Fil info
11:58RT : Ce week-end certains ont remis en cause le . Ce matin une femme a été découverte morte sur la ligne… https://t.co/Z4ZOO7D5Wl
11:10Ce matin à 9h10, un accident de la circulation s'est produit sur la RN21 (Limoges - Aixe-sur-Vienne) entre un poids… https://t.co/yv6CBKkSFZ
07:40Région : Les label E3D remis à des établissements scolaires -> https://t.co/egLLy1Mxgl
07:37# # - : Les Tambours du Bronx en concert samedi -> https://t.co/lwli5iD41s
07:35# # - -Vienne : Librairie occitane Un concert avant l’exposition -> https://t.co/hLxN7Ro5qt
07:33# # - -Vienne : La Résistance des «petites gens» contée par des objets du quotidiens -> https://t.co/cm7fDQ5y6n
07:31# # - -Vienne : Le Conseil départemental tire à boulets rouges sur le gouvernement -> https://t.co/tcLv05hf19
07:28Région : Le PNT Périgord-Limousin favorise la biodiveristé -> https://t.co/Q4dkylCGy4
06:24Bardou : Le blessé longtemps prisonnier de sa voiture -> https://t.co/TbQ80nCPt8
23:10Périgueux : La culture occitane se porte (très) bien -> https://t.co/MBTP9MyAXL
22:23Nontron : La Dordogne perd René Dutin -> https://t.co/OjbH5onrFt
20:15Chamberet : Le village accordéon -> https://t.co/wAaMdVF4Z9
20:10 vous êtes tellement mignons... 7 milliards de vies humaines, une terre qui dégueule de nos rejetons, et vous...
19:41RT : Cérémonie de l'arbre de la Paix à Malemort, le 10 octobre 2019 https://t.co/DZCjrLCujC
18:36Sarlat-la-Canéda : Le projet d’abattoir de volailles grasses est en bonne voie -> https://t.co/ZD8PMJIqLK
18:33RT : Droit de retrait : deux inspecteurs du travail mettent en garde la . Un juste rappel à la loi. L’entrave du d… https://t.co/poQYanFPJg
14:03À lire avec attention. c’est une idée à travail… https://t.co/r9JM3uYj62
13:46Boulazac : Matthieu Ricard et Alexandre Jollien à Boulazac -> https://t.co/QfJ02ReLsH
13:44Merci à pour cette mise en lumière des activités du ! Un club avec des enfants qui viven… https://t.co/ITA7UL2gpZ

L’héritage du Front populaire en débat à la Morélie

La traditionnelle Fête de la Morélie s’est déroulée hier dans les bois éponymes, avec au programme de ce rendez-vous festif et revendicatif, un retour sur 1936 et le Front populaire. Un héritage aujourd’hui très fortement menacé.
Quatre vingt ans après, que reste-il du Front populaire, de ses acquis, de son héritage ? C’était l’une des questions en débat hier à la Fête de la Morélie, rendez-vous qui depuis près d’un quart de siècle rythme la vie politique terrassonnaise. « En trois mois à peine, une période minimum, entre mai et juillet 1936, s’est construit le socle des acquis sociaux du pays », rappelle Christian Rebière, l’ancien secrétaire général de l’UD CGT. La réduction du temps de travail, avec la semaine de 40 heures, la mise en place effective des conventions collectives datant de 1919 et surtout les quinze jours de congés payés. « Pour la première fois, les ouvriers pouvaient partir en vacances aux frais du patron. C’était tout un symbole », souligne Christian Rebière.
Ce socle d’acquis sociaux aura pu voir le jour grâce à la mobilisation de la classe ouvrière. Les grèves de 36, avec ses usines occupées, en ont surpris plus d’un. Pas moins de 2,4 millions de salariés seront mobilisés et la CGT verra ses effectifs monter à quatre millions.
« Les conquêtes de 36 font faire un bon en avant décisif dans l’organisation juridique des rapports collectifs de travail et dans la création de droits nouveaux pour les salariés », insiste Christian Rebière. « En une période très courte, le Front populaire, sur fond de crise économique, politique, morale et de périls internationaux, a généré des boulversements profonds et durables. Le Front populaire demeure un moment phare de
l’émancipation individuelle et collective ».
80 ans plus tard, que reste-il de ce formidable élan populaire, de cet héritage ? « Le gouvernement actuel ose se revendiquer de cet héritage, alors qu’avec la loi El Khomri, notamment l’inversion des normes, il s’y attaque directement, le fait reculer », dénonce Christian Rebière. « La loi travail, rejetée par 70 % des Français, a été imposée au bout de trois 49-3», rappelle Viviane Roux, animatrice à la section PCF de Terrasson.
« Le gouvernement pensait régler son compte à la CGT et au combat de classes en s’appuyant sur des syndicats très accompagnateurs... Mais c’est un échec. La position de la CGT a été validée sur la loi travail ». Un échec à la fois politique et social « qui va coller aux basques du gouvernement alors que s’annoncent de prochaine échéances électorales », prévient Viviane Roux. « La CGT a démontrer que la régression de la société ne pouvait se faire sans résistance. Les salariés ont pris conscience de la dangerosité que représente cette loi travail. Là encore c’est un échec pour le gouvernement ».
« Contrairement à ce qui se dit, la CGT est loin d’être minoritaire, bien au contraire », renchérit Christian Rebière. « Il ne faut pas oublier l’unité syndicale dans cette lutte contre la loi travail ». Même le syndicat des cadres, la CFE-CGC s’est déclarée opposée à cette loi mettant à mal l’héritage du Front populaire.
Pour les syndicalistes comme les communistes, en dépit d’un troisième et ultime 49-3 pour imposer la loi au forceps, « le combat n’est pas terminé. Même adoptée, une loi peut être abrogée », rappelle Viviane Roux. « On remet ça en septembre », glisse Christian Rebière. Une nouvelle grande journée d’action intersyndicale contre la loi travail est en effet programmée pour le 15 septembre. « Ce sera l’occasion pour le parti communiste d’appeler à la création d’un nouveau Front populaire. Il faut impérativement lui donner corps », insiste Viviane Roux. 80 ans après, un nouveau Front populaire, riche en acquis sociaux est-il encore possible ? Les communistes, eux, y croient.

Saltgourde s’invite à la fête
Une délégation du comité de défense de Saltgourde, engagé depuis deux ans dans un combat contre la destruction de logements sociaux à Périgueux, était présente à La Morélie pour expliquer sa lutte. Outre un appel aux dons pour payer l’avocat suite aux poursuites contre la mairie de Périgueux devant le tribunal administratif, le comité a présenté le programme de ses actions. La prochaine aura lieu le 5 août avec la projection à 21 h de « HLM : habitation légèrement modifiable », un film qui raconte la rénovation lourde des HLM de Bois Leprêtre à Argenteuil, sans expulsion de ses habitants. Le comité sera également présent sur la fête du PCF de Neuvic le 15 août.

Air Huarache Run Ultra BR