Fil info
10:28Beaupouyet : Leur maison brûle entièrement cette nuit près de Bergerac -> https://t.co/UqSWXKjYK2
09:09# # - -Vienne : Les 20 ans de la petite unité de vie de la cité Thuillat -> https://t.co/hR4Vhnq8sk
09:07# # - -Vienne : Le mariage, tendance néo-trad -> https://t.co/0xOJfisOMS
09:06# # - -Vienne : Le NPA veut faire converger les luttes et les colères -> https://t.co/Jn2P13zXkG
09:04# # - -Vienne : Sensibiliser et inciter le public à être «co-producteur» de sa sécurité -> https://t.co/CwIB6vhDJG
09:00Région : Les besoins de logements d’ici 2030 -> https://t.co/J2azhaYyRv
08:58Région : Nouvelle alerte aux pesticides -> https://t.co/AjzF8p5M3t
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra
21:32Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» -> https://t.co/kulLwpKVBj
21:03 Le rugby c'est aussi (surtout) ici :-)
20:12Châteauroux : Le Racc dompte un vaillant RCI -> https://t.co/GrPFAfmi93
20:08Eguzon-Chantôme : 34e édition : la châtaigne fêtée à tous les goûts -> https://t.co/hens1rOcvU
20:06Châteauroux : Visite guidée du chantier de Balsanéo -> https://t.co/rA1vInVszV
20:01Châteauroux : « L’anguille » ne s’est pas défilée -> https://t.co/kXCUhNPLFq
19:16Bassillac : Un salon sympa et détendu -> https://t.co/G1XWa3OUbU
19:12Marsac-sur-l'Isle : Meurtre ou suicide à Auchan ? -> https://t.co/eLtrah97rh
19:06Saint-Geniès : Grave accident de moto près de Sarlat -> https://t.co/S3cfWd3ytA
18:00Sarlat-la-Canéda : Une saison correcte malgré un mois de mai difficile -> https://t.co/BknniT5IOm
13:19Haute-Vienne : Municipales, Emilie Rabeteau, en lice à Condat-sur-Vienne | L'Echo https://t.co/bHr1ZWHjE3 via
11:08J’ai rarement vu du « participatif » avec les socialistes. En bla-bla oui mais sans plus. Exemple : la large conce… https://t.co/7pGkvWL1hI

Saison en demi-teinte pour le marché de gros aux truffes

Animation

Pour marquer la fin du marché de gros aux truffes à Sarlat, une brouillade a été servie mercredi midi sous les arcades de la mairie de Sarlat. Depuis le 28 novembre date du premier marché de la saison 2018/2019, 156 kilos de truffes ont été commercialisés. Ce marché reconnu dans le grand Sud Ouest, référencé par la Société nationale des marchés, fêtait cette année ses dix ans d’existence. Il est ouvert aux trufficulteurs et aux professionnels qu’ils soient négociants, entreprises de l’agroalimentaire ou restaurateurs. L’an dernier à la même époque le bilan en volume était un peu meilleur puisqu’il s’en était vendu 186 kilos. Moins de mélanosporum, mais aussi  une qualité moindre selon le négociant bien connu de la place Thierry Chanteloube, « il y a eu trop d’eau en été et l’hiver n’a pas été très froid, cela a joué incontestablement sur la qualité de la truffe ». Mais pour le grossiste en truffes et champignons de Thenon, « nous sommes confrontés à la féroce concurrence de l’Espagne et il y a beaucoup de jeunes producteurs qui font ça que pour le business ». « En Dordogne même s’il s’en commercialise chaque année environ 1,5 tonne, il n’y a pas de renouvellement de producteurs, ce sont toujours à peu près les mêmes ». Et les truffes venant d’Espagne étaient deux fois moins chères qu’en France, « elles valaient 250 à 300 euros le kilo alors que sur nos marchés de gros il fallait compter 400 à 600 euros le kilo ». Après le marché de Sainte-Alvère qui s’est terminé lundi avec cinq kilos de diamant noir, ce mercredi, comme la semaine dernière, à Sarlat il n’y avait aucun apporteur. Quant au marché de détail qui se tient habituellement le samedi matin rue Fénélon, il a également fermé ses portes la
semaine dernière.
P. Pautiers

Nike Hypervenom Phantom