Fil info
20:37La Châtre : La fibre optique suscite satisfaction et questions -> https://t.co/IRc7rV0Nac
20:35Châteauroux : «Je pense que le théâtre sauve» -> https://t.co/aAHOjmAGNJ
20:33Châteauroux : Leur refus d’une planète dégradée -> https://t.co/G3b4pvSemx
20:21Annesse-et-Beaulieu : Le patient recherché a été retrouvé -> https://t.co/h35pEBoIur
19:26Périgueux : Découvrir le patrimoine meunier et son histoire -> https://t.co/2pr6xppp4L
19:24Périgueux : Patrick Palem avec la majorité présidentielle -> https://t.co/k9pVZ2xdy6
19:08Annesse-et-Beaulieu : Le patient sort du centre de rééducation... mais ne rentre pas -> https://t.co/74khWa6toV
17:12Bergerac : Fabien Ruet candidat socialiste... dans les paroles, pas dans les actes -> https://t.co/DiAr4aPHx0
16:42 Si se mettait à dire qu’il n’était plus 1 opposant à ...… https://t.co/y8WvQCo8L0
16:24Périgueux : Attention aux collectifs citoyens qui servent à avancer masqués -> https://t.co/mVvilKoKhB
15:31RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
15:23Périgueux : Porter la parole des morts -> https://t.co/Uu7P5h5Bph
07:24Région : Les dirigeants territoriaux francophones se rencontrent -> https://t.co/VuJ3UwXECG
06:52Pour la campagne des , ça chauffe déjà à Saint-Léon-sur-l'Isle. Dans ce bastion la liste sou… https://t.co/wYhb54aML7
06:48Saint-Léon-sur-l'Isle : Le maire sortant raccroche, un de ses adjoints candidat -> https://t.co/I8l8d02mB1
06:20Grun-Bordas : Une famille relogée après l'incendie de la maison -> https://t.co/Q7b914JAtN
06:05De nouveau, appelés cette nuit près de pour un départ d'incendie dans 1 maison. C dans… https://t.co/gPmA5zdzod
06:02Coulounieix-Chamiers : La maison brûle, elle saute du 1er étage près de Périgueux -> https://t.co/4gMR7K5EsL

Une commune partagée, positive et créative

Cérémonie des voeux

Traditionnelle cérémonie des vœux salle Paul Eluard pour Jean-Jacques de Peretti au cours de laquelle, entouré de son conseil municipal, il a balayé un certain nombre de sujets d’actualité.

Un discours fouillé, très long (trop long selon certains), qui comme l’ont fait remarquer quelques personnalités présentes, « sentait une prochaine candidature aux municipales ». On n’en est pas encore là et  d’ailleurs quand on lui pose la question, le maire laisse planer le doute et préfère parler des dossiers municipaux. Il a axé son propos sur Sarlat « commune partagée, positive, créative ». Et de citer l’aide sociale « 1,4 million de budget », le service d’aide à domicile, « cela concerne 55 personnes pour un budget de 1,2 million », l’hôpital, « les cris d’alerte nous ont aidés, notre rôle est de bouger avec efficacité », les espaces verts, « nous allons lancer des projets dans les quartiers qui seront soumis à un vote », ou encore la culture, « ouverture de la chapelle Pénitents Blancs en mars, pôle culturel avec la médiathèque ». C’est aussi la piscine couverte, « j’ai de bons espoirs pour le dossier technique cette année » ou les questions de développent économique, « création d’un abattoir orientée sur l’oie ». Il ne se satisfait pas que le taux de chômage avoisine  les 15 % et que 36  % des jeunes n’aient pas de diplôme « cela  doit inciter les employeurs à s’intéresser à ceux qui sont sur le territoire… ». Jean-Jacques de Peretti par ailleurs a annoncé que le foyer jeune travailleur allait ouvrir fin d’année et que la Maison de l’emploi deviendrait « Maison de l’emploi, de la formation et de l’entreprise ». L’arrivée de la fibre à Sarlat, « est une immense opportunité pour les entreprises ». Il a reconnu cependant que le dossier « Sarlat’ech » avait pris du retard. Le maire a annoncé également la mise en route d’un plan de circulation, « il ne peut être opérationnel que quand le troisième barreau de la déviation de Sarlat sera fait » et la création d’un plan vélo en 2019. Sur le stationnement payant, « cela a été un immense effort de la collectivité mais je ne le regrette pas ». Il n’a pas oublié ni le plan climat, « il y a beaucoup à faire », ni la situation de l’agriculture, « on a presque plus d’agriculteurs sur le territoire, on est obligés de créer un service fauchage… ».
La fameuse fracture sociale chère à Jacques Chirac lui tient à cœur, « il n’y a que 61 % de foyers fiscaux qui paient l’impôt sur le revenu, on ressent une forte souffrance chez les gens, ils ont des difficultés, les retraités ont été doublement taxés avec la CSG,
il faut faire remonter tous ces problèmes, je participerai au grand débat car il faut sortir de la crise et je suis certain que le gouvernement aura des réponses ». Transmis à la députée Jacqueline Dubois présente à cette cérémonie des vœux. Et d’ajouter, « en aucun cas, personne ne doit récupérer ce mouvement des Gilets jaunes ». Au final le maire s’est presque
excusé d’avoir été long, tout en se justifiant, « je pense que vous avez ressenti la dynamique qui m’anime… ».
Un discours de vœux qui en dit long en tout cas sur sa volonté de poursuivre son engagement pour la commune de Sarlat.
P. Pautiers

Air Jordan XXXI 31 Shoes