Fil info
18:52La fabrique d’un journal. Imprimerie Rivet. Éditeur de . Colère aussi de savoir que l’, après… https://t.co/UrC2sD3iXM
14:19 Formidable 👍
13:42Le surnom de "Poupou" lui a été donné par un journaliste du quotidien communiste du Centre, di… https://t.co/iG6trKRIOz

Un projet de ferme pédagogique voit le jour au Ratz Haut

Animations

Alexandre Marseille en stage de formation directeur au centre aéré du Ratz Haut de Sarlat a eu l’idée pour cette saison de mettre en place une ferme pédagogique.

S’il y avait eu par le passé une première expérience « guère concluante », cette année tout a été pensé pour que cette ferme fasse le bonheur des quelque 270 enfants qui vont fréquenter cet été le centre (municipal désormais). En effet dans un premier temps un poulailler inauguré mercredi a été installé grâce à l’investissement des parents mais également de la CAF, de la Main forte et du Lions Club de Sarlat dans le cadre d’une opération « que l’on souhaite devenir nationale »,
explique Michel Léger représentant le club service.
Deux autres poulaillers ont déjà été installés aux écoles de Temniac et Saint-Crépin.
Nouveaux poulaillers et environnement
En ce qui concerne cette nouvelle attraction du Ratz Haut les jeunes ont mis la main à la pâte en aidant à la construction de l’enclos.
Les six poules qui y ont pris place de races Wyandotte, Sussex, Rousse, Marran et Cendrée (une est en demi-pension) et le coq ont été prêtés par des particuliers,  « mais je souhaite », avoue Alexandre  « que ce poulailler reste à demeure ».
Ces volatiles vont être nourris grâce aux restes des repas du centre aéré « cela participe aussi à notre volonté de réduire nos déchets », explique le directeur du centre Nicolas Clanet. Le thème de « l’environnement » avait été choisi pour cet été.
C’est ainsi qu’un hôtel à insectes a aussi été installé ainsi qu’avec l’aide du service des espaces verts un jardin potager « pour l’instant il n’y a que des citrouilles elles vont nous servir pour Halloween ». Deux brebis, deux chèvres naines, des canards et leurs petits (l’ancienne mare est remise en état) et un poney vont venir compléter cette ferme. « Le but étant de sensibiliser les enfants au monde animal, ils vont pouvoir les nourrir, les sortir et les faire rentrer dans leurs box…, l’aspect pédagogique est important et les animations vont se mettre en place autour de ce projet », se réjouit Alexandre qui a fréquenté depuis son plus jeune âge les Chênes Verts et le Ratz Haut. Bien évidemment pour que ce projet puisse voir le jour, il y a eu des règles à respecter (autorisations, vaccins obligatoires) et un vétérinaire va d’ailleurs le
15 juillet venir constater l’état des animaux. Le 26 juillet pour la fin de séjour une fête va être organisée autour de la ferme mais en
attendant Ginger, Simone, Paulette, Violette, Châtaigne et Greg le Coq vont pouvoir picorer à leur
aise et se familiariser avec les
enfants du Ratz Haut.
P. Pautiers

Air Max 95 20th Anniversary Flyknit