Fil info
21:54Corrèze : La marque OC, c’est pas du toc ! -> https://t.co/oSEu0IE6z8
20:55RT : Champagne-et-Fontaine : un enfant de quatre ans a été grièvement blessé ce soir vers 17 h en chutant d'une dizaine… https://t.co/9QZLJisaw5
19:40 Encore une victime de la chasse...🙁🙁
19:12Champagne-et-Fontaine : un enfant de quatre ans a été grièvement blessé ce soir vers 17 h en chutant d'une dizaine… https://t.co/9QZLJisaw5
19:09RT : ⚡️La est placée en aux orages à partir de 19h. Soyez particulièrement prudent lors… https://t.co/VR6F6KCSUU
19:07Sarlat-la-Canéda : Une mobilisation sans faille pour une famille serbe -> https://t.co/M4ps8gHhar
18:54Valençay : Jacky Chichery a dédicacé son livre à la médiathèque -> https://t.co/Msw7uErCvL
18:50Région : Le renouveau du monde rural -> https://t.co/En8l6pHZjg
18:49Saint-Gaultier : La cité galtoise reçoit le trophée « commune la plus sportive » -> https://t.co/XNcGI7vWHE
18:47Châteauroux : Le PS lance sa campagne « sociale et écologique » -> https://t.co/5zwb1Y14RW
18:44Châteauroux : Des laboratoires flambant neufs -> https://t.co/MW6TqseoFq
16:59Sarlat-la-Canéda : Une année exceptionnelle pour le Festival de Théâtre -> https://t.co/TtLZiynL1I
16:07 Le préfet s'est rendu ensuite dans les locaux de Rivet presse Édition qui imprime à le qu… https://t.co/CeuSvsfmID
15:53Presse et entreprise 🗞️ | Créé depuis 1943, est diffusé sur 5 départements. Seymour MORSY, préfe… https://t.co/vUpsc14zy4
11:43Bergerac : Incendie rue Neuve-d'Argenson -> https://t.co/KQC83d8gJA
11:38Périgueux : Premières rencontres du sport en entreprise à Périgueux -> https://t.co/PKGCtco2io
11:01 merci !
10:51Terrasson-Lavilledieu : L'incendie anéantit la moitié de sa récolte de noix -> https://t.co/6IyG2x8IXu
09:24Tulle : Le Sporting joue contre le cancer -> https://t.co/nKYRX7vLU5
09:09 L'hôpital local de va contracter 1 emprunt d'une dizaine de M€ pour sa reconstruction que… https://t.co/mmglrGVNe6
08:58Saint-Astier : Thierry Boissinot mènera un chantier à 11,6 M€ -> https://t.co/GAH95YtOUD
07:34# # - -Vienne : Municipales, «Limoges au cœur» officiellement lancée autour de Emile Roger Lombertie -> https://t.co/Ryiwnh60P7
07:31# # - -Vienne : Le préfet dans nos murs -> https://t.co/4yRgdW0rBk
07:28# # - -Vienne : Le quotidien d’un club sportif de banlieue -> https://t.co/H9J0PZ7PSE
07:25Région : FuturoWeen, l’Halloween familial du Futuroscope -> https://t.co/V32Bftjlt8
07:23Région : La grogne paysanne en suspens -> https://t.co/up6smLfsiQ

La mobilisation commence à payer

U-POLT

La ville de Limoges est membre d’Urgence POLT depuis peu, début 2018, et si le maire Émile-Roger Lombertie a participé aux réunions qui se tenaient à Limoges, c’est la première fois qu’il se déplaçait à La Souterraine pour le conseil d’administration de rentrée. Rappelons que la ville de Limoges a participé au financement de l’étude menée par le cabinet indépendant Arcadis pour démontrer que «Limoges Paris en train en 2h30, c’est possible et pour un prix raisonnable...».
En début de séance, le président Sandrier a donné quelques nouvelles saluant en ouverture l’adoption du schéma directeur de la ligne Polt, après 8 ans de préparation.
Il fut question du renouvellement de matériel roulant à échéance 2025 mais les travaux de modernisation ne sont pas encore financés ; pour le ministère, les financeurs seront l’État, la SNCF réseau et la région. Le préfet de la Nouvelle-Aquitaine doit lancer une étude préliminaire.
Autre sujet évoqué, la ligne Paris-Clermont : Urgence Polt souhaite rejoindre Objectif Capitales, association récente, créée en 2018 à l’initiative d’acteurs publics et privés de la région clermontoise. Ses objectifs rejoignent ceux d’urgence POLT : ils visent à encourager l’amélioration des infrastructures de transports et donnent la priorité au train.
Le projet de loi sur les mobilités est de nouveau sur la table : les amendements proposés par UPolt et défendus par les députés ont tous été retoqués après le passage à Matignon et la décision est ainsi  résumée : il manque 500 M€ de financements par l’AFIP pour boucler le budget nécessaire. L’amendement qui visait à inscrire textuellement la ligne POLT dans le projet de Loi a été rejeté : la ministre des Transports s’y est refusée en indiquant que le projet de loi se suffisait en lui-même pour garantir le changement du matériel roulant sur la ligne POLT*.
À l’issue de ce premier temps de rappel, plusieurs interventions ont ouvert le débat. Nouvelles grilles horaires, choix des entreprises chargées de réaliser les trains... Sur le sujet, le maire de Limoges a complété la demande de régénération et de modernisation du matériel en évoquant aussi la technologie souhaitée qui pourrait se résumer ainsi : «Demandons plus, pour avoir un peu plus que moins...».
Autre sujet de préoccupation, il faut veiller à ce que les dessertes rapides ne pénalisent pas les petites villes.
La réflexion générale porte en fait sur les 10 ans à venir, les travaux devraient durer jusqu’en 2025. Après de nombreuses interventions, l’association a travaillé sur la rédaction d’une motion destinée à l’État et à la SNCF, dont le titre en dit long de l’exaspération : «assez de tergiversations il faut commander les nouveaux trains pour la ligne polt maintenant, afin qu’ils soient livrés en 2023 au plus tard !».
Les revendications sont répétées une nouvelle fois : «il faut commander*, avant la fin de l’année 2019, des nouveaux trains prévus pour notre ligne POLT et Paris-Clermont-Ferrand afin de permettre la livraison des premiers trains en 2023. Cette commande a été reportée deux fois, retardant d’autant leur livraison. Tous les éléments sont désormais réunis pour que le choix soit effectué et la commande passée...». Elle sollicite une nouvelle fois que les travaux de régénération soient menés intégralement à leur terme avant 2025 et en limitant la gêne aux usagers, idem pour que soit financée la phase de modernisation inscrite dans le schéma directeur. Il est toujours question de service public ; déjà les prémices de la privatisation du transport ferroviaire se font jour : la motion cite la demande récente d’un opérateur privé allemand de bénéficier de deux aller-retour sur l’axe POLT, sans arrêt dans les gares intermédiaires... Hier vendredi Urgence POLT devait rencontrer l’association Objectif capitales à Paris au ministère des Transports. Cette démarche Ensemble devrait donner un nouveau poids à la mobilisation d’Urgence Polt.
*Dernière nouvelle : la commande des nouveaux trains pour les lignes POLT et Paris-Clermont va être lancée de manière effective, le point de départ étant le prochain CA de la SNCF mi-octobre et c'est le constructeur espagnol CAF qui sera choisi.