Fil info
21:32Bergerac : En décidant d'un hommage durable aux Justes, la maire Daniel Guarrigue met les points sur les "i" -> https://t.co/l7qk57TWJA
21:09Peyrignac : Un beau projet d’AMAP à Peyrignac -> https://t.co/s5Szc2YIjW
20:52Châteauroux : Une danse pour intégrer la 3e année du NID ballet junior -> https://t.co/XQ7infn1xi
19:58Châteauroux : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/jQQ0vWmBFM
19:53France : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/hRF78l7L2M
19:42Lamothe-Montravel : Une grande fête pour le bonheur de mener des combats communs -> https://t.co/ZoyvPWRGmD
19:12La Châtre : Les « Arts en fête » expose cinq artistes -> https://t.co/LfVI79S5pF
19:09Valençay : Commémoration du tragique 16 août 1944 -> https://t.co/xHOmgJf1hG
19:09Périgueux : La ville peinte sous tous les angles -> https://t.co/3Q8IWDnJvy
18:17Nailhac : De nouvelles intronisations à la Confrérie de la noix -> https://t.co/Yj3zOBW3Vi
18:12Journiac : Univerland : un nouveau concept de jeux -> https://t.co/frSlUoGKr9
16:06Périgueux : Il fait payer son mal-être aux policiers -> https://t.co/Q60pJL3nVN
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF

Le numérique rapproche les générations

Atelier informatique

L’Instance de Coordination de l’Autonomie et le collège de Seilhac organisent des ateliers informatiques pour les seniors. Le jeudi, pendant une heure, ce sont des collégiens qui enseignent aux plus anciens les rudiments du numérique.

«Sélectionnez le titre, puis un clic gauche sur le "G" pour le mettre en gras. Le "I" c’est pour mettre en italique. Maintenant on va aller sur Internet». Très concentrée sur l’écran, sa main âgée sur la souris, Marie-Louise s’exécute et s’applique. Cette dame de 89 ans apprend les rudiments de l’informatique et suit attentivement les conseil avisés de Timothé, 13 ans, bien plus à l’aise avec le numérique.
Autour d’eux, trois autres binômes intergénérationnels travaillent devant les ordinateurs dans une ambiance studieuse. Faire de la mise en page à partir d’une recette de pâte à crêpe, aller chercher une ou plusieurs photos d’illustration sur Internet pour l’intégrer au texte, tel était le contenu de cette séance qui s’est déroulée hier entre 13h et 14h dans une salle du collège.

Un partenariat

Cette démarche originale s’appuie sur un partenariat entre l’Instance de Coordination de l’Autonomie de Seilhac, le Conseil départemental et l’établissement scolaire. L’ICA a voulu relancer des ateliers informatiques pour les personnes âgées. «Mais nous n’avions pas de matériel et intervenir à domicile est compliqué surtout quand il n’y a pas d’accès à Internet (absence de box, zone blanche...)», explique Sébastien Poursat coordinateur
à l’ICA. «Le collège possède les ressources informatiques nécessaires, c’est nous qui l’avons sollicité». Depuis le 13 mars, les «cours» ont lieu tous les mercredis en salle de technologie de 14h à 15h30. Ils sont suivis par six seniors et sont animés par Frédéric Soleilhavoup, assistant d’éducation. Celui-ci s’occupe en parallèle d’un atelier informatique et numérique avec des élèves de 5e et 4e. L’idée de croiser les générations lui est venue naturellement. Le jeudi, pendant une heure, les personnes âgées qui le souhaitent peuvent réviser ce qu’elles ont appris la veille au cours de travaux pratiques, au côté d’un collégien. Si les rendez-vous du mercredi sont payants (voir par ailleurs), les ateliers du jeudi sont gratuits.

"C'est un autre monde"

Utiliser un clavier et manipuler une souris, lire et envoyer un mail, classer des photos, lancer une conversation par skype, faire une recherche sur le web... cela peut effrayer quand on a plus de 75 ans. «Tout est nouveau», commente Marie-Louise. «C’est un autre monde, un autre vocabulaire mais si on n’y est pas, on est exclu», constate-t-elle. «A force de répéter les choses, cela va venir. C’est comme apprendre à tricoter, cela ne demande pas des qualités exceptionnelles, surtout qu’ici, c’est la machine qui fait tout», ajoute-t-elle. «Il faut dédramatiser», commente Frédéric Soleilhavoup. Avec le public âgé, l’animateur emploie des métaphores pour faciliter la compréhension. «Je les mets devant des cas concrets, je les laisse découvrir et se débrouiller avant d’intervenir. L’objectif est qu’ils soient le plus autonomes possible». Du côté des plus jeunes, on découvre ce que signifie transmettre son savoir.
«Apprendre aux autres des choses que l’on connaît et parvenir à bien leur faire comprendre, ce n’est pas si facile», reconnaît Timothé. De nouveaux échanges de savoirs autour de l’ordinateur auront lieu les 4 et 11 avril. L’ICA espère pouvoir renouveler cette très belle expérience, enrichissante pour les deux parties.

Karène Bellina


Une première session et des webcams
La première session d’ateliers informatiques a débuté le 13 mars dernier. Elle compte en tout sept séances payantes (participation financière de 8 euros par séance) dont quatre minimum sont obligatoires. Les prochains cours ont lieu les 3 et 10 avril ainsi que les 15 et 22 mai de 14h à 15h30. Ils sont complétés par cinq séances gratuites intergénérationnelles avec les collégiens les jeudis de 13h à 14h. D’autres ateliers pourraient être programmés par la suite. Les personnes intéressées doivent s’adresser auprès de l’ICA au 05 55 27 07 41. D’autres part six webcams d’une valeur totale de 150 euros ont été offertes afin d’équiper le collège. Elles serviront aux deux générations pour l’utilisation de Skype par exemple. Installée dans la résidence du Picatard, l’Instance accueille le public le lundi, mercredi, jeudi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h, le mardi et le vendredi de 14h à 17h.

jordan retro 11 mens yellow