Fil info
22:08RT : Lubersac : Rencontre émouvante des collégiens avec Robert Hébras -> https://t.co/N9Y5MvN4FI
20:17RT : Le Lardin-Saint-Lazare : Lecta louche sur les fonds publics -> https://t.co/adGIjN6a26
20:11Chamberet : La joie de vivre au pied des Monédières -> https://t.co/yLo4ihv04P
19:35Bassillac : « Un petit festival sympa où on mange bien » -> https://t.co/spTHoueJzs
19:04Le Blanc : Fermeture définitive de la maternité du Blanc : et après ? -> https://t.co/chckaG5H2K
19:03Châteauroux : L’atelier de la poisonnerie sort de ses murs -> https://t.co/2IFlEkNCZ6
19:00Bouesse : Guillaume Cotreau a été le plus véloce -> https://t.co/q9DqKKwsrt
19:00Saint-Marcel : [intégral] Le 37e borlot des vendanges dans la pure tradition pantagruélique -> https://t.co/OLfr1ANasO
18:44 Poste - : La Poste  rien n est arrange -> https://t.co/X1IVy2C5ao
18:13Sarlat-la-Canéda : Un comité de pilotage pour le centre de santé -> https://t.co/fJvoWY1wxE
18:11Périgueux : « Quand on aime les animaux, il faut les respecter » -> https://t.co/24fuwDp2yv
16:47La fête de la citrouille bat son plein à Saint-Laurent. https://t.co/iv2XTiXvZq
16:21Lubersac : Rencontre émouvante des collégiens avec Robert Hébras -> https://t.co/N9Y5MvN4FI
16:04Le Lardin-Saint-Lazare : Lecta louche sur les fonds publics -> https://t.co/adGIjN6a26

Gevial : une vente d'automne de haut niveau

Vente aux enchères de taureaux

Le Pôle de Lanaud à Boisseuil au sud de Limoges est le siège de la plupart des organisations de sélection en race Limousine. Il abrite notamment la Station Nationale de Qualification, l’outil de référence du schéma de sélection. Chaque année, les 700 meilleurs jeunes taureaux Limousins y sont comparés et évalués.
En complément de la Station Nationale de Lanaud, trois centres d’évaluation fonctionnent aujourd’hui dans le programme de sélection : ABL à Saint-Jal en Corrèze, Gélioc à Naucelle (dans l’Aveyron) et Gévial (Génétique Viande Limousine) à La Souterraine, Groupement d’Intérêt Économique réunissant la coopérative Celmar, CCBE (Creuse Corrèze Berry Élevage) Elva Novia, (coopérative d’élevage en Saône et Loire) et le syndicat des éleveurs creusois.
L’objectif de ces centres d’évaluation est de recruter des veaux mâles certifiés ou homologués avec de fortes aptitudes bouchères. Ils sont spécialisés dans l’approvisionnement des producteurs de viande de leur zone en taureaux de monte naturelle évalués et adaptés aux types de production de la zone : veaux de lait, veaux d’Aveyron, broutards et jeunes bovins. Les produits des mâles évalués et/ou qualifiés RCV (Reproducteur Conseillé Viande) sont principalement destinés à la boucherie. C’est le cas de Gevial à Malonze et la vente organisée jeudi dernier est un des temps forts de l’activité, une vitrine de l’offre sélectionnée tout au long de l’année. Les veaux sont choisis en ferme, au moment du sevrage, par une commission d’éleveurs et de techniciens. Certains veaux sont issus d’accouplements programmés entre les taureaux issus du schéma viande et des vaches ayant un fort développement musculaire. La commission retient un veau sur deux examinés, c’est dire les exigences. La durée de séjour en station est d’environ 5 mois et se décompose en trois périodes : 4 semaines (28 jours) d’adaptation minimales, 12 semaines (84 jours) de contrôles et enfin une période de 4 semaines de préparation à la saillie. Les jeunes taureaux sont allotés en fonction de leur âge et de leur poids à l’entrée ; ils reçoivent une ration composée de foin à volonté et de concentré rationné à raison de 1kg par 100kg de poids vif pour un objectif de croissance de 1200g par jour durant la phase de contrôle.  Les contrôles portent à la fois sur les origines de l’animal (ascendance paternelle et maternelle vérifiée par expertise de l’ADN), ses performances et son état sanitaire ; celui-ci remonte jusqu’au cheptel d’origine. Quant aux performances, il s’agit d’une pesée mensuelle et de la mesure de hauteur au garrot par un technicien du  syndicat bovins croissance Creuse.
D’autres contrôles morphologiques plus précis sont effectués par un technicien du Herd book Limousin ; en toute fin tous les veaux sont pointés par un technicien de l’Institut de l’Élevage et un inspecteur du Herd Book Limousin.  
Les animaux étaient présentés le matin et la vente aux enchères qui a débuté à 14h a connu une belle affluence ; il n’y avait plus de place dans les gradins, le public était juché sur les balles de foin. Préparée et animée par le service repro de la Celmar, Colette Rossignol, Jean-Pierre Poujaud et Nicolas Bourdier, cette vente a été particulièrement fructueuse.
L'enchère la plus élevée de 6.800 € fut pour Magnum de l’EARL Mimeur (Côte d’or), un veau avec le gêne sans corne qui a été acheté par 3 éleveurs sélectionneurs de Celmar. La 2e enchère fut pour Malt du GAEC Chanton (les Vergnes à La Souterraine) acheté par 2 éleveurs de Celmar (GAEC du Marronnier - 86) et EARL Meissonier - 87).
À noter une exception cette année, My Way de l’Earl Limozen va partir au Luxembourg.
Résultats :
Moyenne générale sur 46 veaux :  3.611€ - Moyenne des RCV : 4.390 € (21 veaux) - Moyenne des Evalués : 2.956 € (25 veaux)