Fil info
09:12Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
09:12 du Cloître - -Vienne : Bellac. Théâtre du Cloître : on ouvre samedi -> https://t.co/Oe8aZkkdw2
05:30Enfin une bretelle pour accéder directement au parc d'activités de la Croisière. https://t.co/EhNKk6ZDAJ
05:27RT : Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:22Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:09Tulle : Un cross solidaire au collège Clémenceau -> https://t.co/vSDj4XoEy4
18:45Indre : Les communistes du côté des retraités contre la hausse de la CSG -> https://t.co/ylC2FMkyFn
18:42Une plaque commémorative a été installée en 2013 devant la médiathèque pour ne pas oublier https://t.co/OEb5gZc8yp
18:39Chaque année ville martyre se souvient du massacre des Algériens à Paris https://t.co/1IKFNRfSKE
18:17# # - -Vienne : «Petites machines à habiter» : le défi de l’«archi-récup» -> https://t.co/HZ4CVlcKhn
18:06Dordogne : « Je suis déjà condamné à perpétuité par ma conscience » -> https://t.co/S7cEaMGQ8J
18:03Région : Accès direct à La Croisière, enfin ! -> https://t.co/pT5qdN2GEx
17:57 Vous avez remarqué que qd vous mettez -Vienne ça ne prend que ? Et personne ne cherche ça...
17:53Arrivés mardi soir à Felletin, les participants à une des quatre marches pour la forêt, celle démarrée à Perpignan… https://t.co/GfVcrG7NkE
17:41# # - -Vienne : «Ils ont délibérément choisi la méthode de la chaise vide» -> https://t.co/RqS4qjwao6
17:38# # - -Vienne : Un lieu et des idées -> https://t.co/nqJId6qEQL
17:36# # - -Vienne : Quand le mérite porte bien son nom -> https://t.co/K5DhVpkE8X
17:21Dordogne : Les engagements de Soliha en faveur de l’amélioration de l’habitat -> https://t.co/E8uwmwewi6
17:06Châteauroux : Gilles Colosio raccroche son appareil photo -> https://t.co/VmCrjC6A3l
16:31Thierry Mazabraud, secrétaire général du SPF 87 a été fait chevalier de l'Ordre National du Mérite. La médaille lui… https://t.co/9n79RabMbc
15:35Périgueux : De la démonstration au geste technique -> https://t.co/uY0g2qNrVH
14:48RT : Les filles ont prises leur photo de groupes https://t.co/t9iIllnyXx

Onzième sacre record pour Nadal

Le N.1 mondial Rafael Nadal s'est offert un onzième sacre record à Roland-Garros en maîtrisant l'Autrichien Dominic Thiem (8e), encore trop tendre, en trois sets 6-4, 6-3, 6-2 hier.

Ce onzième titre à Paris en quatorze participations permet à l'Espagnol de 32 ans de revenir à trois longueurs du record de trophées en Grand Chelem de Roger Federer (20) et de conserver la place de N.1 mondial lundi. Une alerte en début de troisième set (2-1) à l'avant-bras gauche, qu'il s'est ensuite fait masser à plusieurs reprises, s'est avérée sans conséquence pour Nadal.
La logique est implacable pour Nadal. En onze finales à Paris depuis 2005, le champion espagnol n'a jamais laissé la Coupe des Mousquetaires lui échapper.
Comme l'an passé face au Suisse Stan Wawrinka, il n'a même pas eu besoin de trop forcer son talent pour rester le maître incontesté des lieux. Thiem, seul joueur à l'avoir battu sur l'ocre depuis 2017 et ce, deux fois, s'est battu mais a manqué de métier et de régularité pour sa première finale en Grand Chelem.
Le 8e mondial, 24 ans, avait « un plan ». Mais il n'a manifestement pas pu le mettre en place. Le protégé de Günter Bresnik, ancien coach de Boris Becker, a commis trop d'erreurs et son service, pas assez constant, ne lui a pas facilité la tâche.
Sous les yeux de Gustavo Kuerten, triple vainqueur à Paris, et de Zinedine Zidane, qui avait remis son premier trophée à Nadal en 2005, le jeune loup autrichien n'a rivalisé que jusqu'à 4-4 dans le premier set.
Un jeu de service catastrophique, avec une volée de revers manquée et trois fautes consécutives en coup droit, offrait la première manche au Majorquin en 57 minutes (6-4).
Alerte dans le 3e set
Harcelé dans la diagonale revers, Thiem a souvent plié sous les violents coups droits du N.1 mondial qui a attendu patiemment qu'il craque. Il s'est beaucoup agacé et a vite perdu pied dans la deuxième manche (4-1).
Patient et constant du fond du court, Nadal a fourni le coup supplémentaire pour faire céder le jeune homme, qui l'avait dominé avec brio le mois dernier sur la terre madrilène (7-5, 6-3 en quarts). Au total, l'Autrichien a signé trois succès devant le Majorquin - pour 7 défaites désormais - mais jamais en trois sets gagnants.
Pour la troisième fois à Roland-Garros, il s'est incliné face au taulier sans lui prendre une manche. Les accélérations en revers du Majorquin, l'un des coups qu'il a énormément amélioré depuis son premier sacre il y a treize ans, ont fait des dégâts.
Nadal avait pris une sérieuse option sur la « Undécima » en breakant Thiem (2-1) dans le 3e acte. Mais la situation s'est soudainement compliquée pour lui, après un service (à 30-0). Touché visiblement à la main gauche, il a regagné son banc en se tenant le majeur.
Il a pu conclure le jeu (3-1) avant de se faire masser l'avant-bras lors du changement de côté et de prendre des médicaments. Finalement, ce pépin physique s'est avéré sans conséquence sur l'évolution du match.
Nadal est resté imperturbable sur ses mises en jeu et s'est même permis de double-breaker son adversaire (5-2). Mais il a eu besoin de cinq balles de match pour conclure après 2h42 de match.