Fil info
23:39Creuse : FNE 23 : nouvelle association qui préserve la nature creusoise, y compris des éoliennes | L'Echo… https://t.co/Qa3j5YQ9rF

Une formation mobilité, déplacement et entretien

On connaissait l’ADPAEI puis l’APAJH du Périgord noir, maintenant il faudra s’habituer à un nouveau sigle : Althéa. L’association, qui œuvre toujours dans l’accompagnement des personnes handicapées mais avec l’évolution des exigences de ce secteur et pour faire face aux besoins du public qu’elle accompagne, a créé en 2016 un organisme de formation à destination d’un public fragile, éloigné de l’emploi (salarié en insertion, demandeur d’emploi et/ou en situation de handicap).
Sous la direction de Catherine Echeverry, et de Laurence Milhac, en charge de la coordination pédagogique, Althéa Organisme de Formation propose et organise des modules courts et individualisés visant l’acquisition ou l’amélioration de gestes professionnels, le développement de compétences relationnelles ou encore l’élargissement des compétences de base. Tous les intervenants sont des professionnels diplômés, en exercice, possédant une expertise et une expérience reconnue dans leur profession. Les formations se déroulent en interne dans le centre à Sarlat, rue Montaigne, mais aussi en intra, directement dans les établissements.  Dans le cadre du développement de son offre de formation, Althéa et son équipe, notamment Oliver Mammi, formateur en mobilité, a proposé jeudi au sein de l’IMPRO route des Pechs  près du nouveau Foyer de vie en cours de construction) une journée dédiée à la mobilité, l’objectif étant de favoriser et de faire évoluer les comportements vers une mobilité accessible à tous, durable et responsable. Il y avait au cours de cette journée des mises en situation de conduite sur circuit et sur simulateur, l’entretien et la réparation de petits véhicules, la prévention des conduites à risque ou encore la sensibilisation aux gestes qui sauvent et une mini conférence avec le centre d’addictologie du Sarladais.
« C’est la première fois que nous organisons ce type d’opération publique »  précise Laurence Milhac, « l’idée est de faire connaître notre organisme, et de mettre l’accent chaque année sur un autre thème ».
P. Pautiers

Nike Free Run Shoes