Fil info
21:53Ribérac : La Rib’Car fédère les jeunes d’Arnaut Daniel -> https://t.co/dZ90qx6WCc
20:09France : Dans Tulle à vélo on dépasse ses habitudes -> https://t.co/6pg1hWXttj
19:26Vendoeuvres : Une journée en hommage à Pascal Bilaine -> https://t.co/68RzeZHFM3
19:25Indre : Les pompiers à l'honneur pour leur bravoure et leur dévouement -> https://t.co/XjWRTgEJ0U
19:14Dordogne : Christophe Dabitch lauréat du 10e prix Augiéras -> https://t.co/qgZArhjWoA
19:12Marsac-sur-l'Isle : Le CDG élargit les locaux et les missions -> https://t.co/DFPf3oJUlZ
18:20Sarlat-la-Canéda : Une formation mobilité, déplacement et entretien -> https://t.co/EvAb69tAb2

Moins de délinquance et du personnel formé

Traditionnellement, la gendarmerie présente son bilan annuel aux élus. Le 25 janvier, le lieutenant Mondin, commandant de la Cob de Terrasson, s’est exprimé à Terrasson en compagnie du commandant Têtu de Sarlat et du capitaine Cross, son adjoint. Le nombre d’interventions, qui représente 5 % environ de l’activité des gendarmes, a considérablement baissé avec 759 sorties contre 971 en 2017. Principe des vases communiquant, les 60 faits de moins à Terrasson se sont retrouvés à Montignac. Pazayac remporte la palme d’or de la baisse de la délinquance et passe de 45 faits à 13 en 2018.
Globalement, la délinquance a diminué de 30 % et le lieutenant espère la faire baisser encore plus avec la participation citoyenne qu’il propose aux maires de toutes les communes.Par contre, les escroqueries sont en hausse. Les moyens qui seront mis en œuvre pour y remédier sont, encore et toujours, la participation citoyenne, mais aussi, par le biais des référents des communes, la prévention auprès des seniors particulièrement. En ce qui concerne l’accidentologie, on enregistre déjà deux morts en 2019. Même si les gendarmes vont s’attacher à relever les comportements dangereux, il est clair que certains accidents ne sont pas de leur
ressort et que l’imprudence de certains piétons ou la malchance ne peuvent être évités par des contrôles.
En 2018, la Cob a enregistré quatre accidents de plus. « On ne peut pas continuer à mourir sur les bords de route de Dordogne ». Les contrôles vont s’intensifier mais porteront toujours sur les infractions génératrices d’accident : vitesse, alcool et stupéfiants, ceinture de sécurité et téléphone au volant. Les contrôles de flux vont se poursuivre. En 2019, les gendarmes vont améliorer la fonction de contact mise en place en 2018, organiser des actions de prévention. Ils poursuivront la lutte contre les cambriolages et l’insécurité routière, la
recherche de renseignements, et le maintien de l’ordre public. Le mot d’ordre est police de proximité.
Le commandant Têtu a rappelé que le slogan de la gendarmerie est « Notre priorité, c’est votre sécurité ». Il a félicité l’action des gendarmes de la Cob « qui sera renforcée par la collaboration, notamment avec la participation citoyenne ».
La Cob couvre 22 communes avec 13 gendarmes basés à Terrasson et six à Montignac. Elle compte neuf gradés (un poste n’est pas pourvu), sept gendarmes et quatre gendarmes adjoints volontaires. Parmi cet effectif, on compte 12 OPJ (officier de police judiciaire) et
16 TICP (technicien d’investigation criminelle de proximité). Le personnel se forme quotidiennement pour acquérir de nouvelles spécialités.40 % de l’activité concerne les enquêtes judiciaires et 4 % seulement la sécurité routière.

Yoanjii