Fil info
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV

Participation citoyenne à La Feuillade

Mardi 8 janvier, la commune de La Feuillade a été la première commune rattachée à la communauté de brigades de gendarmerie de Terrasson-Montignac à signer une convention de participation citoyenne avec l’Etat et la gendarmerie. Après avoir rencontré de nombreux élus locaux, le lieutenant Jean-Philippe Mondin a vu ses efforts récompensés avec la signature de cette première convention. D’autres signatures vont très prochainement suivre et le lieutenant Mondin ira à la rencontre de tous les élus et conseils municipaux qui le souhaitent.
Face aux interrogations, voire aux inquiétudes, de certains habitants, les réunions publiques animées par la gendarmerie permettent d’expliquer clairement le dispositif dont l’objectif reste et demeure de  « faire participer la population d’une commune, d’un quartier ou d’une zone pavillonnaire à la sécurité de son environnement, en partenariat avec les gendarmes ». Comme l’a fait remarquer Sébastien Lepetit, le sous-préfet, il
s’agit somme toute de revenir à des pratiques oubliées, d’un temps où chacun se souciait de son voisin et de la vie de son quartier. Le colonel Nicot, commandant du groupement de la Dordogne, a félicité le lieutenant Mondin pour son investissement dans cette démarche et rappelé que, si la participation citoyenne ne résoudra pas tous les problèmes, elle peut contribuer à faire baisser les cambriolages notamment. De plus, cette convention a un double effet puisque les référents seront informés par la gendarmerie des événements suspects susceptibles de toucher leur commune.
A La Feuillade, les habitants ont rapidement compris l’intérêt de cette participation citoyenne et quinze référents sont répartis sur le territoire de la commune. Le rôle des référents est uniquement un rôle d’observation et d’information. En aucun cas, ils ne peuvent ni ne doivent intervenir.
Prochainement, des panneaux seront installés aux entrées de la commune pour signaler l’adhésion au dispositif. Cet affichage peut avoir un effet dissuasif, les délinquants préférant éviter les secteurs où ils peuvent être facilement repérés.

air max 90 essential Classic