Fil info
18:52La fabrique d’un journal. Imprimerie Rivet. Éditeur de . Colère aussi de savoir que l’, après… https://t.co/UrC2sD3iXM
14:19 Formidable 👍
13:42Le surnom de "Poupou" lui a été donné par un journaliste du quotidien communiste du Centre, di… https://t.co/iG6trKRIOz

Des mesures de sécurité contraignantes

Sécurité

Le maire de Sarlat Jean-Jacques de Peretti a profité de la venue en Sarladais du préfet Frédéric Perissat pour l’inviter à visiter en compagnie des services de gendarmerie, le centre historique de la ville. Cette visite faisait suite à la signature de conventions police/gendarmerie (voir une précédente édition) qui s’était déroulée à la sous-préfecture lundi dernier en début d’après-midi. La question des mesures préventives de sécurité avait déjà été évoquée lors du dernier conseil municipal. Si la ville s’est dotée de blocs de béton qu’elle met en place lors de manifestations telles que le marché hebdomadaire du samedi, par contre elle va devoir installer d’autres dispositifs anti-intrusion sur le pourtour du centre historique.
Le maire a bien spécifié au préfet de la Dordogne que toutes les mesures demandées par les services de l’Etat étaient de plus en plus contraignantes et coûteuses. Ainsi fin juillet devrait être installé au niveau de l’entrée de l’avenue Gambetta un système de plots
rétractables puis en fin d’année ça sera autour du haut de la rue Fénelon d’être doté.
En suivant, la rue Jean-Baptiste Delpeyrat et la rue Montaigne devraient elles aussi être équipées de ces bornes rétractables anti-
intrusion. Lors de la visite du secteur sauvegardé Jean-Jacques de Peretti accompagné des élus Marie-Pierre Valette et Patrick Aldrin, a  montré les points stratégiques à sécuriser comme par exemple la rue Jean-Joseph Escande (notre photo).
P. Pautiers

Air Jordan XI 11 Shoes