Fil info
18:17Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, les gilets jaunes du sud de la Creuse se réunissent au carrefour de La S… https://t.co/WE4SAyCyxH
18:13Dordogne : Grand débat national, élections, les ambitions des marcheurs -> https://t.co/KAyNcQGIfi
18:12Beynac-et-Cazenac : Les opposants à la déviation écrivent aux entrepreneurs -> https://t.co/XA5QWofgxk
18:04Saint-Léon-sur-l'Isle : Les communistes veulent relever les défis politiques de 2019 -> https://t.co/EgNM6OBsl2
18:01Périgueux : Une fête intimiste pour célébrer le diamant noir du Périgord -> https://t.co/BUw1rhrBLD
17:58Beauregard-de-Terrasson : Améliorer le quotidien -> https://t.co/dT6CtqKoYr
16:54Bergerac : Virage à gauche pour des vœux aux accents très politiques -> https://t.co/ABNDiVZAr3
14:20Nouveau succès pour la à la . Petits et grands lecteurs ont investi la bibliothèque jus… https://t.co/QzLAH8mNDd
21:30Tapisseries d'Aubusson ds , 1 des talents artistiques de la Creuse à découvrir dans cet inédit tt à l'h… https://t.co/S0qhYzGUEc
18:59Bergerac : La vague jaune déferle sur Bergerac -> https://t.co/DkO6T3tY3i

Energies renouvelées pourla Repair Week

Economie sociale et solidaire

L’esprit du jour est aux économies, elles passent par le tri et le recyclage, le gratuit aussi. Tri et recyclage sont les deux grands axes de l’Agenda 21 dans le domaine de l’environnement et le champ social.
Pourquoi le champ social ?
Parce que le recyclage ne se limite plus à la récupération et à la transformation du verre, du papier et autres emballages qui rejoignent la filière industrielle. Le recyclage est de plus en plus rapproprié par les particuliers regroupés en associations, une philosophie personnelle de l’éco-responsabilité et de la solidarité. Secours Populaire, Secours catholique, Ladef, les associations locales de La Souterraine récupèrent, trient et revendent à petit prix dans des braderies ou organisent des bourses d’échanges pour permettre à d’autres qui ont des difficultés à boucler leur budget de se fournir à petit prix en vaisselle, mobilier, vêtements... voir même  gratuitement.
Ainsi de la Gratiferia organisée le week-end dernier par Ladef (L’Association de Détente et d'Evénements festifs). Chacun pouvait se débarrasser d’un objet qui n’avait plus son utilité mais qui pouvait en avoir pour quelqu’un d’autre : on donne, on prend ou non, le tout avec simplicité et décontraction.
La manifestation a trouvé son public-acteur, grâce à l’accueil chaleureux des organisateurs. En fin de journée, ce qui n’était pas repris était remis à des associations locales (notamment les vêtements), à Recyclabulle (pour certains mobiliers) ou remis dans le circuit pour la prochaine Gratiferia qui devrait avoir lieu à La Souterraine tous les trois mois environ.
La Repair Week qui se déroulait cette semaine à La Souterraine est du même tonneau. Cette animation portée par SolaSol, Recyclabulle et la boutique 1001 Trésors s’inscrit dans le Mois de l’Economie Sociale et Solidaire, manifestation organisée par la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire de la Nouvelle-Aquitaine. Ce rendez-vous rejoint une multitude de rendez-vous qui ont lieu sur ce territoire régional.
Il fut l’occasion surtout d’inaugurer deux nouveaux pas de porte dans la rue Hyacinthe-Montaudon: la boutique 1001 Trésors qui a repris l’activité de dépôt-vente de vêtements et de chaussures et y adjoint ponctuellement des expositions d’artisanat d’art. Nathalie Sivan avait invité cette semaine deux artisans autour du thème du recyclage : Laurence Chiozzini réalisait des objets décoratifs en «carton surcylé» et Elizabeth Loubeyre animait un atelier couture Upcycling. L’autre boutique est une antenne de Recyclabulle Guéret. Cette ressourcerie est installée dans l’ancien magasin Joué Club, la surface commerciale occupe une large profondeur. Il a fallu quelques jours à Sarah Ameida, responsable du magasin, avec le coup de main de bénévoles pour transformer ce lieu dormant en une véritable ruche, dès le premier jour de la Repair Week.
Thé à la menthe ou petit café pour accueillir le visiteur ou le chaland, atelier de réparation du petit électroménager ou de mobilier, et brocante à petits prix en tous genres ; l’agencement a exploité l’espace tout en longueur, cela ressemblait à la rue d’un quartier avec ses boutiques ou ses commerces de part et d’autres : bouquinistes, magasin de meubles, quincaillerie d’antan sans oublier le café... La foule se pressait pour le lancement du rendez-vous. Inaugurée officiellement hier soir, la ressourcerie est désormais ouverte du mardi au samedi de 14h à 18h.
Derniers rendez-vous aujourd’hui samedi : ateliers couture à 1001 Trésors (14h30) et à recyclabulle avec 1,2,3 Parents.