Fil info
04:44 Pauvres tis bouts 😢😢😢C est tellement inhumain
23:21RT : Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
23:17RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
22:38France : Le nouveau patron d’Air France payé 4,25 millions ! -> https://t.co/VmlIm5Bulu
22:35International : Hommage aux victimes de la catastrophe de Gênes -> https://t.co/sHzJg2ybCN
20:59Corrèze : Dec'Ouvrir : un bouillon de culture et de liberté ! -> https://t.co/52DLjhtREj
19:59 Il a assuré et perso je l'ai préféré !
19:56 Dur de passer apres Feu! Chatterton
19:40Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
19:11Région : Les élus régionaux dénoncent des menaces sur l’investissements public -> https://t.co/GOF31BHrDU
18:51Indre : Une visite un tantinet déroutante -> https://t.co/FihuyNZvbc
18:22Dordogne : Trois ans de prison ferme pour l’agresseur au couteau -> https://t.co/tDsUDrH90Q
18:15Dordogne : Le Roi qu’il fallait abattre -> https://t.co/3TVgowxWmV
18:12Région : Le temps de la radio engagée -> https://t.co/UWsgdKPC0x
17:34Dordogne : Une pluie d’étoiles Michelin en Sarladais -> https://t.co/bXCIpoQcpT
17:32Afin d’annoncer comme il se doit le prochain «Terre en Fête» - les 25 et 26 août à Pigerolles - et les concours de… https://t.co/qWYqlNuLrG
17:31Salignac-Eyvigues : Eyrignac et ses jardins : un patrimoine unique en Périgord -> https://t.co/NF0ATma6zH
17:15Issigeac : Les Métallies reviennent dimanche après dix années d’absence -> https://t.co/AO10PSwLdx
15:17Lurais : Fête des barques : derniers préparatifs avant le grand jour ! -> https://t.co/fk7as6im9Q
12:01RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
11:43 Bravo à vous! Cette Préfet n'a aucune sensibilité! Écoeurant...
11:41 se souvient de sa libération https://t.co/GtLM3w2ESQ

"On sera toujours en lutte"

Création d'une association des GM&S/LSI

Le monde se divise en deux catégories : ceux qui disent  qu’ils ne laisseront personne sur le bord de la route, comme  ça, comme ils pourraient déclamer du Beaumarchais ou demander à avoir le ketchup ou la télécommande, et puis il y a ceux qui après avoir clamé qu’ils ne lâcheraient rien, ne lâchent effectivement rien... rien, ni personne. Les salariés et ex-salariés de GM&S, ainsi que ceux qui ont pu les accompagner jour après jour, font sans conteste partie de la seconde. Ils fondaient le 25 septembre dernier, l’association de soutien et de défense des salarié(e)s et ex-salarié(e)s de GM&S (1).
« Lorsqu’il y a des licenciements, l’ensemble constitué par les salariés ont tendance à éclater, cette association permet de conserver le lien entre ceux qui sont à l’extérieur de l’entreprise et ceux qui sont à l’intérieur », résume son secrétaire (2) Alain Tesseidre. S’il s’agit de ne pas laisser la fraternité née dans l’action se flétrir, l’ASDSGM&S ne sera pas une association de vieux briscards à l’œil figé sur un jeu de cartes et parfois le souvenir des nuits difficiles passées à Poissy.
« L’association peut soutenir, aider, accompagner tous les salariés et ex-salariés de GM&S qui le souhaiteront dans leurs démarches d’actions juridiques sur les litiges qui peuvent se présenter à eux, et récolter les fonds nécessaires afin d’aider ceux qui sont en difficulté financière », développe le président, Daniel Lachaise. « On sera toujours en lutte. », poursuit  Alain Tesseidre l’œil pétillant.
Le fer est encore chaud, le calendrier d’actions en train de se remplir... En jeu, pour les adhérents : la situation des GM&S/LSI, l’emploi, les supralégales, la pérennité du site. Les membres de l’association entendent aussi mettre leur grain de sel dans le projet de revitalisation soufflé par Emmanuel Macron. « Le développement de la Creuse, si la question de l’emploi et des entreprises n’est pas prise en premier lieu, le reste ne sera que du discours », insiste Alain Tesseidre.  Plus largement, ils seront aussi de la partie pour dénoncer les atteintes faites aux salariés et au droit du travail.
Une bataille sostranienne, creusoise... humaine tout simplement. « Nous, les gens kleenex, c’est pas notre conception de la vie. Nous avons subi une situation qu’on n’a pas supporté. On a lutté contre, et ça, tout le monde peut le faire », rappelle Vincent Labrousse (2). « Les gens qui se battent ne se battent jamais que pour eux, ils se battent aussi pour ceux qui viennent derrière... », conclut Yann Augras.

(1)  L’association est basée à la maison des associations, 6 cité Jean-Macé, 23300 La Souterraine.
(2)Le bureau est pour l’heure provisoire. Sa composition officielle aura lieu à l’occasion de l’AG prévue en janvier.
(3) L’association est ainsi ouverte à tout le monde (adhésion 5 € pour l’année en cours). Elle est actuellement composée de 130 GM&S/LSI et 85 personnes extérieures.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.