Fil info
06:24 Le Conseil Départemental de la Corrèze a mis le paquet d’entrée pour couvrir tout son territoire!
00:36Ce chat a pris l'habitude de lire le journal. L' pourrait faire un effort... https://t.co/SNgBZRz4N5
23:21Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! | L'Echo https://t.co/twYxAdSsmO via
22:39Super article de l', comme bien souvent d'ailleurs ! 🛫🎤🎶😎 https://t.co/GGQgIFPZOA
21:42Région : La crème de la race vers Paris. La sélection des animaux a eu lieu à https://t.co/BY18DwRcX7
21:20Région : La crème de la race vers Paris -> https://t.co/ABaltULCRS
20:10Périgueux : Des voeux à deux voix dissonantes -> https://t.co/eVILAE0fMt
18:33Châteauroux : Visite nocturne au conservatoire -> https://t.co/yrBYgC9N6s
18:32Indre : Maintien des vols vers Ajaccio, Nice et Londres -> https://t.co/l4YZu0z5b1
18:27RT : Arnac-Pompadour : La fleur de «selle» récompensée -> https://t.co/an1e1Mle37
18:27RT : Un député qui vote contre son propre amendement, une députée qui signe une tribune pour l’interdiction du… https://t.co/oEyzH77riA
18:09 Allez courage..
18:07Arnac-Pompadour : La fleur de «selle» récompensée -> https://t.co/an1e1Mle37
18:03Dordogne : « Le capitalisme est un ogre insatiable » -> https://t.co/jEjjS0J7tf
17:57Dordogne : Après l’incendie, le laboratoire se reconstruit petit à petit -> https://t.co/okrcmV2bG1
17:12Après Clandestino en 2017, le festival Check In Party réinvestira cet été l’aérodrome de Saint-Laurent pour trois j… https://t.co/vJ6vQ9fGVU
16:43Le Blanc : Le pôle dentisterie de l’hôpital étoffe son offre de soins -> https://t.co/MnW36zw1eN
16:42Carsac-Aillac : Un pôle médical en projet -> https://t.co/kphknlfHHW
16:42Argenton-sur-Creuse : Deux événements d’importance à l’agenda du Moto-Club -> https://t.co/yt4PY9EeA4
16:41Aigurande : Bingo géant in english please ! -> https://t.co/HWyBVeusx6
16:39Dordogne : La Maison de l’emploi privée de ses emplois ? -> https://t.co/mwQ5m9fRbm
16:35Indre : Les rendez-vous sportifs du week-end -> https://t.co/ReGaTxOnnM
16:04Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! | L'Echo https://t.co/naFx0Ks6L1 via
15:57Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! -> https://t.co/54JYA9EfjU
15:45Périgueux : Un nouveau trimestre aux accents éclectiques au Sans Réserve -> https://t.co/SBjZX1QGZT
15:44Périgueux : Concertation avec le personnel -> https://t.co/4PiDGj375E
15:38RT : Atelier chant avec une centaine de jeunes d' à l' Sophie Dessus avec et le… https://t.co/HiPInEJgs0
15:32Atelier chant avec une centaine de jeunes d' à l' Sophie Dessus avec et le… https://t.co/HiPInEJgs0
13:07RT : Colloque de l’incubateur de Limoges. Une salle attentive. Des interventions de qualité. Après Me Marie Golfier-Rouy… https://t.co/nGJfoZJ2CR

"On sera toujours en lutte"

Création d'une association des GM&S/LSI

Le monde se divise en deux catégories : ceux qui disent  qu’ils ne laisseront personne sur le bord de la route, comme  ça, comme ils pourraient déclamer du Beaumarchais ou demander à avoir le ketchup ou la télécommande, et puis il y a ceux qui après avoir clamé qu’ils ne lâcheraient rien, ne lâchent effectivement rien... rien, ni personne. Les salariés et ex-salariés de GM&S, ainsi que ceux qui ont pu les accompagner jour après jour, font sans conteste partie de la seconde. Ils fondaient le 25 septembre dernier, l’association de soutien et de défense des salarié(e)s et ex-salarié(e)s de GM&S (1).
« Lorsqu’il y a des licenciements, l’ensemble constitué par les salariés ont tendance à éclater, cette association permet de conserver le lien entre ceux qui sont à l’extérieur de l’entreprise et ceux qui sont à l’intérieur », résume son secrétaire (2) Alain Tesseidre. S’il s’agit de ne pas laisser la fraternité née dans l’action se flétrir, l’ASDSGM&S ne sera pas une association de vieux briscards à l’œil figé sur un jeu de cartes et parfois le souvenir des nuits difficiles passées à Poissy.
« L’association peut soutenir, aider, accompagner tous les salariés et ex-salariés de GM&S qui le souhaiteront dans leurs démarches d’actions juridiques sur les litiges qui peuvent se présenter à eux, et récolter les fonds nécessaires afin d’aider ceux qui sont en difficulté financière », développe le président, Daniel Lachaise. « On sera toujours en lutte. », poursuit  Alain Tesseidre l’œil pétillant.
Le fer est encore chaud, le calendrier d’actions en train de se remplir... En jeu, pour les adhérents : la situation des GM&S/LSI, l’emploi, les supralégales, la pérennité du site. Les membres de l’association entendent aussi mettre leur grain de sel dans le projet de revitalisation soufflé par Emmanuel Macron. « Le développement de la Creuse, si la question de l’emploi et des entreprises n’est pas prise en premier lieu, le reste ne sera que du discours », insiste Alain Tesseidre.  Plus largement, ils seront aussi de la partie pour dénoncer les atteintes faites aux salariés et au droit du travail.
Une bataille sostranienne, creusoise... humaine tout simplement. « Nous, les gens kleenex, c’est pas notre conception de la vie. Nous avons subi une situation qu’on n’a pas supporté. On a lutté contre, et ça, tout le monde peut le faire », rappelle Vincent Labrousse (2). « Les gens qui se battent ne se battent jamais que pour eux, ils se battent aussi pour ceux qui viennent derrière... », conclut Yann Augras.

(1)  L’association est basée à la maison des associations, 6 cité Jean-Macé, 23300 La Souterraine.
(2)Le bureau est pour l’heure provisoire. Sa composition officielle aura lieu à l’occasion de l’AG prévue en janvier.
(3) L’association est ainsi ouverte à tout le monde (adhésion 5 € pour l’année en cours). Elle est actuellement composée de 130 GM&S/LSI et 85 personnes extérieures.