Fil info
23:07Ce message est excellent il faut le partager très vite aux politiciens inconscients des risques https://t.co/UO5eEqnckx
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

Trois jours de théâtre et plus encore

Festival

La quatrième édition du Festival Théâtre à Seilhac, organisée par l’association «Le Brezou» se tient les ce soir, demain et dimanche. Six spectacles seront proposés en journée et en soirée au public au cœur du bourg. Des pièces de qualité à destination de tous les publics. Pour la première fois, un village gourmand ouvrira la manifestation.

L’association «Le Brezou» défend toujours le théâtre populaire et exigeant, avec l’objectif de le rendre accessible au plus grand nombre. Elle renouvelle cet été son Festival Théâtre à Seilhac pendant trois jours. Les spectacles auront tous lieu en plein air (si la météo le permet) derrière l’église. En cas de pluie, c’est la scène du gymnase qui accueillera les comédiens. La programmation, élaborée par Jean Barlerin le directeur artistique, est éclectique avec du théâtre d’auteur, du théâtre de rue, des créations originales, des comédies... et pour la première fois, un spectacle très jeune public à partir de un an. Toutes les pièces proposées sont jouées par des comédiens professionnels.

Un village gourmand

La fête commence ce vendredi 3 août à 18h30 avec un apéritif offert par les organisateurs. Le public aura surtout de quoi se restaurer au sein d’un village gourmand installé pour l’occasion rue de l’église. «C’est une nouveauté», commente Pierre Trasmontan, le président du Brezou. «Nous avions envie d’intégrer un peu plus ce festival comme un événement dans la vie locale». Le public trouvera des spécialités corréziennes et des produits locaux. Tourtous, brochettes de poulet, plats végétariens de Seilhac, magrets de canard de Soudaine-Lavinadière, fraises de Saint-Clément, fromages de Naves, charcuteries de Saint-Jal... figurent au menu. Afin d’égayer la dégustation, l’animation musicale sera assurée par l’accordéoniste Jean-Pierre Quinsac et deux de ses amis.
A 21 heures, la soirée se poursuit avec le premier spectacle «Public or not public» par la Compagnie L’Esquisse. La troupe emmène les spectateurs dans un parcours historique du théâtre à travers les siècles. «C’est interactif et délirant», souligne Pierre Trasmontan.
Demain samedi, ce sont les tout-petits qui seront à l’honneur avec «Le rêve de Kiwi», de Not’Compagnie au jardin paroissial. Deux représentations sont prévues à 11h30 et 17h. Kiwi est un petit oiseau qui ne sait pas voler et rêve d’atteindre la lumière du soleil... Un conte musical et tendre pour partager un moment privilégié entre le tout-petit et l’adulte. Ces séances étant en jauge réduite, mieux vaut réserver.
En soirée à 21h la compagnie du Mystère Bouffe interprète Othello d’après Shakespeare. Une adaptation façon Commedia dell’Arte avec un surprenant épilogue.
Ce dimanche 5 août débutera par du théâtre de rue à 11h30 place de l’horloge. La Cie l’Arbre à Vache présentera M. et Mme Poiseau, «deux vieux» très surprenants et amusants. Ensuite à 17h, le jeune public (dès 5 ans) est invité à découvrir «La belle lisse poire du prince de Motordu» sur la grande scène derrière l’église.
Le personnage principal vit seul dans un chapeau et ne s’ennuie jamais. Puis un jour, il rencontre Princesse Dézécolle... Comme l’année dernière, le
festival se terminera par une création originale. Celle de «La compagnie qui va piano», intitulée «Le bois dont je suis fait» aborde l’héritage familial et les rancœurs. Ce sujet grave est traité avec humour et sensibilité.

Karène Bellina


Tarifs

Pour chaque spectacle du soir, les entrées sont à 15 euros, 10 euros (réduit) et 6 euros pour les enfants. Le pass pour les trois spectacles du soir est à 35 euros. Les spectacles qui se déroulent en journée sont laissés à la libre participation du public. Renseignements et réservations par téléphone au 07 68 99 08 52 et par mail à reservation@theatreaseilhac.com www.theatreaseilhac.com.

CULTURE KINGS PARRAMATTA IS NOW HERE!