Fil info
23:07Ce message est excellent il faut le partager très vite aux politiciens inconscients des risques https://t.co/UO5eEqnckx
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

Des ânes en ville : une carotte pour le développement durable

Environnement

La Ville de Tulle participe une nouvelle fois à la Semaine européenne du Développement Durable en organisant différents rendez-vous dès aujourd’hui et jusqu’au 5 juin.

Réunions publiques, promenades, opérations de nettoyage participatives, exposition, animations avec des ânes en ville... Le programme de la Semaine du développement durable élaboré par la municipalité est chargé. La collectivité profite de l'événement annuel pour inviter la population à réfléchir sur son environnement : propreté, recyclage, déplacements urbains, reconquête de la nature dans la ville...
Le mardi 2 juin, de 10 heures à 12 heures, il sera question des arbres de nos paysages. Sandra Nicolle, paysagiste au CAUE de la Corrèze  animera une promenade commentée au départ de la place Jean-Tavé  pour découvrir les essences du centre ville et donner à voir au public une autre réalité de la cité. Le circuit empruntera les allées du parc de la Préfecture. Gratuit.
Le même jour, les ânes arrivent en ville. Les animaux vont participer à différentes actions citoyennes : ramassage des déchets, conduite des enfants à l’école, nettoyage des abords de la médiathèque... Actuellement environ 80 villes françaises utilisent la traction animale de façon courante. En plus de «travailler», chevaux ou ânes génèrent de l’emploi, du partage et de la convivialité. La collectivité tulliste a souhaité expérimenter leur présence en ville. Pour cela elle a fait appel à Armelle et Jean-François Cottrant, propriétaires des «ânes du gîte» à Condat-sur-Ganaveix.
Ces éleveurs militent pour que l’âne soit utilisé. «Sinon, à terme, il est voué à disparaître», craint Jean-François Cottrant. «Toutes les races d’ânes reconnues par le Ministère de l’Agriculture sont menacées d’extinction. A l’heure actuelle, nous avons une race commune, aucun travail génétique, d’approfondissement ou de conservation n’est entrepris», ajoute-t-il. «Peu d’animaux sont sélectionnés pour le travail. Or, tout ce qui se pratique avec un microtracteur peut être réalisé avec un âne», assure l’éleveur. Non bruyant, les ânes accèdent également à des endroits que la machine ne peut atteindre. «La traction animale demande moins d’investissement mais un peu plus de fonctionnement», souligne-t-il.  
Mardi 2 juin, donc, les baudets seront dans le jardin de la médiathèque à 16h30 pour une démonstration de tonte avec une tondeuse hélicoïdale qu’ils tracteront. A 20 heures, à la salle Latreille, les éleveurs de Condat exposeront et échangeront sur les travaux réalisables par les ânes.
Mercredi 3 juin, les bêtes (qui auront passé la nuit dans le parc de la mairie) conduiront les élèves de Turgot à l’école. A 8h15, ils attendront les enfants place Gambetta pour porter leurs cartables et gravir la côte avec eux jusqu’à l’établissement scolaire. Le pédibus ordinaire se transformera ainsi en asinobus. Puis à 10 heures et 11 heures, depuis la place Gambetta, ils promèneront les Tullistes en calèche, et en particulier les personnes âgées du foyer logement de Nacre. Ces dernières pourront se rendre jusque dans le parc de la Préfecture.

Randonnée nettoyage avec les ânes

A partir de 15 heures, les ânes bâtés partiront de la mairie et iront aux Fages et jusqu’à la côte de Materre pour une randonnée-nettoyage de rues. De 17 heures à 19 heures, ils stationneront sur la côte de Materre pour participer à une opération de résorption de la décharge publique. Cette dernière, sauvage, existe depuis au moins trente ans. «Elle est sur un terrain privé. Les propriétaires ont nettoyé par le passé mais à force de voir les détritus réapparaître, ils ont fini par abandonner», explique Josiane Brassac-Dijoux, adjointe en charge de l’environnement. Sacs, déchets, matelas, lits, carcasses d’appareils électroménagers s’étendent sur plusieurs mètres.
Avant l’intervention des ânes, le lundi 1er juin, des bennes seront disposées sur place. «Les services de l’agglo et de la ville viendront avec un grappin pour enlever les gros encombrants. Les petits déchets, comme les canettes par exemple, seront enlevés par des jeunes volontaires du CFA Bâtiment, du CFA des Treize Vents et des lycéens. Ils iront jusqu’à la rivière avec l’aide du KCT», note Josiane Brassac-Dijoux. Le chantier des apprentis se déroulera de 14h à 16h30. Les élus municipaux se rendront sur place ensuite pour participer au grand nettoyage avec les habitants du quartier. Tous ceux qui souhaitent participer à l’opération sont les bienvenus (contact au 05 55 21 73 53).
Ce même mercredi, le KCT nettoiera la rivière Corrèze en traversée de Tulle et la Montane en canoë. Les éléments trouvés serviront à une installation artistique qui sera exposée du 3 au 5 juin place de la cathédrale.
Jeudi 4 juin, l’agglo organisera une réunion publique sur l’extension de la collecte des déchets d’emballages à Tulle à 18h30 à la salle Latreille.
Enfin, du 1er au 5 juin, le CAUE de la Corrèze exposera des projets concours d’étudiants sur le thème «Habiter le paysage en Limousin». A voir au 1 rue F. Vidalin.

 

Lunarcharge Premium