Fil info
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC
10:05Périgueux : la FSU appelle les adhérents et plus largement l’ensemble des citoyens à rejoindre le rassemblement pré… https://t.co/6QZtf0teAW
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O

Les habitants participent à la sauvegarde du château

Patrimoine

A mains nues ou avec sécateurs et cisailles, beaucoup d'enthousiasme et de convivialité, une trentaine de bénévoles du village (180 habitants) ont œuvré durant tout le week-end pour arracher une grande partie du lierre et des arbustes qui couvraient les murailles du château.
«Un chantier de jeunesse» lance avec humour Martine en faisant allusion à la moyenne d'âge (plutôt avancée) des participants. «Oui jeunesse du  cœur» lui réplique Patrick Lecerf, neveu de l’actuelle propriétaire du lieu, Mme Chesneau, âgée de 95 ans. Avant de parler des travaux en cours, il  présente l'histoire du château. «Avec Turenne, Ségur est le plus ancien château du Limousin, la principale forteresse des vicomtes de Limoges, et son existence est attestée dès le 9ème siècle». Il conte les différents lignages qui se sont succédé en ligne directe des vicomtes de Ségur et de Limoges, dès le IXème, siècle aux familles de Bretagne, d'Albret et de Bourbon, jusqu’au roi Henri IV, lui-même, qui a vendu le château, en 1585, aux Pérusses des Cars.
Au fil du temps l'aspect du site a changé. La partie réservée aux vicomtes, restaurée, en partie, au 15ème, a été par la suite laissée à l'abandon, tout comme l'ensemble des murailles et autres constructions, à l'exception notable de trois grands bâtiments d'habitation.
Les remblais se sont accumulés, le lierre et les arbres ont pris possession des murs, menaçant gravement la sécurité et la préservation du site, entièrement classé monument historique. Aussi une première phase de travaux d'urgence destinés à sécuriser le site par rapport à l’environnement, et à préserver et consolider l'existant, vient de débuter.
Travaux considérables qui dureront 2 ans pour un budget de 900.000€, financés par Mme Chesneau et par la DRAC, la Conservation régionale des monuments historiques et la Direction de l’archéologie, sans qui rien n’aurait pu être réalisé.
Mais de très mauvaises surprises au cours des travaux risquaient d'entraîner un dépassement important du budget prévu. Pour que la totalité des travaux d’urgence puissent être menés à bien, le maire de Ségur, Pierre Louis Puygrenier, le président des «Amis de Ségur», Pierre David, Mme Chesneau et Patrick Lecerf ont appelé les ségurois à contribuer à sauver leur château. Aussitôt de nombreux bénévoles ont répondu présent montrant ainsi l'attachement qu'ils portent à «leur» château qui est aussi «leur» patrimoine. Un élan qui a fait chaud au cœur de Mme Chesneau et de Patrick Lecerf qui ne tarissent pas d'éloges sur leur implication, leur convivialité et l’excellent travail réalisé.
Pour les remercier le dernier soir s'est achevé par un dîner aux chandelles sur la terrasse du château et dans la salle à manger voûtée du XIème siècle.
Lorsque cette première phase sera terminée, Patrick Lecerf espère en enclencher une deuxième encore plus importante pour des travaux de fouilles et de restauration. Il est vrai que le site est d'un intérêt archéologique exceptionnel, outre l’apport touristique très important que peut apporter sa mise en valeur.