Fil info
11:05RT : Opération escargot sur la RN145 direction La Croisière, on roule à 50 kmH à partir de Saint Hilaire https://t.co/h7pitaeVlV
11:01La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
10:51RT : Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
10:51RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
10:50RT : les barrages filtrants sont signalés à Cana à et à Souilhac à
10:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
10:15Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
09:35Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
09:27RT : don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr
19:12Bélâbre : Une souscription pour l’ouvrage « Mémoire bélâbraise » -> https://t.co/kAAVOhI5pa
19:11Le Poinçonnet : Une pionnière du dessin de presse -> https://t.co/K0QVpjcwui
19:10Veuil : Le « Cerisier de la Laïcité » à l’école -> https://t.co/TNNyiUpLSy
19:08Indre : [intégral] Gilets jaunes : une mobilisation très suivie -> https://t.co/qKq3uydJZd
19:01# # - -Vienne : Les gilets jaunes sur l'air de "Y'en a marre" -> https://t.co/sEPRyMSihi
18:32Trélissac : Le Grand Périgueux inaugure sa série d’itinéraires alternatifs -> https://t.co/6IXnrTAYIo
18:28Sarlat-la-Canéda : Magnifique performance de Jacques Gamblin -> https://t.co/A4cVVGk7O7
18:25Sarlat-la-Canéda : Le palmarès des films du bac -> https://t.co/qEkkAvPYso
18:09Dordogne : Une marée jaune déferle sur la Dordogne -> https://t.co/Ra9pTzSJCm
17:46Sarlat-la-Canéda : Trois Salamandres pour Edmond -> https://t.co/Xv6XswXGJS
17:37Dordogne : Les communistes en reconquête -> https://t.co/QgONSR4zfM
17:05C’est une tradition ancestrale qui perdure malgré le classement du site en réserve naturelle : la pêche à l’étang d… https://t.co/8hHfcrhFeC
17:01Le réseau Aliso accueillait fin octobre l’organisation d’une Préjugix party à Guéret. Le projet Préjugix 200mg port… https://t.co/9F1SVRpF0G
16:50RT : Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
16:49RT : "La Convention internationale des droits de l'enfant : genèse, réalité et ambitions" assurée par Thierr… https://t.co/seHh49BK5j
16:45RT : Avec les nous déposerons un texte de de loi pour le prélèvement à la source des multinationales présent… https://t.co/eoGnwxwC24
16:45RT : Les riches polluent 2000 fois plus que les pauvres. En toute logique, on fait payer la transition écologique aux se… https://t.co/3cf9z4Syxk
15:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg

« Ceux de 14 » : Un hommage aux Poilus fort émouvant

Culture

S’il y a une exposition qui « vous prend aux tripes » c’est bien celle qu’a réalisé Fernando Costa. Intitulée « Ceux de 14 » en référence au livre de Maurice Genevoix, elle est en place au premier étage de l’ancien théâtre dans le cadre de la commémoration du centenaire de l’Armistice (voir une précédente édition). Mercredi, le sculpteur sarladais a présenté son travail aux scolaires de Sarlat et au public. Cet hommage aux Poilus, il y a réfléchi depuis 15 ans et il a attendu la commémoration du centenaire pour réaliser une  œuvre composée de 32 casques de soldats, de gourdes, de boutons de vareuses, d’une douille d’obus de 100 mm, des photos de leurs enfants qu’ils gardaient dans leurs portefeuilles, des briquets confectionnés avec des douilles de mitraillette, des chevalières, des gourmettes, une baïonnette française et une allemande, un quart, du fil de fer barbelé…, tout ce qui peut rappeler la guerre des tranchées. Cette œuvre principale comme il a expliqué, « mesure 235 cm de longueur en rappel des 235 soldats de Sarlat morts pour la France dont les noms figurent sur le monument aux Morts de la Petite Rigaudie ». « Et la largeur est de 88 cm ce qui correspond à l’addition des deux dates du début du conflit 28 juin 14, soit 48 cm et de fin 11 novembre18 soit 40 cm ». Rien n’est laissé au hasard, Fernando Costa a voulu symboliser une tranchée, « on peut voir à l’intérieur des échelles que les Poilus empruntaient pour monter, au coup de sifflet du caporal, au front ». Et les symboles ne manquent pas dans l’œuvre principale et les 32 petits formats « accrochés plus haut que dans une galerie pour que le public reste droit devant en honneur aux Poilus ». L’artiste a voulu aussi rendre hommage aux femmes par deux casques découpés en forme de seins, « elles ont eu un rôle capital dans cette guerre, soutien aux maris, travail dans les usines, dans les champs… j’ai mis aussi une clé qui représente celle d’une ferme en hommage au monde paysan qui a représenté 70 % des Poilus ». Un morceau de bois incrusté dans la fresque représente les arbres détruits, les madriers qui servaient à soutenir les tranchées, et comme une goutte de sang, la seule couleur du tableau est une Légion d’honneur. « On attribuait cette médaille à ceux qui avaient combattu, ceux qui étaient morts pour la France, elle a perdu aujourd’hui un peu de sa légitimité pour ceux à qui on l’attribue, joueurs de foot, artistes, écrivains… ».
Et c’est d’ailleurs le 14 juillet qu’il a commencé sa première soudure, il lui a fallu quatre mois pleins pour réaliser l’ensemble de son œuvre et pour chiner dans les brocantes et les vide-greniers à la recherche d’objets datant de cette période. Et vous ne trouverez pas, en bas à droite sa signature sur ses tableaux, « j’ai mis mon nom derrière par respect à tous ces Poilus ». Costa participera à la cérémonie du 11 novembre à Sarlat et sera bien évidemment présent à l’inauguration de l’exposition à 12 h 30 en présence des autorités et des anciens combattants.
P. Pautiers