Fil info
11:02 hélas ne pourra pas lui rendre hommage

Un poste devrait être supprimé

Manifestation

Depuis vendredi 11 mars, les parents d’élèves de
l’école primaire Jacques Prévert à Terrasson sont mobilisés suite à l’annonce de la fermeture d’une classe.
Les deux associations, fcpe et pei, manifestent pacifiquement devant l’école, faisant signer une pétition.
C’est en ce début d’année que la mairie de Terrasson puis l’école elle-même ont été prévenues de la décision de fermer une classe. « En fait, il s’agit de la suppression d’un poste. Ce n’est pas une classe en particulier qui va être supprimée. Nous allons devoir répartir les élèves différemment et, forcément augmenter le nombre d’enfants dans chaque classe ». Outre cette suppression de poste, un autre changement est programmé. Actuellement, il existe deux classes ulis (anciennement clis) qui accueillent 24 élèves en grande difficulté, en situation de handicap. À la rentrée de septembre 2016, ces enfants seront intégrés dans les classes normales. Les deux enseignants spécialisés continueront à les encadrer lorsque ce sera nécessaire mais les élèves participeront au maximum à la vie de la classe dans laquelle ils seront intégrés. « Il va être difficile pour eux de trouver leur place parce qu’ils n’ont pas le niveau scolaire qui correspond à leur âge réel. On va donc devoir les placer dans des classes en fonction de leur âge et ça sera très compliqué pour eux ». De plus, ces enfants ne seront pas comptabilisés dans l’effectif de la classe. Ainsi, une classe officiellement à 24 élèves pourra en compter en réalité 28 par exemple. « Si nous nous basons sur les chiffres purs, il est clair que l’effectif global a baissé dans l’école. Cependant, la suppression d’un poste va entraîner une importante réorganisation avec des classes à double niveau par exemple. Ça ne va pas dans un sens bénéfique pour les élèves. Rien n’est fait pour les enfants de toutes façons ! », déclare une enseignante.
B. Ovaguimian

nike air max 90 kids