Fil info
01:03 Si etre contre la cruauté, c'est être anti-… https://t.co/q8wyZnVYSr
23:09International : Le viaduc de Gênes : symbole d’un pays affaibli -> https://t.co/G89U377saB
23:07France : Un Canadien à la tête d’Air France : colère des syndicats -> https://t.co/gCNhzy71US
21:25 Je voudrais que l’on m’explique s’ils sont… https://t.co/99eUGwtY0Z
21:09Région : La solitude au bout du fil -> https://t.co/sZhf7rzJsm
20:33 100% d'accord, ces raccourcis permanents co… https://t.co/wo4FeBwsc0
19:46Nos camarades de nous ont retrouvés sur ! https://t.co/ubEAzTzxBw
19:30Région : C’était Radio Luttes... -> https://t.co/xu5y3szMrM
18:31 THESE HELPLESS, INTELLIGENT, INNOCENT BEING… https://t.co/tq79xXr3BU
18:28 C'est criminel pour ces animaux qui ne verr… https://t.co/dVuJDYXz8Q
18:10 L. Inacceptable !! la souffrance de ces an… https://t.co/wuQZ6Ct9SQ
17:59 Je ne supporte plus cette souffrance animale ! Il faut arrêter ça !
17:53Indre : [intégral) Dans la peau d’un guerrier viking -> https://t.co/LYDOC4k0zU
17:53Indre : Les Beaux Yeux exposent au Moulin Lasnier -> https://t.co/5AKhUOMm1j
17:43Eyliac : Hommage aux maquisards tombés à La Roquette -> https://t.co/O6BTJ8HMvl
17:43 C'est quoi la définition de l'inacceptable ?
17:33Dordogne : Beynac divise toujours plus -> https://t.co/yltZI9AQwg
17:31Dordogne : Une cinquantaine de communes reconnues en état de catastrophe naturelle -> https://t.co/6E4cmykmjE
16:36Sarlat-la-Canéda : Des artistes aux commandes -> https://t.co/nbbqHnRaXg
15:39Issoudun : La Rabouilleuse a nettoyé le site de sa loge, l'âme en peine -> https://t.co/TthlCHu5rg
12:58 bravo a vous car c'est inadmissible
12:35 Excellente chose 👍 Bravo à vous tous pour… https://t.co/DksadP6YzP
11:26 Merci à vous d'être intervenu.

Danse et chants au Sud parade militaire au Nord

JEUX OLYMPIQUES D’HIVER 2018 - Pyeongchang

De la musique et des chars, des militaires et des pom-pom girls : la Corée du Nord profite pleinement de l'exposition médiatique que lui fournissent les JO organisés chez son voisin du Sud pour dévoiler ses multiples facettes.
Il était 11h00 locales, lorsque la délégation nord-coréenne a officiellement pris ses quartiers dans le village olympique de Gangneung, la ville côtière qui accueille les épreuves de glace des JO de Pyeongchang.
D'abord crispés, les 22 représentants du pays reclus à l'arme nucléaire se sont finalement dégelés grâce à leurs propres pom-pom girls. Trois petites chansons et les sportifs nord-coréens invitaient même les volontaires du site, des jeunes Sud-Coréennes, à danser avec eux.
« Pendant un moment, c'est comme si le mur qui nous sépare s'était envolé », a témoigné une volontaire auprès de l'AFP. Pas tout à fait quand même.
Les Russes
dans l'attente
Car pendant ce temps, plus de 200 km plus au Nord, un défilé militaire s'est tenu « place Kim Il Sung à Pyongyang », selon une source gouvernementale sud-coréenne.
« Nous sommes une puissance militaire mondiale », a asséné dans la foulée Kim Jong Un, le leader du pays.
Ce qui n'empêchera pas la soeur de Kim Jong Un, Kim Yo Jong, de rencontrer demain le président sud-coréen Moon Jae-in, en compagnie du président du Parlement de Corée du Nord Kim Yong Nam...
Quels Jeux seront donc joués à Pyeongchang, pendant cette quinzaine olympique ?
Ce n'est pas aux Russes, dont le pays est banni pour dopage institutionnalisé, qu'il faut poser la question.
Ils sont encore 47 sportifs à attendre une réponse du Tribunal arbitral du sport (TAS) quant à leur participation. Quarante-sept Russes au passé et au profil troubles qui espèrent encore rejoindre les rangs de la délégation des Athlètes olympiques de Russie (OAR), l'artifice trouvé par le Comité international olympique (CIO) pour permettre aux Russes jugés +propres+ d'être invités à la fête.
Ils sont pour le moment 168 inscrits sous cette dénomination.
La réponse devrait tomber ce matin à 11h00 locales (03h00 françaises), a annoncé le TAS qui, jeudi, a reçu, étudié puis rejeté 13 autres demandes émanant de sportifs russes.
Parmi ces 47, la superstar du short-track, Viktor Ahn, ou encore le biathlète Anton Shipulin.
Il est plus que temps d'avoir une réponse, puisque la cérémonie d'ouverture aura lieu quelques heures plus tard (20h00 locales, 12h00 française).
Coup d'envoi
du curling
En attendant, et comme l'exigent depuis plusieurs éditions les plannings chargés des épreuves, les compétitions de Pyeongchang-2018 ont officiellement débuté hier matin.
Quatre matches de curling, lancés à 09h05, pour célébrer un nouveau format double mixte, et qui ont donné le coup d'envoi d'une quinzaine sportive où 102 titres seront décernés dans 7 sports et 15 disciplines.
Sur la glace du centre de curling de Gangneung, les Athlètes olympiques de Russie, encore eux, ont pu faire admirer leur tenue (blanche avec écriture noire), eux dont la bannière sera le drapeau olympique.
Et l'alpin a connu ses premiers frissons avec l'entraînement de la descente masculine.
Il en faudra plus, néanmoins, pour que le sport brut reprenne ses droits au regard de l'intense activité diplomatico-sportive en coulisses.
Ça tombe bien, le premier week-end s'annonce chargé, avec 12 titres décernés demain et dimanche, et un climax attendu dimanche avec la descente messieurs, donc, à 11h00 locales (03h00 en France).
Sans oublier bien sûr l'entrée en lice du porte-drapeau de l'équipe de France, Martin Fourcade, pour le sprint du biathlon dimanche (20h15, 12h15 française).

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.