Fil info
20:22Dordogne : Des caresses et des films porno pour éduquer sa belle-fille -> https://t.co/5b139lGFfV
19:24Dordogne : Ils demandent une évolution du droit -> https://t.co/MMMIAjLHVD
19:05Indre : Bluesberry, une sixième édition à la croisée des styles -> https://t.co/vuo8Bnznqv
19:04Châteauroux : Cinq habitants à l’honneur -> https://t.co/l6MTplEGb5
18:18Bergerac : Souvenir de Johnny Clegg à Bergerac -> https://t.co/iBexb9iiSZ
18:10Bergerac : Pétition et tractage, les personnels des Urgences ne lâchent rien -> https://t.co/uifEjW6eJ7
18:02RT : Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:15RT : UNE VALIDATION ABERRANTE DES BARÈMES MACRON PAR LA COUR DE CASSATION https://t.co/ddPWMejXPO
17:15Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:04RT : De Rugy ajoute l'indignité à l'incurie. Son honneur n'a pas été livré aux chiens. Il n'a pas subi 1 campagne de pre… https://t.co/PHf51TSwUB
17:04RT : Selon Christophe Barbier, la démission de Rugy est la conséquence du trotskisme d'Edwy Plenel. Voilà. Faut pas croi… https://t.co/kNSBoXEPxh
17:03RT : Vous ne savez pas où partir cet été ? Allez donc faire un tour à et passez par la plus belle gare du monde… https://t.co/StacqQXLqF
17:00RT : Alors qu’elle vient d’être nommée ministre de l’écologie vient de laisser partir pour le troisième… https://t.co/woCwSITPMy
16:23# # - : Un beau jour pour la Vienne -> https://t.co/iOImmXigcE
16:13Indre : Commémorations à Sainte-Sévère-sur-Indre, Pérassay et Vijon -> https://t.co/g8as7mOw8w
15:54Dordogne : Révolte au lycée -> https://t.co/ixsJL8bmAK
15:51Périgueux : Macadam revisite les frontières du Jazz -> https://t.co/gzTXU9TE33
14:59France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/YuJdjlJ4xE
14:49France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/1aMhTInzsL
07:41# # - : En mémoire des crimes perpétrés par l’Etat français -> https://t.co/YJ7g2cSia1
07:37# # - -Vienne : Limoges Métropole signe pour le déploiement de la fibre -> https://t.co/nfzSHSe7mP
07:35# # - -Vienne : Caisses à savon pour la Sainte-Madeleine -> https://t.co/0NEE2OZrFq
07:33Région : Nouvelle-Aquitaine, la ressource en eau une priorité absolue -> https://t.co/SrkJ3sv670
07:30Région : Visite privée chez Sarah Caryth -> https://t.co/mTlAFI1Jp3

Une formation ludique sur les médicaments

Société

A l’occasion, du 26 au 30 novembre de la Semaine de sécurité des patients, qui avait pour thème « Les médicaments ? A bon escient ! »,
une formation originale, atypique sur deux journées a été dispensée par le pharmacien de l’établissement à destination du personnel hospitalier.
Une sorte d’escape game dont les énigmes reposaient sur des erreurs médicamenteuses qu’il fallait trouver. Le personnel n’était pas au courant de la véritable nature de cette formation et la surprise a été grande quand ils ont franchi la porte de l’ancien EHPAD au troisième étage de l’hôpital. Lumière tamisée, toiles d’araignées un peu partout, ambiance « froid dans le dos », et un accueil façon « Fort Boyard » avec le docteur « Archimède Gélule » en la personne du pharmacien Christophe Najem. Le but du jeu étant pour les sept équipes conviées, soient quarante infirmier(e)s, de découvrir en une heure toutes les énigmes proposées par l’équipe du Dr Najem, avec à ses côtés Jean-Paul Lejeune cadre service imagerie et pharmacie, et Sarah Dufour. « On a essayé de balayer toutes les erreurs possibles » précise la chargée de mission en santé publique, « surdosage, médicament non identifiable ou périmé, patch coupé, mauvaise perfusion, armoire des médicaments pas à la bonne température, erreur de traçabilité etc. ».  « Nous avons été aidés par l’infirmière douleur qui a validé l’ensemble du parcours », ajoute Christophe Najem « et la directrice de l’établissement a bien évidemment autorisé cette formation quelque peu ludique ». Et effectivement les équipes qui ont participé (urgences, cardio, médecine, EHPAD, maternité, HAD et courts séjours) ont particulièrement apprécié. « On s’est bien amusé » avoue Pauline du service cardiologie « ça reprenait ce que l’on avait déjà fait dans la formation classique de la chambre des erreurs, on a apprécié les détails, ça a réveillé l’esprit d’équipe et de compétition ». Car non seulement cette formation avait pour but de mettre en avant la cohésion
d’équipe, mais il y avait également à la clé des petits lots à gagner pour les trois équipes qui avaient réalisé le plus rapidement ce parcours médicamenteux semé d’embûches. Ce genre de formation « atypique » existe déjà dans d’autres hôpitaux, mais pour celle dispensée mardi et mercredi à Sarlat, l’équipe a fait preuve de beaucoup d’imagination.  
P. Pautiers

5 Sneakers to Celebrate Cinco de Mayo