Fil info
07:37Région : A Vassivière, des caméras parmi les brebis -> https://t.co/3oKpKtZuBZ
07:35# # - : Ce soir au Lido, «Taxi Téhéran» en soutien à l’avocate Nasrin Sotoudeh -> https://t.co/8PlrMSbOHS
07:33# # - -Vienne : Festival l’esprit des pierres, un premier acte de grâce -> https://t.co/IimTHvGeCW
07:31# # - -Vienne : C’est la Dolce Vita au Vigen -> https://t.co/ZTNpyRC88W
07:29# # - -Vienne : Demain et samedi, Festi’Zac de retour à Ambazac -> https://t.co/vJatMAMM50
07:29 "Le massif forestier ne doit pas reconquérir des espaces unique… https://t.co/aCnQVDsO8R
07:27Région : Solutions pour l’inclusion -> https://t.co/MyKWksPOyg
07:22Coulounieix-Chamiers : La filière bois ne doit pas compter sur le malheur des agriculteurs -> https://t.co/IZkdGXMS81
05:59 Les SP de nouveau en prise avec un violent incendie cette nuit. C dans :… https://t.co/K8bhTVUBBF
05:55Prigonrieux : Violent incendie près de Bergerac : la circulation coupé -> https://t.co/lMrPWLb8Tz
00:57Région : Pas touche aux trésoreries | L'Echo https://t.co/CFAJzv8TIM via
22:18 "En , la question des transmissions est majeure". C da… https://t.co/6SsMm12mxq
22:12Périgueux : « Jamais on n’aurait cru que l’agriculture tournerait comme ça… » -> https://t.co/ahvNYE8fsk
20:10Châteauroux : L’année 100 pour l’Apollo -> https://t.co/RI9ntgujKL
19:41📰C'était à lire aujourd'hui dans . C'est demain à : une rencontre… https://t.co/ImPRvqDSIQ
19:23Migné : Double inauguration au Domaine du Plessis -> https://t.co/vY3bKjB8Oc
19:22La Châtre : Patrick Judalet brigue un nouveau mandat -> https://t.co/MRf0VJNq06
19:21Issoudun : Finances publiques : les agents manifestent chaque vendredi -> https://t.co/j8ZuQTtAGW
19:20Châteauroux : Le quartier de la gare s’engage sur une nouvelle voie -> https://t.co/EIe1gsuIar
18:42RT : [Retour vidéo ] journée d'hier de végétation 🚒 sur la commune de . Merc… https://t.co/FZWV4sxuja
18:40Corrèze : Un Trésor public à sauvegarder -> https://t.co/YwwsZDJ7IW
18:39 Les sapeurs pompiers limitent les dégâts... mais qd même... Grosse imprudence à C dans… https://t.co/rnzCNa73Sa
18:32Jumilhac-le-Grand : Il brûle des herbes chez lui... et calcine presque un hectare -> https://t.co/aeIgQSuWSw
17:13RT : [presse] Manque d'AESH et terminale à 36 élèves à Bordeaux : les enseignants du lycée Magendie en… https://t.co/eQ8vcP2Str
17:13RT : Les salariés de General Electric s’apprêtent à se mobiliser à l’appel pour exiger l’arrêt du démantèlement de… https://t.co/yg5iKf1Edw
17:13RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
16:43France : Chez FO, les établissements tournent comme le père Ubu -> https://t.co/jao978AZB1
16:33RT : Et tuer le train des primeurs , c'est quel degré d'incivisme ? Mettre 20 000 camions en plus sur les… https://t.co/uzROQipj4l
15:42RT : 🚨L'association Saint-Junien Environnement nous informe de la non potabilité de la source publique de Saint-Martin-d… https://t.co/rnL2dLuiUK
14:50RT : Ils iront jusqu'à l'os. Et lorsque qu'ils seront arrivés à l'os il iront jusqu' la moelle. Des fous furieux ! https://t.co/k453evnJFg
14:50RT : RT si t'es Français et que t'as jamais rien conféré à Marine Le Pen. https://t.co/JQD2qrmPyd
14:50RT : Nous aussi ! On utilise Tweeter pour suivre les conneries du Grand Timonier imbu de sa personne ! https://t.co/43pNFu9fU9
14:49RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:49RT : 🚒🚒🚒🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒 + 🚁👮‍♂️ https://t.co/JWnJHEekVS https://t.co/9LRrX5zuMR
14:48RT : Soutien aux journalistes de France 3 Nantes et interpellation : allez-vous encore longtemps, vous, Ministre de l’in… https://t.co/aHQbtWDJca
14:48RT : Provocations à l'outrage, interpellation d'un agent de sécurité, un policier qui sort : "vous avez honte d'être jou… https://t.co/z7JCPopnrT
14:47RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
14:47RT : La préfecture de la et les sous-préfectures de et seront exceptio… https://t.co/YYph5lre5z
14:47RT : Les mots nous manquent à la lecture de cette phrase ignoble, les sentiments nous manquent devant tant de violence g… https://t.co/OfBORr83lk
14:47RT : Comment les gens de droite si prompts à défendre le retour à l’ordre moral, si à cheval sur les valeurs cathos, si… https://t.co/WmH2bPHe4q
14:46RT : Un excellent moment radiophonique mais surtout politique ! Il y a donc des citoyens.nes heureux de vivre sous la co… https://t.co/eU0OF4c8NB
13:04 Des infos forcément utiles aux agriculteurs. C dans : https://t.co/w80JfEbgL4
12:42France : Info préfecture : la baisse des débits d'eau se poursuit -> https://t.co/xd0kbEtdUA

Quand la girouette du clocher raconte l’histoire

Les inscriptions découvertes au fil des années, sur les hauts murs de l’église et, plus haute encore, sur la girouette qui coiffe la croix du clocher, racontent les nombreux chantiers de restauration.

Jacky Marcelot se passionne depuis longtemps pour l'Histoire du patrimoine local, les hommes (généalogie), les us et coutumes, l'architecture. Moitié Drablézien, moitié Sostranien, il a régulièrement partagé son savoir lors d'événements ou de chantiers de restauration dans le Pays sostranien.
Très récemment, il fut associé à la présentation de l'ouvrage résumant les travaux du colloque du millénaire de la ville de La Souterraine. C'est qu'il a contribué à enrichir le propos en évoquant ses recherches sur la croix du clocher et sa girouette. Cette croix fut déposée, restaurée puis replacée en 2012. « Nous devons à l'épouse du docteur Joseph Vignaudon, médecin à La Souterraine, une photographie de cette croix ; elle offrit ce cliché au Dolmen club de Bellac, société savante regroupant quelques érudits creusois, tels Jean-Baptiste Bellet, ancien instituteur de Saint-Maurice-la-Souterraine, généreux contributeur de la Sociétés historiques de la Creuse et du Limousin sur l'Histoire de la région...».
Dans cette récente intervention, Jacky Marcelot rappelle ainsi les travaux de Jean-Baptiste Bellet, portant notamment sur la girouette de la croix et ses inscriptions. Il ne s'agit pas du traditionnel Coq dont le mouvement au gré du vent s'articule sur un mât, mais d'une plaque de cuivre ainsi décrite : « 36 centimètres de côté et dentelée à l'opposé de l'axe. Une quarantaine de nom y sont inscrits, accompagnés quelquefois du métier ; figurent aussi deux dates : 1651 et 1730. Ces patronymes appartiennent à des représentants de la ville ou à des artisans qui ont participé aux travaux du clocher et sa flèche... ». Jacky Marcelot rapporte la recherche généalogique à partir de ces noms ; elle a permis de les identifier ou d’identifier leur famille : « nombre d'entre eux appartiennent à des familles de notables ou de personnes ayant des fonctions importantes en qualité d'officiers de la justice de la ville, ainsi que des membres du clergé ayant exercé leur ministère dans cette église...».
24 noms sont inscrits et, selon Jean-Baptiste Bellet, ces inscriptions pourraient dater de 1760. Est relevée la mention en coin, « Je fus dorée par Marc Quéroy ». Une autre signature figure sur la croix : «Peyronet, 1730», qui serait attribuée à l'ouvrier ferronnier qui l'a fabriquée ou restaurée ; la plaque de cuivre porte une date antérieure. Ces observations de J.-B. Bellet, Jacky Marcelot les a amendées de nouvelles recherches dans les registres paroissiaux de La Souterraine et des environs, actes de baptêmes, mariages, sépultures... Il les a croisées avec celles d'autres érudits et des publications de la Société des sciences naturelles et archéologiques et historiques de la Creuse, il cite des entrepreneurs et ouvriers de la région, comme les Foucaud père et fils, couvreurs originaires de Bénévent et la famille Chantaud, maîtres charpentiers. Au fil de son propos, on devine le fond de la démarche, un hommage à la main de l'homme, à son travail, dont la valeur a traversé des siècles, révélée en 2019 à l'occasion de l'important chantier de restauration de l'église. D'autres inscriptions signalent les dernières interventions, datées de 1911 et de 1969, citant notamment celles des maires qui ont œuvré en faveur de la restauration de l'église et des artisans. La conclusion de Jacky Marcelot interpelle la communauté : « La plaque devrait à nouveau, selon la tradition, s'enrichir de nouvelles signatures d'édiles et d'intervenants... ».
Il y aura sans doute assez de place sur cette girouette de 36 cm de côté pour confier ces patronymes à l'énergie éolienne que beaucoup d’élus servent aujourd’hui...