Fil info
20:29Dordogne : Chasse au syndicaliste à la Sobéval -> https://t.co/9IBNUkTIvO
18:41Indre : Un nouveau jumelage sur fond de projet économique -> https://t.co/jOjQQAwo70
18:40Indre : 200 lycéens pour le climat -> https://t.co/ghQqNEAhih
18:39Indre : [intégral] Entre traditions et innovations -> https://t.co/7OJxmkL5je
18:07RT : Ce qui se passe ici avec la liaison Perpignan-Rungis c’est aussi la conséquence de la libéralisation du fret ferrov… https://t.co/Ubew1U4Aei
17:55RT : Tête de liste pour les européennes, a fait face sur à la vulgarité absolue d'un improbable… https://t.co/tDujckou22
17:24RT : Pour l'humain et la planète d'abord ! était à la marche à Paris. https://t.co/7KKSQc6Mfg
17:24RT : Le glyphosate pollue, le glyphosate est un poison. C'est la raison pour laquelle nos députés européens se battront… https://t.co/qlP87HuAuO
16:47Saint-Gaultier : Gérard Laude expose ses œuvres pour la première fois -> https://t.co/kasdDr0c7A
16:44La Châtre : Une résidence pour seniors dans le quartier Saint-Lazare -> https://t.co/fnvOlrcuSH
15:41Périgueux : Apprentissages et travaux -> https://t.co/RklGmcjxRW
14:22Boulazac : Mobilité danoise et gourmandises à Métro -> https://t.co/1zzKln03hk
11:34RT : La déontologie et la liberté d'expression convoquées à leur tour par la DGSI https://t.co/LJGceBICkS
11:22RT : ⚠️ [] ⚠️ La est placée en ⛈️ par . Des averses à caractèr… https://t.co/G3WCoSiLEe
09:46RT : La est en alerte jaune aux 🌩️. Soyez prudents dans vos déplacements et si vous pratiquez u… https://t.co/paTzzgZeGb
07:59France : Brossat : « Les 5% sont à portée de main » -> https://t.co/72MgMbyeNJ
07:51# # - : Hervé Labetoulle ancien résistant, partage son histoire -> https://t.co/ZWbLrKNqam
07:49# # - : A hurler de silences... -> https://t.co/zobI35vBDL
07:47# # - -Yrieix-la-Perche : Contes en musique pour Coquelicontes -> https://t.co/a2L8gOLnu1
07:46# # - : Le club de foot prépare ses 70 ans -> https://t.co/AxopmlqSew
07:44# # - -Yrieix-la-Perche : Rester actif et bien se nourrir pour être en forme -> https://t.co/rqEZf8Evjh
07:39# # - : Aurora, sur la route de la créativité et des festivals -> https://t.co/FDhPQDMGlr
07:38# # - : 3 jours de fête et des nouveautés -> https://t.co/6ErmOQw6me
07:35# # - -sur-Vienne : Les composteurs partagés -> https://t.co/QgLTGM6cmq
07:34# # - -Junien : Un Rabelais toujours jeune à La Mégisserie -> https://t.co/lKxTzzJeNt
07:32# # - -Junien : De la danse poignante sur la scène de La Mégisserie -> https://t.co/rBbaf2waIK
07:29# # - : Retrouver sa part d’enfance avec la nouvelle saison de l'Opéra de Limoges -> https://t.co/AxX86V6MPC
07:27# # - : Le jeu fait sa fête demain à la ludothèque -> https://t.co/mFm0lcQVtl
07:24# # - -Vienne : Une programmation culturelle riche pour le vaste territoire d'ELAN -> https://t.co/F0MJRWER7s
07:22# # - -Germain-les-Belles : Le circuit du Martoulet inauguré -> https://t.co/zQuhQW6D3t
07:20Région : « Le contournement Est (de Limoges) n’est pas enterré » -> https://t.co/Zg61eSc3xo
07:16France : Les bébés entassés comme la volaille en batterie? -> https://t.co/XmsVUyIRng
07:13Région : Vins Noirs offre le premier prix du roman policier Francophone -> https://t.co/wwgCLJwSEp

Le Secours Populaire toujours sur la brèche

Solidarité

À peine installé dans les nouveaux locaux plus grands de la Maison de la Solidarité au Puycharraud que le comité local du Secours Populaire devrait déjà pousser les murs en raison de l’activité toujours en hausse et des nombreuses sollicitations dont les associations caritatives font l’objet.
Certes, il n’y a plus les après-midi crêpes, qui favorisaient les dons, car les conditions de sécurité devenues drastiques ne permettaient plus de renouveler l’exploit, mais il y a toujours beaucoup de dons à gérer, et davantage encore de bénéficiaires ; cela exige une belle organisation depuis la brocante mobilière et les déplacements en camions pour récupérer les dons et livrer les meubles vendus, jusqu’à la distribution alimentaire tous les vendredis en passant par la boutique de vêtements d’occasion et le stand de vaisselle et de petits cadeaux, sans oublier la puériculture : layette, accessoires.
Écoute et neutralité
Une vingtaine de bénévoles s’active autour de deux ou trois responsables locales, telles Jeanine ou Nadine, certains parmi les bénévoles viennent de loin, de  Bénévent ou d’Azérables, et parmi eux, on compte aussi des migrants qui ont rejoint les équipes pour donner le coup de main, autre effort d’intégration. L’année 2018 s’est terminée par quelques temps forts qui auraient pu mettre tout le monde sur les genoux : le Père Noël Vert, même si la déception fut grande de voir que tous les enfants inscrits avec leur famille n’étaient pas venus, et les distributions de denrées spéciales fêtes de fin d’année le vendredi. Tout au long de l’année, le comité relaie les actions du Mouvement national auquel une partie des recettes d’animations (loterie, don action oubliés des vacances...) est reversée. Le programme, le budget sont préparés en concertation et avec le comité départemental du Secours Populaire.
Chaque année le comité s’associe aux actions nationales comme les oubliés des vacances permettant ainsi à des enfants ou à des familles de partir au bord de la mer ou dans des régions qu’ils n’auront sans doute jamais les moyens de visiter.
C’est dans l’esprit du mouvement national. Créé en 1945, à la fin de la 2e guerre mondiale, le Secours Populaire français est l'héritier de mouvements populaires dont il a, au long de ces décennies, conservé les valeurs tout en évoluant considérablement. Son orientation, ses missions, son indépendance permettent de rassembler aujourd’hui en son sein des gens de cœur quels que soient leurs engagements personnels, leurs sympathies politiques, philosophiques ou religieuses, sans aucune distinction de sexe, d'âge ou de niveau social. Ce mouvement s’appuie sur un réseau  de bénévoles, regroupés au sein des 99 fédérations départementales et professionnelles et des 656 comités dont La Souterraine fait partie depuis 40 ans : le comité de La Souterraine célébrait cet anniversaire en 2018.  «L'objectif commun est de pratiquer une solidarité agissant sur les conséquences des drames vécus par des personnes, individuellement ou collectivement, sans se prononcer sur les causes et de permettre à chacun de s'investir personnellement...» explique la direction nationale dont le mot d’ordre désormais célèbre est «Tout ce qui est humain est nôtre...». Parmi les grandes campagnes nationales de collecte de dons, le Don’actions est relayé dans tous les départements : pour cette campagne le Secours Populaire Français a lancé son jeu solidaire, avec un tirage au sort (tirage le 11 mars au comité, le 13 mars à la fédération départementale et le 15 mars à la fédération nationale). Chaque participation à la tombola peut faire gagner de nombreux cadeaux offerts par les partenaires du Secours Populaire, dont en gros lot, une Citroën C4 Cactus au tirage national et un vélo au tirage sostranien. Un premier rendez-vous est organisé jeudi matin, à l’occasion de la Saint-Valentin, dans la halle commerciale du Centre Leclerc, pour chaque ticket vendu (2 euros), une rose.
Le comité local entretient des relations cordiales avec les autres associations caritatives présentes à la Maison de la Solidarité, comme la Croix Rouge, le Secours catholique. Les associations ont organisé ensemble leur planning de permanence d’accueil et de distribution alimentaire de sorte que tous les jours ouvrés, les personnes en difficulté peuvent trouver ici une aide.