Fil info
21:46L'article de l' sur le projet d' à Saint-Saud Parc Naturel Régional Périgord-Limousin… https://t.co/AgK6rHNGub
20:28 Est-ce qu’ils ont fait visiter les abattoirs où sont envoyées leurs « bêtes de rente » ❓
19:50Issoudun : Un parc de sculptures ouvrira en février au musée -> https://t.co/JKWBeGwSLQ
19:49Châteauroux : [intégral] Une soirée « fripes et concert » -> https://t.co/sfa0L8LeVR
19:48Indre : Des enseignants toujours mobilisés -> https://t.co/vRsO6FBrLZ
19:38Dordogne : Bon élève, mais peut mieux faire -> https://t.co/geOE3Nr70r
18:50Dordogne : Beynac échauffe encore les esprits -> https://t.co/cDG9k9VHMr
18:18Canicule : En structure d’accueil, le Conseil départemental de la Haute-Vienne a prévu de financer jusqu’à 74 poste… https://t.co/5a2t9A7Kew
18:17Canicule : pour les personnes vivant à domicile qui recherchent des conseils et informations, un numéro vert nation… https://t.co/27B0mtWZxQ
17:01Journée foot et citoyenneté samedi au stade de La Bastide. en collaboration avec l’association angolaise et l’union… https://t.co/Vumrc5rLO5
16:43Les épreuves du brevet, prévues les 27 et 28 juin, sont reportées aux 1er et 2 juillet. Trop chaud !
16:41La Haute-Vienne placée en alerte orange canicule au moins jusqu'à dimanche.
16:39Bergerac : Cloître des Récollets : la CAB fait l’aumône auprès des mécènes -> https://t.co/GzdqsQcA4i
16:37RT : . annonce le report des épreuves du au 1er et 2 juillet.
16:36RT : Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:33Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:29Montrem : Et si on parlait défense des libertés et laïcité ? | L'Echo https://t.co/tboxihf5zc via
16:12Questionnaire municipal et agglo de l’association Guéret Terre de Gauche ⁦⁩ ⁦⁩ ⁦… https://t.co/KfbaCz5PPb
16:01RT : Canicule – La Bretagne ferme sa frontière face à l'arrivée massive de réfugiés climatiques https://t.co/qv9X0Lqw6n
15:54Marsac-sur-l'Isle : Les bidouilleurs attendus à l’Open -> https://t.co/k56ROfNHc8
15:52Brantôme : Le restaurant de la Roseraie a rouvert ses portes -> https://t.co/OZQk2Z7lnk
15:06Bergerac : Une clause d’insertion sociale pour le chantier de la Ligne 26 -> https://t.co/UdF0FNTuVl
09:31Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités | L'Echo https://t.co/ybRgLEXW1y via
07:56France : Contre la privatisation des aéroports, la résistance s’organise -> https://t.co/7hNpefdZkO
07:48# # - -Vienne : Conseil municipal des enfants: des projets pour améliorer la vie des Limougeauds -> https://t.co/VdZFLtnHo1
07:46# # - -Vienne : Sport adapté: une passion commune pour la pratique sportive -> https://t.co/hdo8rFmLuF
07:44# # - -Vienne : Des portes ouvertes qui ont drainé les foules -> https://t.co/h1HSf4YgCJ
07:42# # - -Vienne : Un lieu unique qui mixe parfaitement sport, musique et détente -> https://t.co/HvpGgJgKdy
07:40Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités -> https://t.co/cG7SjNphJ0
07:36Région : L’éolienne n’a pas le vent en poupe -> https://t.co/nXE3w9KP0G

Le CAB s’est relevé pour s’élever

Dans une chaleur étouffante et un stade Amédée Domenech chauffé à blanc, le CAB est parvenu à prendre le meilleur sur le FC

Grenoble pour lui ravir sa place dans l’élite. Après un début de période fébrile entaché de multiples fautes, ravivant un temps les mauvais souvenirs de la finale paloise, les Coujoux ont réagi pour s’imposer 28 à 22.

Pour le match de la dernière chance, le CAB avait juré qu’on ne le reprendrait pas à deux fois après l’énorme déception la finale perdue à Pau.

Dans un stadium aussi plein que chauffé à blanc, les Corréziens ne pouvaient tout simplement pas se permettre d’imprimer une défaite sur cette pelouse qui va bientôt faire peau neuve. Le pré d’Amédée Domenech aura donc connu un sans faute cette saison. On ne pouvait espérer meilleur hommage à une pelouse qui en a vu d’autres.

Et pourtant, sous une chaleur accablante beaucoup trop de déchets venaient perturber le jeu briviste en début de rencontre. Touches non trouvées et fautes au sol s’accumulaient et c’est logiquement l’ancien chouchou de cette même antre qui ouvrait le score. Et si dans l’affrontement des packs tant redoutés, Brive remportait les premiers duels, Thomas Laranjeira, lui, ne parvenait pas à ajuster la mire.

Se nourissant des erreurs corréziennes, Grenoble menait rapidement 6 à rien. Et dans ce match à la vie à la mort, Gaëtan Germain était même tout prêt d’enfoncer le clou. L’arbitrage vidéo révélait alors un en-avant du demi de mêlée grenoblois sur le lancement de l’action qui permettait aux Brivistes de rester à flots.

Passés cette entrée en matière peu convaincante, les Corréziens répliquaient au courage avec, en tête de proue, son capitaine Saïd Hirèche. Cassant les lignes pour trouver en relais un François Da Ros peu coutumier des folles courses dans les défenses, c’est finalement Thomas Laranjeira qui plongeait dans l’en-but. Mais victime d’une faute au sol au moment d’aplatir, M.Tarinini ne tergiversait pas et accordait l’essai de pénalité.

Le CAB prenait les commandes pour la première fois de la partie. Mais l’éclaircie était de courte durée. Le deuxième ligne Peet Marais se rendait coupable d’un plaquage haut qui lui valait logiquement 10 minutes au frais. Et si derrière, Gaëtan Germain connaissait son premier échec, une nouvelle faute des Corréziens lui offrait une autre chance à 22 mètres face aux perches. Soit l’équivalent d’un pénalty sans gardien pour l’ancien canonnier briviste.

La stratégie du CAB de remplacer alors l’intégralité de sa première ligne ne se révélait pas payante. Pénalisé pour la première fois de la partie, le pack briviste offrait une nouvelle munition à l’arrière grenoblois qu’ il ne se privait pas de convertir. ( 7-12, 32e).

Alors que tout indiquait que le premier acte aller virer à l’avantage des Isérois, Fa’aso’o sonnait la charge autant que la révolte dans la défense grenobloise.

Dans l’enchaînement Laranjeira lançait une attaque d’école pour trouver Galala au ras qui adressait la passe de plus à Romanet qui s’effondrait dans l’en-but. Au meilleur moment et en infériorité numérique, Brive reprenait la tête pour ébranler les certitudes d’un pensionnaire du Top 14 en sursis.

La blessure de Mignardi, entré en jeu à la mi-temps pour son 200e match sous les couleurs brivistes, jetait un froid dans la fournaise du Stadium. Mais ce fait de match avait pour double conséquences de remanier les lignes arrières autant que de resserrer les troupes. A la faveur d’un turn-over, les Corréziens enchaînaient alors une série de pick and go que Marquez venait conclure en plongeant entre les perches (21-12, 44e). Ce tournant du match en appelait un autre. Alors que les avants grenoblois mettaient aux supplices les Corréziens sur une succession de pénaltouches, après trois tentatives, le groupé-pénétrant s’écroulait en terre promise. Une fois encore la vidéo sauvait les Brivistes (54e).

Alors que Scholes puis Muller ou encore Jurand étaient tout proche c’est finalement Giorgadze qui portait l’estocade à la 75e. (21-15)

Plus rien ne pouvait arriver aux Brivistes.

Au courage, à l’envie mais aussi à la colère, le CAB a su surmonter la frustration de son échec en finale pour retrouver le Top 14, un an après l’avoir quitté. Encore !

Privés de leur fête il y a une semaine, les supporters ont a peine attendu le coup de sifflet final pour rejoindre leurs héros et enfin débuter les festivités.

Mathieu Andreau

 

Légende photo: Brive s’est nourri de sa colère et de sa frustration pour renverser Grenoble (S.Parisot)

 

Fiche technique

Mi-temps : 14 - 12

CAB : 28

4 essais de pénalité (20e), Romanet (35e), Marquez (44e), Gorgadze (75e) ; 3 transformations Laranjeira (36e) Olding (45e, 77e).

Exclusions temporaires : P.Marais (24e), Bekoshvili (50e)

 

Grenoble : 22

1 essai Guillemin (80 +2e), 1 transformation de Pourteau (83e), 5 pénalités de Germain (4e,14e, 28e, 32e, 65e).

Exclusion temporaire : Gigashvili (50e)