Fil info
21:32Bergerac : En décidant d'un hommage durable aux Justes, la maire Daniel Guarrigue met les points sur les "i" -> https://t.co/l7qk57TWJA
21:09Peyrignac : Un beau projet d’AMAP à Peyrignac -> https://t.co/s5Szc2YIjW
20:52Châteauroux : Une danse pour intégrer la 3e année du NID ballet junior -> https://t.co/XQ7infn1xi
19:58Châteauroux : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/jQQ0vWmBFM
19:53France : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/hRF78l7L2M
19:42Lamothe-Montravel : Une grande fête pour le bonheur de mener des combats communs -> https://t.co/ZoyvPWRGmD
19:12La Châtre : Les « Arts en fête » expose cinq artistes -> https://t.co/LfVI79S5pF
19:09Valençay : Commémoration du tragique 16 août 1944 -> https://t.co/xHOmgJf1hG
19:09Périgueux : La ville peinte sous tous les angles -> https://t.co/3Q8IWDnJvy
18:17Nailhac : De nouvelles intronisations à la Confrérie de la noix -> https://t.co/Yj3zOBW3Vi
18:12Journiac : Univerland : un nouveau concept de jeux -> https://t.co/frSlUoGKr9
16:06Périgueux : Il fait payer son mal-être aux policiers -> https://t.co/Q60pJL3nVN
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF

Un Festival en quête de mécènes

AG Festival du film

La séance a duré une petite heure, le scénario était (presque) connu d’avance, les spectateurs ne s’y sont pas bousculés, le Festival du film de Sarlat a tenu son assemblée générale jeudi en fin d’après-midi salle du conseil municipal.
Dans le rôle du principal acteur, Pierre-Henri Arnstam a rappelé les temps forts de la 27e édition de ce festival des lycéens dont
la fréquentation a sensiblement augmenté. « Il y a eu 6 500 entrées payantes, mais avec les lycéens et les professionnels on
atteint les 16 500 entrées ». A noter que la sélection Tour du Monde attire de plus en plus de spectateurs et que les films de la sélection officielle obtiennent actuellement de bons résultats au box-office avec notamment 800 000 entrées pour le Facteur Cheval et 700 000 entrées pour Edmond. Ce long métrage d’Alexis Michalik projeté en ouverture du Festival a d’ailleurs raflé les trois principaux trophées, le Prix des lycéens, le Prix du jury jeune Sony Playstation et la Salamandre d’Or décernée par le vote du public. Un bon cru que cette 27e édition mais qui ne doit pas cacher les difficultés que traverse l’association en terme de financement, « nous avons enregistré un déficit de 7 861 euros, nous puisons sur nos réserves, il va falloir prendre des mesures afin de trouver des recettes supplémentaires ». Pierre-Henri Arnstam a lancé un appel en direction du mécénat et des institutionnels et en particulier du ministère de l’Education nationale pour qu’il continue à subventionner le Festival. Le président a également rendu hommage à Marc Bonduel, le délégué général qui était à ses côtés depuis 2004 au Festival Biarritz Amérique Latine et qui en neuf années au Festival du film de Sarlat l’a fait évoluer d’une manière très professionnelle. Il est remplacé à ce poste par Jean-Raymond Garcia. Ce dernier, auteur, réalisateur, producteur, a été notamment de 2009 à 2015 directeur du département cinéma de l’Agence culturelle Ecla Aquitaine qui promeut l’écriture et l’audiovisuel. Il était déjà venu deux fois au Festival en sa qualité de producteur dans les années 90 (sous Joëlle Bellon). « C’est un festival populaire, exigeant, ce qui m’intéresse c’est l’idée de transmission avec les lycéens et je suis très heureux de rejoindre l’équipe ».
Prochain Festival du 12 au 16 novembre
Après le film d’animation de l’an dernier La tortue rouge de Michael Dudok de Wit, c’est un film pour le Bac 2020 tout a fait différent qui a été arrêté, en effet il s’agit de Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda sorti en 1962 (la bande originale est signée Michel Legrand). La réalisatrice et scénariste est bien évidemment invitée,  « elle ne se déplace pas beaucoup mais peut-être sera-t-elle là » a commenté Rafael Maestro, le responsable avec Annick Sanson du programme lycéen. Tout un programme autour de ce film est en train d’être mis en place, quant aux sélections officielles, il est bien évidemment beaucoup trop tôt pour en parler. Par contre la date de la 28e édition est connue, elle se déroulera du 12 au 16 novembre 2019. La logistique des lycéens sera assurée dorénavant par Célia Peiro qui remplace à ce poste Sanne Brinkhoff. Au niveau du conseil d’administration il est désormais composé de 14 personnes et le bureau du Festival reste le même. Seule présente parmi les élus et institutionnels à cette assemblée générale, Régine
Anglard vice-présidente en charge de la culture et de la langue occitane qui a simplement assuré du soutien du Département au Festival,  « nous avons à cœur d’être présent pour tout ce qui touche à la jeunesse et au cinéma ».
P. Pautiers

Predator Accelerator TF