdmkRrKrC1
18:13Coulounieix-Chamiers : « La plus grande cause, c’est de faire société » -> https://t.co/MVStFkNLXU
17:29Argenton-sur-Creuse : Une nouvelle clinique vétérinaire dédiée au bien-être animal -> https://t.co/wL2yKR7vlz
17:29Le Magny : Rudy Rübel ranime l'hôtel- restaurant du bourg -> https://t.co/WCPMFnCRXl
17:04Sarlat-la-Canéda : Containers enterrés : une petite révolution pour l’usager -> https://t.co/h2pv9p7FyV
16:56Corrèze : Un mandat pour redonner du tonus -> https://t.co/bvnVIVU0kR
16:44Tulle : Solidarité -> https://t.co/hehRVi2g2x
16:34Tweet de L'Echo Haute-Vienne () L'Echo Haute-Vienne () a tweeté : # - -V… https://t.co/iYMMLmM52I
16:03Marsac-sur-l'Isle : Elles en ont toujours sous le capot -> https://t.co/jHXANXC9ce
15:07Périgueux : Beynac, Bourdeilles, Vendoire : mauvais temps pour le bitume -> https://t.co/ByDJnuup8R
14:48Dordogne : Cupidon du Vern, tombeur du Salon -> https://t.co/O4anY1bmds
09:36RT : Immersion dans le Périgord, au cœur de la préparation de l'ex-champion d'Europe du 3000 mètres steeple,… https://t.co/9dQmiLjNSd
08:52France : Le monde maritime s’invite à la BFM -> https://t.co/K9V652dbOU
08:49Région : "Pas de TGV pour les ploucs" de Bernard Cubertafond, universitaire -> https://t.co/Zv1ccZEEQw
08:36# # - -Vienne : L’hommage de la CGT Energie à Gérard Pelaudeix -> https://t.co/2NQValiDOt
07:57# # - -Vienne : SNCF, le coût de l’externalisation sur l’emploi et la sécurité -> https://t.co/z7qqajBQvm
07:51# # - -Vienne : L’avis d’expulsion des Gilets jaunes des Casseaux expire aujourd’hui -> https://t.co/sGt2m3q49t
07:49Région : Protéger les troupeaux et la biodiversité -> https://t.co/CpF8fTzZKr
07:46Dordogne : Tribunal de Grande Instance de Périgueux, rendre un avenir possible -> https://t.co/zwe3HsXSDv

« Reprendre le contrôle » objectif des particuliers

Rencontres du tourisme

Lundi près de 250 professionnels et institutions ont participé au centre culturel de Sarlat aux 7es Rencontres du tourisme organisées par les offices de tourisme de Sarlat-Périgord Noir et Pays Fénelon.
Une nouvelle formule, plus ramassée, seulement sur une demi-journée, qui a eu l’air de satisfaire la profession. Ces rencontres sur le thème « Reprenez le contrôle » avaient pour but de faire le bilan de l’année et de se projeter vers 2019 en élaborant des stratégies susceptibles de renforcer l’attractivité du territoire. Cela passe notamment par l’outil numérique, la modernisation des sites internet des professionnels, le renforcement de la présence sur les salons internationaux (Suisse et Israël bientôt), la réorganisation de l’événementiel sur Sarlat et la refonte des lieux d’accueil, « nous avons constaté une désaffection de nos visiteurs sur les offices de tourisme » indique Boualhem
Rekkas le directeur de l’office de tourisme de Sarlat. Même constat de la part de Julien Toupart représentant de l’office de tourisme du Pays de Fénélon, qui a évoqué la réalisation du Centre Doisneau. Il y a également un projet de modernisation sur Beynac, La Roque-Gageac et même Sarlat avec un gros chantier sur l’ancien évêché, « c’est un dossier qui avance, c’est prévu en 2020-2021 » plaide Franck Duval adjoint de Sarlat. Des vitrines connectées permettraient aux visiteurs de se renseigner même en dehors des horaires de fermeture des services. « Le tourisme c’est 40 % de notre activité économique », avance le président de l’office de tourisme de Sarlat Jérôme Peyrat, « l’hébergement hôtel et camping représente 40 à 60 % de l’hébergement du département, la taxe de séjour c’est 40 % de la collecte départementale… mais il y a des signaux d’alerte qu’il faut prendre en compte et effectivement il faut reprendre le contrôle ». Il est vrai que juillet a été « décevant » pour reprendre le qualificatif de Franck Duval, par contre « juin excellent, août sensiblement égal et septembre remarquable ». Quant au mois d’octobre, même s’il n’y a pas encore assez de recul « il a été relativement bon ». Une saison « globalement positive » mais « qui change d’aspect car elle s’allonge de plus en plus ».  
Un outil numérique à moderniser
Quatre ateliers, avant la séance plénière de fin d’après-midi, étaient au programme de ces rencontres : 1) savoir rédiger des contenus percutants, 2) apprendre à fidéliser ses clients sur internet, 3) la qualité de service, l’atout gagnant : savoir mettre en avant l’humain dans sa relation avec les clients, 4) optimiser les revenus annuels et les marges des hôteliers indépendants. Des ateliers qui ont permis de donner des pistes pour répondre aux changements que l’on constate en matière touristique et pour faire face aux concurrences parfois agressives de pays comme La Croatie, l’Espagne ou encore le Portugal. Gagner une nouvelle clientèle c’est le défi, « ça passe », comme le précise Jérôme Peyrat « par des outils numériques performants, par accompagner nos prestataires, par valoriser notre attractivité mais aussi par créer des synergies avec d’autres offices de tourisme en matière de formation, d’actions, et de mise en commun des moyens ».
P. Pautiers