Fil info
09:09# # - -Vienne : Les 20 ans de la petite unité de vie de la cité Thuillat -> https://t.co/hR4Vhnq8sk
09:07# # - -Vienne : Le mariage, tendance néo-trad -> https://t.co/0xOJfisOMS
09:06# # - -Vienne : Le NPA veut faire converger les luttes et les colères -> https://t.co/Jn2P13zXkG
09:04# # - -Vienne : Sensibiliser et inciter le public à être «co-producteur» de sa sécurité -> https://t.co/CwIB6vhDJG
09:00Région : Les besoins de logements d’ici 2030 -> https://t.co/J2azhaYyRv
08:58Région : Nouvelle alerte aux pesticides -> https://t.co/AjzF8p5M3t
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra
21:32Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» -> https://t.co/kulLwpKVBj
21:03 Le rugby c'est aussi (surtout) ici :-)
20:12Châteauroux : Le Racc dompte un vaillant RCI -> https://t.co/GrPFAfmi93
20:08Eguzon-Chantôme : 34e édition : la châtaigne fêtée à tous les goûts -> https://t.co/hens1rOcvU
20:06Châteauroux : Visite guidée du chantier de Balsanéo -> https://t.co/rA1vInVszV
20:01Châteauroux : « L’anguille » ne s’est pas défilée -> https://t.co/kXCUhNPLFq
19:16Bassillac : Un salon sympa et détendu -> https://t.co/G1XWa3OUbU
19:12Marsac-sur-l'Isle : Meurtre ou suicide à Auchan ? -> https://t.co/eLtrah97rh
19:06Saint-Geniès : Grave accident de moto près de Sarlat -> https://t.co/S3cfWd3ytA
18:00Sarlat-la-Canéda : Une saison correcte malgré un mois de mai difficile -> https://t.co/BknniT5IOm
13:19Haute-Vienne : Municipales, Emilie Rabeteau, en lice à Condat-sur-Vienne | L'Echo https://t.co/bHr1ZWHjE3 via
11:08J’ai rarement vu du « participatif » avec les socialistes. En bla-bla oui mais sans plus. Exemple : la large conce… https://t.co/7pGkvWL1hI

« Une atteinte à la dignité des salariés »

Social

François Vary, le représentant syndical de la Cgt à l’entreprise Coloplast (Porgès) a qualifié la volonté de la direction de vouloir que le personnel badge pour aller aux toilettes, d’atteinte à la dignité.

Une goutte d’eau qui a fait déborder le vase dans cette entreprise du Pontet où selon le délégué syndical, « les conditions de travail se dégradent de plus en plus ».
D’ailleurs ils étaient une centaine à sortir dans la cour de l’entreprise hier en début d’après-midi pour réagir lors d’une heure d’information syndicale. « La direction souhaite que les salariés badgent toute entrée et sortie de l’atelier ou du bureau pour aller en pause…, jusque là rien d’anormal, mais aussi pour aller aux toilettes alors que c’est la règle depuis longtemps ». François Vary a sollicité Didier Bourdet le secrétaire de l’Union locale Cgt et ancien de Porgès (parti il y a 10 ans à la retraite) pour témoigner de ce qui se faisait dans la boîte : « c’est inadmissible je n’ai jamais vu ça, c’est de l’humiliation et une sérieuse dégradation de votre vie au tra-vail » a-t-il dit. Ces temps de pauses sont dans le collimateur de la direction puisque comme l’a expliqué François Vary « elle dénonce l’usage des 8 % soit 37 minutes par jour, pour les remplacer par deux fois 20 minutes en journée normale ce qui fait un allongement de la durée de travail annuel de 57 heures soit 8 jours de plus par an et sans contrepartie ». Et selon le représentant de la Cgt, « c’est encore pire pour les salariés postés cela représente un allongement du temps de travail de 17 jours ». Les salariés rassemblés sont bien décidés en tout cas à refuser de badger pour aller faire un besoin naturel, « j’appelle à la désobéissance » a lancé François Vary, de plus il a affirmé « l’Inspection du travail me soutient sur cette affaire de pause pipi ». Autre sujet de mécontentement, la prime Macron. François Vary a indiqué : « 75 % des entreprises vont la verser…, sauf chez Coloplast et ce malgré l’annonce du patron, Lars Rasmussen qui a dit que Coloplast était une des entreprises les plus rentables du monde !!! ». Quant à la négociation sur l’intéressement, « nous sommes en plein dedans, on craint que la direction ne la supprime purement et simplement ». Dans cette entreprise de 236 salariés en Cdi  qui emploie 80 intérimaires en ce moment, il y a une longue culture de l’action comme l’a rappelé Didier Bourdet, il suffit d’une petite étincelle pour  que cela éclate. On se souvient de la longue grève fin 2012 qui avait paralysé l’entreprise.

KD VIII N7 Glowing