Fil info
20:43Corrèze : 400 retraités soucieux et en colère -> https://t.co/Me9pVvDWgq
18:50Indre : La lancinante plainte des retraités -> https://t.co/FyumUdQTvO
18:47Châteauroux : La solidarité dans l’assiette avec les Jardins familiaux -> https://t.co/uWIwZPSDnq
18:35RT : Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
18:19RT : Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
18:18RT : : après 4 ans de bénévolat, Drita, traductrice bénévole pour l’Etat, est menacée d’expulsion VIDEO ►… https://t.co/gYj5647vPl
17:01# # - -Vienne : Les retraités défendent leurs droits -> https://t.co/iXIR13X2lB
16:55# # - -Vienne : Festivités et vigilance au SPF 87 -> https://t.co/oSFvv0tceH
16:51Le Blanc : Le centre ville fermé à la circulation les 29 et 30 octobre -> https://t.co/I4AofrjXNm
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/RvZN4cMssS
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/ExVoNH3evm
16:49La Châtre : La pâtisserie en partage à la Maison des jeunes -> https://t.co/TH9S2Zwvjl
16:48La Châtre : 2018 prénoms et dates de naissance sollicités pour le Téléthon -> https://t.co/7ZabH7sCq3
16:42Sarlat-la-Canéda : On ne change pas une équipe qui gagne -> https://t.co/BNTx10b8kQ
16:39Région : Penser global, agir local -> https://t.co/dgj4xjw04F
16:36France : La modernité dans la tradition -> https://t.co/3oh5ztPxF1
16:09Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
15:40Dordogne : La colère profonde des retraités -> https://t.co/tskMnTsE4J
15:38Marsac-sur-l'Isle : Des animaux exceptionnels et des concours -> https://t.co/wbNbxqs0N0
15:01Chabrignac : La fête de la citrouille est lancée ! -> https://t.co/45WSdAN09J
14:44Périgueux : Faciliter la vie des seniors et les prévenir des pièges -> https://t.co/v5skVfeWJL
14:01RT : Grosse mobilisation des retraités sur la question des pensions et la hausse de la CSG. Au moins un millier de manif… https://t.co/04JnonEqlP
14:01RT : plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
11:12RT : en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
10:51 plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
09:33 en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
09:30Sport : CA Brive: la fulgurante ascension de Demba Bamba -> https://t.co/fTRFx9jkYO
09:23Sport : Trail de la voie romaine: plus de 300 participants -> https://t.co/sNM86BifJy
09:19Sport : Limoges Csp 93 - Alba Berlin 102: une équipe cercliste à construire -> https://t.co/mtzrLgY6m1
09:12Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
09:12 du Cloître - -Vienne : Bellac. Théâtre du Cloître : on ouvre samedi -> https://t.co/Oe8aZkkdw2
05:30Enfin une bretelle pour accéder directement au parc d'activités de la Croisière. https://t.co/EhNKk6ZDAJ
05:27RT : Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX

Un hymne à la paix

JEUX OLYMPIQUES D’HIVER : Cérémonie d’ouverture

Un hymne à la paix: deux heures durant, la cérémonie d'ouverture des JO-2018 de Pyeongchang en Corée du Sud hier soir a consacré un message pacifiste, symbolisé par une colombe géante, sous les notes de la chanson de John Lenon, Imagine.

Les organisateurs en avaient fait l'une de leurs promesses: les JO-2018 de Pyeongchang seront ceux de la paix, dans un pays qui est encore techniquement en guerre avec son voisin du Nord, l'armistice signé en 1953 n'étant pas un traité de paix.
Signe d'un rapprochement, du moins pour la période olympique, Kim Yo Jong, soeur du dictateur nord-coréen Kim Jong Un, a serré la main du président sud-coréen Moon Jae-in. Un geste symbolique, historique et fort, encore totalement inimaginable il y a quelques semaines.
« Vous allez tous nous inspirer, pour vivre en paix et en harmonie, malgré nos différences », a lancé le président du Comité international olympique, l'Allemand Thomas Bach, à l'attention des sportifs réunis derrière lui en tribunes.
Le décor de paix a été planté dès le compte à rebours, avant même le début de la cérémonie, effectué par des vagues remontant vers le centre du stade en forme de pentagone, où se situait une cloche, représentant la cloche du temple de Sangwon, surnommée la cloche de la paix, qui a été frappée d'un jet de lumière pour lancer le spectacle.
Orientée autour de cette quête de paix à travers les âges, la cérémonie a mis en scène cinq enfants, en référence au nombre des anneaux olympiques, et prénommés d'après les éléments créateurs de l'univers -l'eau (Ara), le feu (Haenarae), le bois (Puri), la terre (Nuri), l'acier (Bichae)- qui se sont baladés.
Les deux Corées ensemble pour l'avant-dernier
relais
Le suspense toujours extrêmement bien gardé, du nom de l'athlète qui a embrasé la vasque olympique a pris fin lorsque la patineuse artistique Kim Yu-na, championne olympique en 2010 à Vancouver et vice-championne olympique à Sotchi il y a quatre ans, est apparue après une pirouette.
Mais ce que l'on retiendra de 2018, ce sont probablement les deux hockeyeuses coréennes, une du Nord, Jong Su Hyon, et une du Sud, Park Jong-ah, engagées dans la même équipe à Pyeongchang, pour une première aux JO qui ont passé ensemble une main sur la torche, le relais à Kim Yu-na. Symbole de plus de la connotation pacifique de la cérémonie.
Le défilé des athlètes a duré une petite heure, avec des porte-drapeaux prestigieux comme le biathlète Martin Fourcade pour la France, ou la skieuse Anna Veith pour l'Autriche. Seule nation qui n'avait pas de porte-drapeau, la Russie qui a été suspendue par le CIO pour dopage institutionnalisé et qui a défilé sous drapeau olympique.
Au son de célèbre tubes de la K-pop sud-coréenne, dont le fameux Gangnam Style de Psy, et de chants plus traditionnels coréens, les 92 délégations ont défilé avant de rejoindre la tribune qui leur était réservée.
Taufatofua torse nu
et huilé
Et à l'applaudimètre, c'est le Tongien Pita Taufatofua, vêtu comme à Rio de son pagne tongien et torse nu huilé, qui a obtenu une première acclamation, avant l'entrée sous des applaudissements nourris des deux délégations nord et sud-coréennes, unie sous le drapeau symbolisant l'unification des deux pays.
Clou du spectacle : la formation d'une colombe de la paix, sous l'air d'Imagine, chantées par quatre chanteurs sud-coréens. Emotions garanties.
Le froid sibérien qui a fait une belle incursion en Corée du Sud ces derniers jours (jusqu'à - 27 °C), a finalement laissé la place à des températures certes hivernales, mais bien plus supportables.
A l'intérieur du stade olympique de Pyeongchang, le thermomètre devait afficher autour de - 5°C selon les prévisions, mais un ressenti, avec le vent, qui est descendu jusqu'à - 10°C.
Les organisateurs avaient prévu des kits pour les participants comme pour les spectateurs, se préparant au pire, contenant notamment une couverture, un bonnet ou encore des chaufferettes pour résister au froid.