Fil info
11:51RT : Un terrible orage de grêle le 8 mai a mis l’avenir de Raulhac en péril. La totalité de la récolte 2018 et probablem… https://t.co/e8BgivOY02
19:59 Bonjour, nous avons besoin d'aide pour pour faire perdurer notre activité agricole et jeunesse en… https://t.co/NPgbuZnDLm
19:54Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu | L'Echo https://t.co/g54y0Fn9iA via
17:42Sarlat-la-Canéda : Une carte de fidélité pour gagner des clients -> https://t.co/MdoHAav653
17:40Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu -> https://t.co/EjKrGjFVOk
17:39Château-l'Évêque : Fusion : le manque d’informations pointé du doigt -> https://t.co/ZMYE5pKqY6

En marche jusqu'à la fin de l'hiver

SID'Amour

Demain mercredi les premiers ateliers organisés par le collectif prévention santé de La Souterraine qui réunit la MJC, le Centre culturel Yves-Furet, le Foyer des jeunes travailleurs et la cité scolaire Raymond-Loewy débutent avec les élèves de seconde du lycée Raymond-Loewy.
Ces ateliers s’intègrent à la manifestation SID’Amour, renouvelée chaque année par le collectif dans le cadre de sa mission information et prévention des jeunes et de leur famille.
L’objectif du dispositif Sid’
Amour est de sensibiliser les jeunes, leurs proches aux conduites à risque et d’aborder «de façon technique, théorique, professionnelle artistique et ludique, les relations sexuelles et amoureuses, le respect de soi et de l’autre ainsi que les risques liés à la sexualité et aux addictions...».
Le thème de la relation à l’autre et notamment de la relation amoureuse est récurrent.
L’art pour mieux
informer
De nombreux partenaires sont associés au projet, et notamment des artistes professionnels pour l’animation des ateliers théâtre, musique et BD et des professionnels de santé pour les ateliers prévention...
Les jeunes ciblés sont les ados des classes de seconde du lycée Raymond-Loewy, les élèves de l’IME La Roseraie et de l’IMPRO de La Ribe au Grand-Bourg et les résidents du Foyer de jeunes travailleurs, la résidence Belmon de La Souterraine.
Certains participent à l’ensemble du projet et notamment aux ateliers, c’est le cas des lycéens et des élèves de l’IME la Roseraie, mais tous seront présents à la journée de clôture au cours de laquelle seront présentés les travaux et productions réalisés au sein des ateliers mais aussi les séances d’information et de prévention santé.
Le lancement de SID’Amour a eu lieu en novembre 2017, avec le spectacle «Violences conjuguées», au Centre culturel Yves-Furet. Une séance était réservée aux jeunes. Le spectacle avait été présenté en amont par Martine Larigauderie, responsable culture et communication à la MJC. Il a été suivi à la fin du spectacle par un échange avec le comédien. A l’issue du spectacle,  les jeunes étaient invités à relever des mots qui les ont marqués et qui vont être exploités au sein des ateliers ainsi que pour le concours d’affiche.
Depuis la rentrée de janvier, des groupes d’élèves ont été formés pour participer aux différents ateliers qui commencent demain et se dérouleront jusqu’à la fin du mois de mars autour du thème : le théâ-tre est encadré par Thierry Morel du Théâtre Aloual Persona, la création bande dessinée par l’illustrateur Michel Janvier, ce sont les ateliers du lycée. L’atelier musique et chansons encadré par Emmanuel Dondainas (FOL23) a  lieu à l’IME La Roseraie.
Après-demain jeudi, la journée est consacrée à la prévention santé. Sylvain Rouilhac, chargé de mission pour Entraid'Sida de la Haute-Vienne, interviendra au sein des deux établissements (R.-Loewy et La Roseraie).
Le point d’orgue de la manifestation est prévu le jeudi 29 mars à la MJC. Ici seront présentés les ateliers, les expositions aux autres lycéens, aux élèves des IME, IMPRO, et le soir aux familles. Le Vidéaste Guillaume Cousty suit l’ensemble du projet dont il devrait produire une création unique, qui devrait enrichir la lecture du message de SID’Amour.
Le concours d’affiche est ouvert à tous. Il peut s’inspirer des mots qui ont été collectés lors du spectacle du CCYF.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.