Fil info
07:59Région : Dépôt de bilan de l’entreprise de porcelaine J.l. Coquet à Saint-Léonard -> https://t.co/PHjZHN9Cjk
07:35# # - -Vienne : Tati Limoges reste ouvert et change d’enseigne -> https://t.co/2hwwgiUo7O
07:33France : «Le labyrinthe de la Voix» sillonne la porte océane -> https://t.co/lWpldLZ5Bs
07:30France : Limousine Park, moins cher, plus interactif -> https://t.co/reUfVzI2SL
07:26Région : Contre les punaises de lit : notre meilleur ami, le chien -> https://t.co/dv2rPSJqZE
22:56 Désolée on ne peut pas y croire ou alors qu'il dénonce de toutes ses forces la remise en cause sans pr… https://t.co/48jOvXeUnj
22:12Ribérac : La photo de la voisine confond le voleur -> https://t.co/Vrvrmiwwwm
21:15Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/9ql4IKcjcl via
21:14Sarliac-sur-l'Isle : La preuve par l’exemple -> https://t.co/WNSVy1YIfv
21:12Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/9SP8yBiQ7k via
20:49Corrèze : A tire d'ailes à l'aéroport de Brive-Vallée de la Dordogne -> https://t.co/ZyElSS7EfE
20:21RT : Ce matin, un contrôleur de train originaire de Brive a été agressé dans le train aux Aubrais près d'Orléans. Les co… https://t.co/gHYrmurXPl
18:00 L ARS obéit sur ordre de l ÉTAT!!Encore une HONTE de la part de ce GOUVERN… https://t.co/S8amA2aWKk
17:45Ce matin, un contrôleur de train originaire de Brive a été agressé dans le train aux Aubrais près d'Orléans. Les co… https://t.co/gHYrmurXPl
17:42 😱😡😡😡
17:38Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/fjpzzWqWNM via 😳😤😤
17:34RT : Emmanuel Macron : "Si les Fennecs gagnent, les Français souhaitant se rendre sur les Champs-Elysées devront avoir u… https://t.co/LpBHy8ngET
17:33Châteauroux : La petite rue Grande de Stéphane Dubois -> https://t.co/gkoEAYEi2z
17:32Indre : Hommage aux martyrs et aux sauveurs -> https://t.co/vMUId6cCQ8
17:31RT : Lettre ouverte du Bâtonnier à Monsieur le Président de la République, à Monsieur le Premier Ministre, à Mesdames et… https://t.co/EVcm4iJHzi
16:50Domme : Aéromodélisme et délicates arabesques au meeting aérien -> https://t.co/H2yOXpMtmb
16:38Brive-la-Gaillarde : Le bloc rejette le projet... en bloc | L'Echo https://t.co/fKOgsTxOdR via
16:07Périgueux : A la Truffe, on se sent entre amis -> https://t.co/hQUeYMxXyf
15:26Argenton-sur-Creuse : Un groupe folklorique du Paraguay en visite à l'Ehpad du Clos du Verger -> https://t.co/8J27zsYZHz
15:22Eguzon-Chantôme : La fête du lac s’annonce époustouflante -> https://t.co/XoX8AUwgF5
12:15 ?????????????
12:12Tulle : François Hollande apporte son soutien aux facteurs grévistes -> https://t.co/gsxfRuIESK
11:16Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/joLKFrfoJ8 via

Saison en demi-teinte pour le marché de gros aux truffes

Animation

Pour marquer la fin du marché de gros aux truffes à Sarlat, une brouillade a été servie mercredi midi sous les arcades de la mairie de Sarlat. Depuis le 28 novembre date du premier marché de la saison 2018/2019, 156 kilos de truffes ont été commercialisés. Ce marché reconnu dans le grand Sud Ouest, référencé par la Société nationale des marchés, fêtait cette année ses dix ans d’existence. Il est ouvert aux trufficulteurs et aux professionnels qu’ils soient négociants, entreprises de l’agroalimentaire ou restaurateurs. L’an dernier à la même époque le bilan en volume était un peu meilleur puisqu’il s’en était vendu 186 kilos. Moins de mélanosporum, mais aussi  une qualité moindre selon le négociant bien connu de la place Thierry Chanteloube, « il y a eu trop d’eau en été et l’hiver n’a pas été très froid, cela a joué incontestablement sur la qualité de la truffe ». Mais pour le grossiste en truffes et champignons de Thenon, « nous sommes confrontés à la féroce concurrence de l’Espagne et il y a beaucoup de jeunes producteurs qui font ça que pour le business ». « En Dordogne même s’il s’en commercialise chaque année environ 1,5 tonne, il n’y a pas de renouvellement de producteurs, ce sont toujours à peu près les mêmes ». Et les truffes venant d’Espagne étaient deux fois moins chères qu’en France, « elles valaient 250 à 300 euros le kilo alors que sur nos marchés de gros il fallait compter 400 à 600 euros le kilo ». Après le marché de Sainte-Alvère qui s’est terminé lundi avec cinq kilos de diamant noir, ce mercredi, comme la semaine dernière, à Sarlat il n’y avait aucun apporteur. Quant au marché de détail qui se tient habituellement le samedi matin rue Fénélon, il a également fermé ses portes la
semaine dernière.
P. Pautiers

Nike Hypervenom Phantom