Fil info
18:51Châteauroux : Conseil citoyen cherche citoyens -> https://t.co/FkiGiB2qoG
18:48Indre : Alice Tiroille a accosté sur l’île aux sirènes -> https://t.co/BSNF9uQ3KW
15:19Indre : L’EPHAD a salué le travail de Camille Petit -> https://t.co/bUycEGh1KY
15:18Indre : Son union régionale et une banque soutiennent AVF -> https://t.co/T7kZDjFKcM

Neuvième titre mondial pour Teddy Riner !

JUDO : Championnats du monde

Invaincu depuis septembre 2010, Teddy Riner, 28 ans, poursuit ainsi une vertigineuse série de 134 combats gagnés, ponctuée notamment par deux sacres olympiques en 2012 et en 2016.
Sa dernière défaite remonte à presque sept ans, précisément au 13 septembre 2010 en finale des Mondiaux toutes catégories, face au Japonais Daiki Kamikawa, à Tokyo (sur décision des arbitres).
Riner remporte son neuvième titre mondial alors qu'il n'était plus monté sur un tatami en compétition depuis le 12 août 2016, jour de son deuxième sacre olympique, à Rio.
Ensuite, Riner s'est accordé une longue pause, jusqu'en janvier. Ce qui lui a valu d'atteindre sur la balance « des sommets inégalés » comme il l'avait alors pudiquement esquissé. Des pépins physiques -tibia gauche douloureux en mai, puis coude droit récalcitrant en juin- l'ont ensuite empêché de renouer avec la compétition au printemps comme il l'avait envisagé.
Durant cette journée du sacre, Riner a connu une grosse frayeur en demi-finale face au Géorgien Guram Tushishvili, 22 ans, qui lui a posé de gros problèmes par sa mobilité.
Il l'a finalement emporté en « prolongation » (golden score) comme en finale face à Moura.
Dans la matinée, il n'avait rencontré aucune difficulté, infligeant quatre ippons en quatre combats à l'Egyptien Maisara El Nagar, au Mongol Duurenbayar Ulziibayar, champion du monde juniors 2014, puis à l'Equatorien Freddy Figuero. L'expérimenté Brésilien Rafael Silva, double médaillé de bronze olympique (2012 et 2016), a subi le même sort en quarts de finale.
La médaille de Riner est la 3e de la France aux Mondiaux de Budapest après l'or de Clarisse Agbegnenou (-63 kg) et le bronze de Hélène Receveaux (-57 kg).
En revanche, Emilie Andéol, championne olympique en 2016 à Rio (+78 kg), n'a pas décroché de médaille en individuel samedi.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.