Fil info
17:12Bergerac : Fabien Ruet candidat socialiste... dans les paroles, pas dans les actes -> https://t.co/DiAr4aPHx0
16:42 Si se mettait à dire qu’il n’était plus 1 opposant à ...… https://t.co/y8WvQCo8L0
16:24Périgueux : Attention aux collectifs citoyens qui servent à avancer masqués -> https://t.co/mVvilKoKhB
15:31RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
15:23Périgueux : Porter la parole des morts -> https://t.co/Uu7P5h5Bph
07:24Région : Les dirigeants territoriaux francophones se rencontrent -> https://t.co/VuJ3UwXECG
06:52Pour la campagne des , ça chauffe déjà à Saint-Léon-sur-l'Isle. Dans ce bastion la liste sou… https://t.co/wYhb54aML7
06:48Saint-Léon-sur-l'Isle : Le maire sortant raccroche, un de ses adjoints candidat -> https://t.co/I8l8d02mB1
06:20Grun-Bordas : Une famille relogée après l'incendie de la maison -> https://t.co/Q7b914JAtN
06:05De nouveau, appelés cette nuit près de pour un départ d'incendie dans 1 maison. C dans… https://t.co/gPmA5zdzod
06:02Coulounieix-Chamiers : La maison brûle, elle saute du 1er étage près de Périgueux -> https://t.co/4gMR7K5EsL
23:59Creuse : Dîtes-le avec des fleurs... et des arbres | L'Echo https://t.co/paW3435n7a via
23:26 Va falloir remettre les bottes...
20:56 Décidément, entre départs de feu et incendies… C dans : https://t.co/3CUnCABuli https://t.co/9F2oTrL7Ui
20:51La Roche-Chalais : Les 300 m2 sont carbonisés… mais pourquoi ? -> https://t.co/28Xo4JP9HB
20:43Naves : Une rentrée tous azimuts à cheval et sans plastiques ! -> https://t.co/eJ3RJpWX2j
20:32 Avec 2 amis, 1 jeune de en ressuscite les "montres 24 h", qui perm… https://t.co/U2wk0eLS2J
19:24Vézac : Pour le respect des décisions de justice -> https://t.co/lsGusagRaP
19:22Périgueux : La gendarmerie sort de ses murs -> https://t.co/mAPf3VJYBN
19:19Périgueux : La Résistance vue par la jeunesse -> https://t.co/TToaYljkup
19:10Périgueux : Les pompiers de l’extrême sont de simples citoyens -> https://t.co/U6jBWZrcnZ
19:08Périgueux : Financer les retraites par l’égalité salariale -> https://t.co/NLQFbjLKvT
19:05Périgueux : La représentativité en question -> https://t.co/xgTh25PuPc
18:52# # - -Vienne : Bisbilles entre le Département et Limoges Métropole, Des problèmes de financement à la clé p… https://t.co/Fxb3E7qxED
18:52Argenton-sur-Creuse : Le dernier « Stop train » estival a encore mobilisé -> https://t.co/00rb0XyscZ
18:48Gournay : Des déchets que l’on ne peut ignorer et qui doivent diminuer -> https://t.co/vAC7n5YyvC
18:46Châteauroux : Une école de guitare a ouvert -> https://t.co/v59BejC83A
18:44Valençay : Énergies renouvelables : des exemples concrets présentés à E. Wargon -> https://t.co/9nhO3ozr5W
18:20# # - -Vienne : Salaires, retraite, service publics, logement...Mardi, c’est la rue qui va parler : -> https://t.co/ya2DvOZchk
18:14# # - -Vienne : L’aide à domicile, enjeu de société -> https://t.co/IpiecRne7d
18:10# # - -Vienne : Après les discours, la région doit agir -> https://t.co/bhp5AZoFFt
18:09Bergerac : Municipales : PS et EELV franchissent la marche libérale -> https://t.co/BhPA18pN3U
18:02# # - -Vienne : Théâtre de la Passerelle, une saison pour «s’aimer à tort et à travers» -> https://t.co/RNmc0QDgAS

Kabal Kanal, le canal rural plus

Culture

En lien avec le Festival de jazz Kind of Belou qui fête ses 20 ans cet été, une résidence de création artistique avec D’ de Kabal et des élèves du  collège Lakanal de Treignac fait sens, corps et du bien à l’écoute des uns et des autres. Rencontre avec les acteurs du projet «Kanal Kabal»  exemplaire à plusieurs voix déliées.
La culture fait ses gammes au sein d’un établissement rural sans fausse note !
Et cela grâce à la volonté de l’équipe éducative de l’établissement de «colorer» l’internat du collège Lakanal dans le cadre du réseau des internats de Corrèze et de Creuse et afin d’améliorer l’attractivité d’un établissement très rural.
C’est donc d’une belle coloration artistique, musicale et vocale que se pare depuis plusieurs semaines 130 des 162 élèves de l’établissement,  impliqués directement dans la résidence de D’ de Kabal, rappeur, slameur, poète des mots et des sons, figure de la scène hip hop française.
«Tout est parti du chef d’établissement Laurent Guenin qui a sollicité le festival Kind of Belou pour faire une résidence d’artistes. Elle comprendrait  des interventions pédagogiques sur l’ensemble des classes de 5è, 4è, 3è et la classe UPE 2A, composée d’élèves non francophones» précise Thierry Collet, professeur au collège de Treignac. Cette classe spécialisée regroupe des élèves de La Maison d’Enfants à Caractère Social du  Centre des Monédières de la Fondation Pompidou de Treignac. L’établissement reçoit cette année des élèves de 13 nationalités différentes.
Thierry Mazaud, directeur artistique et fondateur du Festival de jazz de Treignac a fait le choix de D’ de Kabal, un artiste rompu  à des actions auprès  de différents publics. L’an passé, la contrebassiste et chanteuse Julia Robin était intervenue au sein de l’établissement.
Les interventions de D’ de Kabal ont débuté au mois d’octobre dernier à compter d’une résidence d’une semaine programmée quatre fois dont une dernière en juin.
D’ de Kabal intervient lors d’ateliers de composition musicale et artistique et passe 3h par classe à chaque période de résidence. Bref, la résidence c’est du travail mais surtout beaucoup de plaisir, d’engagement, de partage pour les élèves et leur compagnon en écriture. «Un artiste des mots  écrits, dits, chantés, rappés, criés, chuchotés, ainsi que dansés». Voilà comment se définit cet artiste, pratiquant le beat box autant chercheur que performeur dans l’âme. «Pour moi, c’est très important de dire qu’on a jamais rien trouvé. Ce que je demande auprès des gens, des jeunes c’est énorme dans la mesure où on ne se connaît pas, où moi j’ai un plan plus ou moins tracé dans mon esprit et eux ne savent pas où je les emmène. C’est vital de prendre conscience de ça pour réaliser quelque chose d’égalitaire. Je ne serais pas ici, si cela ne m’apportais rien. Ce qui m’a plu  dans le projet c’est d’être en immersion, de développer un autre rapport aux élèves»  confie l’artiste. Il s’agit de réveiller, de mettre  en mouvement la part artistique de chaque élève et que la somme de ces individualités fasse œuvre collective.
Ces rapports d’apprentissage, de création se font sur le mode ludique et pédagogique. Les interventions se réalisent en appui des professeurs de lettres, du professeur documentaliste et du professeur de musique. L’acquisition d’une loop station par le collège permet aux élèves  d’enregistrer  des boucles musicales en direct, en utilisant leur voix.
Dans le cadre de ce projet, quarante élèves volontaires ont pu assister au mois de décembre dernier à un concert de jazz au théâtre de Tulle intitulé «PEPLUM Fantazio & Théo Ceccaldi».
Pour le principal du collège, Laurent Guenin cette expérience est fondamentale au sein d’un petit établissement rural aux spécificités identitaires persistantes : «J’attends de cette action qu’on améliore, qu’on poursuive, tout ce qui a été initié les années précédentes sur l’inclusion des élèves et le fait que les élèves de UPE 2A se sentent de plus en plus élèves» espère le fonctionnaire. Le jour où l’expression largement partagée par les  élèves des «gars de la Fonda» ne sera plus usitée voire moins, un grand pas sera dans l’acceptation et une meilleure compréhension : «Composition musicale et composition poétique sont des moyens choisis pour construire une culture partagée au moyen d’une œuvre commune»   indique Laurent Guenin.
Une voie à suivre et une voix à entendre.

Le projet est soutenu par le rectorat, la DRAC de Nouvelle Aquitaine, en partenariat avec Canopé, le festival Kind of Belou et la communauté de commune Vézère Monédières Millesources.

Nike Air VaporMax 2019