Fil info
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

Tour du Limousin, 117 coureurs répartis pour une édition très ouverte

C'est de Condat-sur-Vienne que va s'élancer la 52e édition de cette épreuve populaire. 117 coureurs répartis en 15 équipes, 709,3 km de course en quatre étapes, traversant Haute-Vienne, Creuse, Dordogne et Corrèze, l'édition 2019 promet du spectacle.

Ce sont dix sept équipes qui seront représentées au cours de cette 52e édition. 2 UCI World Teams, 13 UCI Continentales Professionnelles, et 2 UCI Continentales, pour une épreuve que le président Claude Fayemendy promet d'être ouverte et certainement porteuse de surprises.

Comme à son habitude, le président du Tour du Limousin est impatient de voir s'élancer la course. En effet, un Tour du Limousin se prépare bien longtemps à l'avance, plus d'une année. « Bien avant que se termine la précédente édition, nous étions déjà penchés sur l'élaboration de la nouvelle. Choix des étapes, du parcours, configuration technique à tous les niveaux, rencontres avec les élus des municipalités départs et arrivées, ceux des communes traversées, rappels des bénévoles et leur renouvellement, sans oublier, bien sur, l'essentiel, attirer des sponsors sans qui nous ne pourrions pas mettre en œuvre pareil événe-ment », lance-t-il.

Comme l'an passé, ce sont des équipes réduites à sept coureurs, pour respecter les règles de l'UCI qui vont s'aligner au départ. Parmi elles, deux petites nouvelles, Israël Cycling Academy, qui vient de voir le jour, et une équipe portugaise, W52-FC Porto, qui ravira certainement la très forte colonie portugaise implantée dans notre région.

Pour la seconde année, une retransmission télévisée, par la chaîne l’Équipe, contribuera à donner du volume à l'épreuve et conforter ses lettres de noblesse. Très suivies l'an passé, les deux dernières heures de chaque étape raviront les amateurs de cyclisme. Malgré un investissement particulièrement lourd, l'arrivée de la télévision dans l'épreuve est devenue incontournable, pour continuer à grandir. « C’est un énorme outil de promotion qui s’inscrit de façon incontournable pour l’avenir » assure Claude Fayemendy. « Les retours qui nous ont été rapportés lors de la précédente édition du Tour du Limousin montrent un degré de satisfaction général. Certes, tout cela a un coût élevé pour nous, organisateurs. mais cet outil est vraiment indispensable. Il nous faut sans cesse évoluer. Du reste, cette année, un portique sur la ligne d’arrivée permettra au public de patienter en suivant les derniers kilomètres de chaque étape ».

Condat-sur-Vienne
un départ judicieux

Événement sportif majeur de l'été Limousin, le choix de Condat-sur-Vienne pour ville départ n'est pas anodin. En effet, la commune est impliquée dans le développement du cyclisme sous toutes ses formes (Route, VTT, BMX, école cyclisme). Bruno Genest, maire de la bourgade, aura l'honneur de libérer de ses terres un peloton qui prendra la direction de la Creuse pour une arrivée à Guéret, avec un passage en haut du Maupuy, à mi-parcours, qui pourrait bien contribuer à offrir une sélection dans le peloton.

« C’est un honneur pour nous d’avoir été choisis comme ville départ » assure Bruno Genest. « Notre commune compte une multitude de clubs sportifs dynamiques, riche de bénévoles talentueux, parfaitement structurés. Et le vélo, chez nous, possède une longue histoire ».

Direction
la Dordogne

Le lendemain, pour une seconde étape entièrement périgordine, le rendez-vous départ se situera dans le superbe cadre de la base départementale de Rouffiac pour, après un long périple, s’achèver à Trélissac. Cette traversée de la Dordogne alliera sport cyclisme et découverte avec un passage à Tourtoirac, Cubjac, Sarlat, pour ne citer qu'eux, au cœur d'un département immensément riche en sites archéologiques et en panoramas spectaculaires.

La troisième étape, corrézienne celle là, constituera un met de choix, sur un parcours style casse-pattes, tout en relances, entre Chamboulive et Beynat. Les traversées de Gimel-les-Cascades, Beaulieu-sur-Dordogne et Colonges-la-Rouge offriront de beaux panoramas touristiques et le final entre Aubazine et Beynat s'annonce prometteur.

Le dernier volet de l'épreuve partira de Confolens. La cité charentaise pourra ainsi prolonger le plaisir de son festival de folklore en y associant le sport cycliste. Le peloton prendra la direction de Limoges et son final peut-être hitchockien comme ce fût le cas l'an passé. En cours d'étape, la montée de Montrol-Sénard, précédent celle de Vaulry, pourrait permettre une belle empoigne, avant de plonger sur l'écrin du Lac de Saint-Pardoux.

Un souhait

« Que tout se passe bien, sans incident. Que coureurs et public prennent du plaisir, que le temps soit beau et que les spectateurs viennent nombreux. Quand tout cela est réuni, l'arrivée à Beaublanc est un réel soulagement », souhaite, comme lors du départ de chaque édition, Claude Fayemendy.

Après un Tour de France au cours duquel les coureurs français ont brillé, le président du Tour du Limousin compte bien voir son tour à lui surfer sur la vague de la réussite.

 

Photo:Claude Fayemendy, président du comité d'organisation.