Fil info
06:08Bergerac : La tête dans les nuages, jusqu’à Périgueux -> https://t.co/P9SuhsLNqG
19:39Dordogne : La Région fait état des travaux réalisés dans les lycées cet été -> https://t.co/IZrXIN6pIf
15:11RT : A dérouler pour ne pas oublier qu'il y a des "journalistes" (qui servent plus la soupe qu'autre chose....) et des… https://t.co/sjW76fq6yX
15:10RT : Une foule de plusieurs milliers d'opposants au G7 a entamé à Hendaye une marche de quatre kilomètres vers Irun, de… https://t.co/PVO9VLe2n0
14:46Bergerac : Si le sas du bar discothèque n’était pas surveillé, l’entrée, si… et bonjour la dérouillée -> https://t.co/CMvnxHSrKa
13:50RT : utilise une loi "antiterroriste" pour empêcher un journaliste militant allemand de couvrir le contre… https://t.co/VQUtiOmz7j
13:50RT : La fête du Bois de la Croix Rouge en mode banquet autour des fameuses farcidures avant la poursuite des festivités. https://t.co/A4ORvCj9Ht
13:49RT : Brive-la-Gaillarde : Le petit commerce is not dead ! -> https://t.co/ZJMbZxtHmr
13:16La fête du Bois de la Croix Rouge en mode banquet autour des fameuses farcidures avant la poursuite des festivités. https://t.co/A4ORvCj9Ht
11:26Brive-la-Gaillarde : Le petit commerce is not dead ! -> https://t.co/ZJMbZxtHmr

Sept ans de rotation pour la navette des commerçants

Cela fait sept ans que les commerçants de Sarlat sous la bannière Avenir Sarlat ont lancé la navette d’été qui permet un accès malin en centre ville. Cette navette, qui avait transporté 10 000 passagers l’an dernier, a redécollé vendredi 12 juillet et elle clôturera sa rotation quotidienne (sauf le dimanche) le 24 août. Lors du premier lancement en 2013 elle avait transporté 5 000 passagers, l’intérêt de ce service n’est plus à démontrer
« maintenant les touristes sont habitués » résume Jérôme Négrevergne le vice-président de l’association, « jeudi, alors que la navette n’était pas encore en circulation et que nous étions en train d’installer tout le matériel, des gens sont déjà venus s’informer, et aujourd’hui ça démarre bien ». Seul petit changement par rapport à l’an dernier, la cabane d’accueil installée sur le parking de Pré de Cordy a été légèrement déplacée  pour être plus à l’ombre. Sinon le trajet aller/retour coûte trois euros par personne, gratuit pour les moins de 10 ans, le départ a lieu toutes les demi-heures à partir de 9 h 30 et le dernier retour de la place du XIV Juillet est prévu à 18 h 45 pour une arrivée à Pré de Cordy à 19 h. A noter que les marchandises achetées et les poussettes ou les fauteuils roulants peuvent être placés en soute de l’autobus. Une convention avec l’office de tourisme de Sarlat a été signée pour la diffusion des documents publicitaires et des infos sur la ville (distribués à chaque passager) et pour le salaire, à hauteur de 4 000 euros, des deux emplois saisonniers, deux jeunes, Emilie et Benjamin, qui se relaient avec la secrétaire de l’association Sandra Roche en permanence à l’accueil. A part une infime minorité de Sarladais qui utilise cette navette les jours de marchés le mercredi et le samedi, ce sont essentiellement des touristes qui profitent de ce service. Quant à la carte de fidélité lancée le 3 mai dernier, elle a déjà séduit 1 400 Sarladais et 20 commerces adhérents « les gens sont contents d’avoir une seule carte pour plusieurs commerces » se réjouit Sandra Roche, « nous avons l’objectif de 40 commerçants adhérents  à Noël ».  
P. Pautiers

Adidas Questar Boost