Fil info
23:07Ce message est excellent il faut le partager très vite aux politiciens inconscients des risques https://t.co/UO5eEqnckx
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

Plus que quelques jours pour Sarlat se souvient

Exposition

Sarlat, ville d’art et d’histoire se retourne sur le passé de la cité à travers une exposition à la Chapelle rénovée des Pénitents Blancs. Sur un temps long de mémoires, de 1875 aux années 1970, elle « se souvient » ou « vit » sur des générations. Ces dernières nous ont transmis, dans la continuité, leur quotidien par des histoires relatées, des images ou des journaux. Le titre Sarlat se souvient fait allusion à un livre connu par les plus anciens d’entre nous, où l’histoire de la cité est narrée par le biais de témoignages. C’est sur cette question mémorielle que le service du Patrimoine a bâti cette exposition, une première collecte ayant été réalisée par la conservatrice Mireille Bénéjeam dans les années 1990. Un second temps d’échanges a vu le jour au printemps 2019 autour des cinq rencontres du groupe Mémoire constitué de Sarladais. Grâce à une vingtaine de panneaux thématiques, associés à des clichés photographiques et des collections municipales, l’exposition se veut une rétrospective de la vie des Sarladais jusqu’aux Trente Glorieuses. Le volet économique a la part belle. Dans un environnement
rural, le commerce et les industries se développent. La richesse de la vie locale se manifeste également à travers les fêtes, en particulier dans les quartiers et l’essor des manifestations culturelles. L’image de la cité, déjà célébrée par les tournages et le Festival des Jeux du Théâtre, est confortée par la restauration dans le cadre de la loi Malraux en 1962. Depuis l’ouverture de cette belle expo rétrospective, la Chapelle ne désemplit pas et de nombreux Sarladais (ou
ex sarladais) viennent encore la visiter.
Elle ferme ses portes ce 18 août, il ne vous reste plus que quelques jours pour en profiter. Entrée libre, ouvert de 11 h à 13 h et de 15 h à 19 h, rue Jean-Jacques Rousseau à Sarlat, Chapelle des Pénitents Blancs. Après cette exposition, place aux Musicales, du 22 au 25 août.
P. P.