Fil info
22:51France : Incendie mortel au cœur de la très chic station de Courchevel 1850 -> https://t.co/sBRlGn7zCY
22:49France : Psychiatrie : les personnels réclament de l’« humain » -> https://t.co/ep9TC7WLTV
19:18Indre : La France insoumise mise sur le local pour les européennes -> https://t.co/boPSjSWLVr
19:17Châteauroux : Une nouvelle directrice à l’APF pour la nouvelle année -> https://t.co/Y2x7USruik
19:14Indre : Acte X : des bougies en hommage, le débat vu comme de l'enfumage -> https://t.co/iOaN9LyXXE
18:17Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, les gilets jaunes du sud de la Creuse se réunissent au carrefour de La S… https://t.co/WE4SAyCyxH
18:13Dordogne : Grand débat national, élections, les ambitions des marcheurs -> https://t.co/KAyNcQGIfi
18:12Beynac-et-Cazenac : Les opposants à la déviation écrivent aux entrepreneurs -> https://t.co/XA5QWofgxk
18:04Saint-Léon-sur-l'Isle : Les communistes veulent relever les défis politiques de 2019 -> https://t.co/EgNM6OBsl2
18:01Périgueux : Une fête intimiste pour célébrer le diamant noir du Périgord -> https://t.co/BUw1rhrBLD
17:58Beauregard-de-Terrasson : Améliorer le quotidien -> https://t.co/dT6CtqKoYr
16:54Bergerac : Virage à gauche pour des vœux aux accents très politiques -> https://t.co/ABNDiVZAr3
14:20Nouveau succès pour la à la . Petits et grands lecteurs ont investi la bibliothèque jus… https://t.co/QzLAH8mNDd

Limoges Csp 93 - Alba Berlin 102: une équipe cercliste à construire

Basket - Eurocup, 1er tour - 3e journée

 Etait-ce les Allemands victorieux de Bursa 107/91 ou ceux qui s'étaient inclinés face à Zagreb (75/73) que recevaient hier soir les joueurs de Milling? Au terme de 40 mn de jeu, les Cerclistes savent que tout est à faire. Perrantes a démontré plus que montré ses insuffisances, les Américains sont quasiment transparents et il faut  tisser un collectif.Des joueurs qui ne pouvaient qu'être dans le doute tant le match (presque la totalité) face à Kuban et la totalité de la rencontre (ou presque) en Alsace ne pouvaient que semer le doute...Certes, la «rumeur de Beaublanc» disait que... forcés sans doute, les dirigeants allaient réintégrer Samuels dans le groupe... ce qui avait dû donner des «sourires forcés» des deux côtés de la table.Toujours est-il que le trio arbitral ne pensait pas diriger une telle rencontre. 2/2 au bout de 30 secondes par Hardy (local) et Sikma (visiteur, fils de stars de Los Angeles et... petit cousin du coach limousin)... puis, plus rien. Mais alors... plus rien. Même si Boutsiele avait été appelé au combat pour durcir dessous (Jaiteh est toujours «smooth») et que Rousselle remplaçait Perrantes... rien n'y faisait. Pas le moin-dre panier, trop de balles perdues (7 à 1 au bout de 10 mn) et si Jaiteh enfin rentré marquait deux lancers, le CSP était bien à 10 pts, 4/14... à la 5e mn. Autant dire que les sifflets étaient encore dans les gorges des supporters (on les entendra au retour des vestiaires à la pause). La fin de premier quart temps par Bouteille, Inglis et Hardy permettait de respirer un tant soit peu (20/26). Mais au retour sur le terrain, 2 shoots à 3 pts d'Hermansson et Giffey et tout était à refaire. Tant et si bien que lorsque  Milling, à 27/41 à la 15e mn prendra le temps mort on l'entendra hurler en... français « C'est pas possible ! ». Eh oui ! Ce n'était pas possible et à l'entrée dans le tunnel pour la séance «remontée de bretelles» des vestiaires, il y avait bien un terrible 41/56 (21/30 en 10 mn) et les tourments devaient troubler les esprits...Que faire ?Défendre, certes, bien sûr. Et en plus, trouver les mains froides pour scorer et enlever de la sécurité à des Allemands toujours en confiance.Il faudra en fin de compte, alors qu'à 61/81 (28e mn) le CSP était trop loin pour sourire un peu avec deux shoots à trois points de Miles et deux lancers de Perrantes pour... souffler un peu (69/81, 30e mn). Et comme Howard, Bouteille enquillaient (surtout à trois points) cela donnait un 13/0 sur les deux quarts temps et 74/81. Tout Beaublanc rêvait mais Sikma (bon partout décidemment celui-là) cochait à trois points, accompagné du meneur Siva... et le CSP voyait partir le rêve.Difficile à coacher tout cela. « Bougez plus et tous ensemble » dira à un moment de réflexion Milling. Le CSP ne jouait plus trop mal, mais à chaque moment de latence... les Allemands étaient terribles à trois points. Giffey et Gedraitis se rappelleront longtemps leur soirée limougaude.Un signal pour le coach, quand il changea Rousselle pour Perrantes, les sifflets descendirent des tribunes... Les dirigeants qui ont pris sans doute la sage idée de garder Samuels, auront peut être un autre axe de réflexion. Mais il faudra aussi que Miles et Hardy montrent autre chose. Car pour l'instant, le CSP... avec ses insuffisances... est une très bonne équipe française et le jeune Dombouya, flambant par période... représente l'avenir... hélas en NBA.Dimanche, avec sans doute Samuels... il faudra impressionner dans son antre l'ASVEL du président Parker.