Opération Sentinelle : pour sécuriser les zones sensibles

Comme chaque année depuis 2015, après les attentats de Charlie Hebdo, les militaires de l’opération Sentinelle sont en Dordogne tout l’été. Un renfort de taille sur particulièrement la vallée de la Dordogne, celle de la Vézère, la cité de la Boëtie,
Lascaux, Périgueux et lors de toutes les manifestations estivales comme le Festival de Montignac, celui de Sarlat ou encore le 15 août pour le meeting aérien de Belvès. Arrivés le 1er juillet, ces militaires du 40e régiment d’artillerie de Suippes (20 km de Chalon-en-Champagne) ont d’ailleurs été présents sur la Félibrée. Un autre groupe de Franche-Comté viendra les relever au mois d’août. Petit moment solennel et convivial dans les jardins de la sous-préfecture mercredi lors d’une réception, le sous-préfet Sébastien Lepetit avait tenu à accueillir les 30 jeunes militaires qui vont patrouiller dans le secteur du Sarladais « merci pour votre appui et votre soutien, vous êtes les bienvenus, il est important que les nombreux touristes présents dans notre région se sentent en toute sécurité ». Ce renfort estival est sollicité chaque année par le préfet de la Dordogne, il est positionné là où il y a du public, sur des zones sensibles et les sites touristiques majeurs. Ce mercredi matin, jour de marché un groupe a patrouillé dans Sarlat et l’après-midi un autre groupe se rendait sur la vallée de la Dordogne et à Beynac. Cette présence en tout cas ne passe pas inaperçue. Le délégué militaire du département le lieutenant colonel colonel Arnaud Dartencet a présenté ce dispositif en présence des services de la gendarmerie, des pompiers  des élus et des agents de la sous-préfecture.
P.P

News