Fil info
13:33Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/36YQxxUAgf via
12:34 Ah trop bien ! Ils veulent toujours pas dire "autrice" par contre.
11:24 hummm...les pommes de terre sarladaises ma préféré, au marché du samedi!
10:44 😂😂😂
09:45RT : Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
09:27Ma très chère collègue Marion (alias ) en couv' de 😍 Rocks ! 😍 (tu auras le droit… https://t.co/XrfuRoU50U
07:49# # - -Vienne : Enseignant, un métier formidable, une loi fort minable -> https://t.co/T7yo5LIqDU
07:47# # - -Vienne : Une nouvelle moto pour initier les adolescents à la prévention -> https://t.co/COYZ9blKIN
07:45# # - : La fête des 50 ans pour les Portugais de Limoges -> https://t.co/jRxC1qdPet
07:42Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
07:40France : «Que le préfet apporte des réponses, il y a des pistes» -> https://t.co/QryUXyW6ZS
21:09Sympa la mention en couv & l’article sur en p.2 de du jour 🧡 Merci 👍 https://t.co/4PzomCGlY1
19:14RT : [] 🌲🌿🔥 Pour sécuriser et faciliter le travail des qui luttent contre les de , p… https://t.co/zzvyL0i1gb
18:22🔴 Dernier coup de manivelles pour les machines au centre de tri de Limoges ! Demain 6H c’est Poitiers qui traitera… https://t.co/pKeBLdqtY1
18:00RT : Quand ça veut pas, ça veut pas. Un candidat de la liste conduite par Nathalie sous le coup d'une enquête f… https://t.co/f3ggkcRsUq
17:58La Châtre : Berry nature environnement s'apprête à nettoyer nos paysages -> https://t.co/kQVDS7PhiK
17:57Argenton-sur-Creuse : Mariana Ramos, l’héritière de Cesária Évora à l’Avant-Scène -> https://t.co/EcN4pQQrQo
17:55Indre : Une BD pour démocratiser la téléassistance -> https://t.co/7XMPikuprM
17:54Indre : La double vie de Gilles Paris -> https://t.co/BwIz1BlF2D
17:40RT : Nathalie Loiseau : "Ce que j’ai hérité de mon père, c’est la détestation de l’extrême droite." Ouais enfin sauf qua… https://t.co/ha3gSXFwQ0
17:40RT : Réponses de : 1/ « Votre document est un faux » - On l’a authentifié. 2/ « Je n’en ai aucun souve… https://t.co/7hPANIsJGv
17:38RT : Nathalie Loiseau affirme qu'elle ignorait que LaREM était un parti de droite https://t.co/oabcQq70mt
17:37RT : Les sur la Croisette ! Bravo à pour la sélection de son film à la à C… https://t.co/AwkyIh31PN
17:37RT : Soutien à et à Mediapart face aux declarations outrancières de Mme . Et vive la presse libre e… https://t.co/vA8EmwLgqE
17:36RT : C'est le moment de se rappeler que nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire du . Plus que jamais, on… https://t.co/tcuTjpFYkk

La boîte à outils du PS pour rééquilibrer la justice fiscale

Politique

Boris Vallaud, le député des Landes, porte-parole du PS et camarade de promotion ENA d’Emmanuel Macron était à Trélissac la semaine dernière pour parler de justice sociale et de justice fiscale, devant un parterre fourni de militants.

Près de 200 personnes pour une soirée débat, cela faisait bien longtemps que le parti socialiste n’était pas parvenu à réunir autant de militants au cours d’une même soirée. Il faut dire que le parti à la rose au poing n’a toujours pas digéré les upercuts reçu à aux élections présidentielle et législatives. Annoncé mort, il bouge encore comme a pu le constater jeudi soir à Trélissac le porte-parole national du PS Boris Vallaud, content de voir qu’il n’y avait pas « que 30 socialistes en France ». 30, c’est le nombre de députés socialistes qu’il reste encore à l’Assemblée nationale après le passage de la vague Macron.
Et Macron, c’est justement l’une des cibles privilégiées de Boris Vallaud, avec l’ISF dont le rétablissement est réclamé à corps et à cri à grands renforts d’affiches. Pour Boris Vallaud, « le macronnisme est d’abord un syndic de liquidation » et Macron n’est « le président que de quelques-uns ». La preuve, les premières mesures qu’il a prises une fois élu, c’était supprimer l’ISF et la flattax et baisser les APL pour faire « des économies sur le dos des pauvres et rembourser les bookmakers de sa campagne électorale ».
L’ISF, c’est aux yeux du PS et de Boris Vallaud, la pierre angulaire de toute politique en faveur de la justice fiscale et sociale. « Sa suppression coûte 3 milliards à la population », rappelle le député des Landes qui signale que le PS travaille ardamment à son rétablissement via un référendum d’initiative partagé qui, pour être mis en place, a besoin de 185 parlementaires et 10 % du corps électoral. A ce jour, il manque encore 23 parlementaires à convaincre. L’autre pendant de la justice fiscale est donc l’impôt, à la condition que tout le monde le paye et que cesse l’évasion fiscale et l’optimisation fiscales pour les grandes fortunes et les grosses entreprises. « Il manque 20 % de l’impôt sur les sociétés en France. Cela représente 5 milliards. Le principe de consentement à l’impôt est atteint avec l’optimisation fiscale à outrance ». Pour Boris Vallaud, il est urgent de travailler à une refonte de l’impôt avec plus de tranches et de progressivité, plutôt que de laisser les niches fiscales et pour que cesse le fait que « les hyperiches soient moins taxés que les hyperpauvres ». Mais pour ce faire, encore faut-il pouvoir accéder de nouveau au pouvoir. Et cela, c’est une autre paire de manches.