Fil info
10:37Mercredi, Alain s’est levé un quart d’heure avant minuit. Comme d’habitude. Il a claqué quelques bises à… https://t.co/KQgcm8Sc1I
21:49Très nombreux avec notre maire Vincent Millan pour défendre notre territoire de mobilité https://t.co/gCKHfA1Hga
20:16 Rétablissons les faits réels : a publié une image de cette cérémonie.

Plus que quelques jours pour Sarlat se souvient

Exposition

Sarlat, ville d’art et d’histoire se retourne sur le passé de la cité à travers une exposition à la Chapelle rénovée des Pénitents Blancs. Sur un temps long de mémoires, de 1875 aux années 1970, elle « se souvient » ou « vit » sur des générations. Ces dernières nous ont transmis, dans la continuité, leur quotidien par des histoires relatées, des images ou des journaux. Le titre Sarlat se souvient fait allusion à un livre connu par les plus anciens d’entre nous, où l’histoire de la cité est narrée par le biais de témoignages. C’est sur cette question mémorielle que le service du Patrimoine a bâti cette exposition, une première collecte ayant été réalisée par la conservatrice Mireille Bénéjeam dans les années 1990. Un second temps d’échanges a vu le jour au printemps 2019 autour des cinq rencontres du groupe Mémoire constitué de Sarladais. Grâce à une vingtaine de panneaux thématiques, associés à des clichés photographiques et des collections municipales, l’exposition se veut une rétrospective de la vie des Sarladais jusqu’aux Trente Glorieuses. Le volet économique a la part belle. Dans un environnement
rural, le commerce et les industries se développent. La richesse de la vie locale se manifeste également à travers les fêtes, en particulier dans les quartiers et l’essor des manifestations culturelles. L’image de la cité, déjà célébrée par les tournages et le Festival des Jeux du Théâtre, est confortée par la restauration dans le cadre de la loi Malraux en 1962. Depuis l’ouverture de cette belle expo rétrospective, la Chapelle ne désemplit pas et de nombreux Sarladais (ou
ex sarladais) viennent encore la visiter.
Elle ferme ses portes ce 18 août, il ne vous reste plus que quelques jours pour en profiter. Entrée libre, ouvert de 11 h à 13 h et de 15 h à 19 h, rue Jean-Jacques Rousseau à Sarlat, Chapelle des Pénitents Blancs. Après cette exposition, place aux Musicales, du 22 au 25 août.
P. P.