Fil info
23:07Ce message est excellent il faut le partager très vite aux politiciens inconscients des risques https://t.co/UO5eEqnckx
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

Ferrat revit le temps d’un spectacle

Culture

Le 7 mars, l’association Loisir et solidarité des retraités du Périgord et l’union syndicale des retraités Cgt de la Dordogne accueillent au Foyer socio-culturel de Trélissac le spectacle de Jean-Marc Moutet « Jean d’ici, Ferrat le cri ».
Ce spectacle est une évocation théâtralisée de la vie de Jean-Ferrat, par l’artiste Ardéchois Jean-Marc Moutet. Un spectacle que plusieurs ont vu comme Jean Siossac le président de Loisirs et solidarité des retraités du Périgord selon qui  «c’est un spectacle dont on ne sort pas intact. Le comédien fait plus que se mettre dans la peau de Jean-Ferrat, il est Jean Ferrat ». Et c’est tout naturellement qu’après l’avoir vu les organisateurs ont souhaité en faire profiter les Périgourdins en organisait deux séances à 15 h et 20 h 30 le 7 mars au Foyer socio culturel de Trélissac.  Ce spectacle est proposé à quelques jours du 5è anniversaire de la mort du chanteur et, « la veille de la journée internationale du droit des femmes, lui qui les a si souvent chantées et honorées. L’avenir de l’homme pour reprendre Aragon. L’occasion aussi de revoir ce texte qui est d’une grande qualité », explique Josette Gosset, secrétaire départementale de l’Union  syndicale des retraités Cgt de la Dordogne.
Jean-Marc Moutet à pris le prétexte d’un Jean Ferrat se préparant a une émissions télévisée et se replonge dans des objets personnels et des souvenirs. « ça évoque donc sa vie de sa jeunesse à la fin de sa vie ». Un spectacle ponctué d’extraits de textes de chansons, de photos qui sont projetés et qui permettent à l’acteur de revenir sur la vie de l’artiste, les conditions d’écritures de  certaines chansons. Au début de sa carrière, sur scène, dans sa vie quotidienne et à toutes les époques de sa vie.
« Au travers de son récit on comprend mieux l’évolution de son œuvre, pourquoi il a été si proche des idées humanistes du monde ouvrier, du parti communiste même s’il n’a jamais été encarté, pourquoi il était de tous ces combats », explique Josette Gosset. « On y aborde aussi la période difficile de sa carrière. On comprend mieux ainsi son amitié avec Michel Drucker. Car même s’ils n’étaient pas du même monde, il était le seul à continuer à l’inviter alors que ces chansons étaient censurées ».
Un spectacle de 1 h 40 que Jean Ferrat  a d’ailleurs vu peu avant son décès et qu’il a beaucoup apprécié. Selon la volonté de Jean-Claude Moutet, le tarif est très abordable pour que cela reste un spectacle populaire. Ce qui n’aurait sans doute pas déplu à Jean Ferrat.
Philippe Jolivet
* Tarif 12 euros (de 12 à 14 ans : 10 euros), gratuit pour les moins de 12 ans.. Réservation obligatoire (pas de vente de billet le jour du spectacle). Auprès de Jean Siossac : 05 53 80 43 26 ou Josette Gosset : 06 87 13 22 74. Plus d’infos sur le spectacle sur le site http://www.lafermetheatre.com/

Philippe Jolivet

jordan shoes for sale outlet hyperfuse