Fil info
21:21Brive-la-Gaillarde : Le bloc rejette le projet... en bloc -> https://t.co/SzmW4iPo7T
21:10 L'irrigation est elle interdite en Corrèze
19:02 Maire de Paris? Y'a pas à dire, ça donne envie...
19:01Châteauroux : Allez, roulez petits bolides ! -> https://t.co/2dHnPTbrQ8
18:58RT : La Région soutient l'inscription au patrimoine mondial de l'humanité du désigné… https://t.co/Hp2ua6fpHg
18:58RT : Le Sud-Africain Johnny Clegg est mort d’un cancer, à l’âge de 66 ans. Sa chanson “Asimbonanga”, dédiée à Nelson Man… https://t.co/6ThFYSAv6M
18:58Indre : Du répit pour les blaireaux -> https://t.co/7FeBmZzO2y
18:53Indre : Le Berry, une terre de woofing ? -> https://t.co/i0EmKT52sV
18:53RT : "Fils de pute", “abrutis”, "je le tiens par les couilles", "c'est pour ça qu'on l'a fait entrer au gouvernement".… https://t.co/LLZTCyK06X
18:53RT : Retraites : Communiqué de FO : FO rejette une réforme paramétrique permanente https://t.co/cZCUyMS6U2 via
18:52RT : Dans les propos attribués à par , il est indiqué que je serais d'accord avec lui. C'est inexact.… https://t.co/qmUWFD7WmY
18:51RT : Castaner vient de médailler : -G. Chassaing, qui a chargé la fête de la musique à Nantes -B. Félix, lié à la mort d… https://t.co/lZuWINzRcb
18:50RT : l'Humanité du jeudi 18 juillet 2019 sur votre écran d'ordinateur avec la boutique de l'https://t.co/t9CSG7KjHthttps://t.co/NbyXL3pmm9
17:45Dordogne : Un marché incontournable -> https://t.co/ctO07OkjJ6
17:21Dordogne : Les salariés de la SOCAT inquiets pour leur avenir -> https://t.co/8qDX1hDvVM
17:02Sarlat-la-Canéda : Opération Sentinelle : pour sécuriser les zones sensibles -> https://t.co/TvDDArNG70
16:51RT : Nous sommes prêts à repartir ! Retraite, aide juridictionnelle, réforme de la carte judiciaire... Nous ne lâcherons… https://t.co/0mbJzLpr42
16:03Valençay : Deux employés de la commune honorés -> https://t.co/3S7bVzJbPe
14:56France : Annulation du concert de Thérapie Taxie -> https://t.co/8WXPQYMDvC
14:02Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère | L'Echo https://t.co/PvYtoHT5US via
13:43Corrèze : Ressource en eau : l'alerte est activée sur 142 communes -> https://t.co/82uY2Az9PB
13:18Corrèze : Erró et Argentat, une histoire de toile -> https://t.co/abQ6G1kuTm
12:55Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère | L'Echo https://t.co/HC6TQwVFxL via
08:37Corrèze : Platonov, "une comédie de la vie" -> https://t.co/kPgGM9Nu9o
06:20Région : Maladie de Lyme : 1700 nouveaux cas par an en Limousin -> https://t.co/cWUlQqoHiK
06:18Région : «On peut licencier pour pas cher» -> https://t.co/fBP3LCdZWW

Recherche du temps perdu en webdoc

Mémoires

Depuis le mois de septembre 2014, le CRMTL s’est lancé dans une démarche tout aussi singulière que titanesque : collecter ces petites histoires qui ont fait la vie et le sel de la multitude de villages qui constituent aujourd’hui l’Agglo tulliste.
Ce vaste chantier, en phase de test,  lors de cette première année, s’est concentré sur quatre communes du territoire : Chamboulive, Favars, Corrèze et Espagnac.
«Largement inscrit dans une histoire de très ancienne ruralité, le territoire est en train de basculer, vers quelque chose de nouveau : la grande Agglo, avec le risque de voir toutes ses histoires, ses cultures villageoises disparaître. Avec ce projet «Mémoires en jachère», il y a cette idée que tout n’est pas complètement fini comme si le territoire était en repos pour renaître autour de cette mémoire» explique Olivier Durif, le directeur du CRMT en Limousin.
A l’origine du projet, l’ensemble des enquêtes réalisées auprès des habitants devaient se contenter d’alimenter le fonds documentaire limousin de la base inter-régionale du patrimoine oral (PIBO).
Mais au fur et à mesure des rencontres, de nouveaux documents (photographies, films, musiques) ont été spontanément mis en avant par les habitants des villages enquêtés. L’idée de valoriser toute cette matière, orale et documentaire, s’est petit à petit immiscée dans les esprits de l’association.
Compte-tenu de la grande diversité des matériaux glanés ici et là, le  format du web-documentaire s’est alors imposé de lui-même pour en rendre compte.   Un format dont interactivité colle parfaitement au sujet de Mémoires en jachère «afin que cela reste une mémoire vivante» note Olivier Durif.
Accessible sur internet*, l’un des avantages de ce documentaire version 2.0 est aussi de s’adresser aux jeunes générations afin que perdure la culture des villages ruraux corréziens, du moins ceux des quatre communes enquêtées.
Enfin et surtout, grâce à son interface didactique, délicate et soignée, ce web-documentaire propose de rendre accessible au plus grand nombre des archives pouvant apparaître «opaques et desséchées à des non initiés».
Avec plus de cinq heures d’enregistrements disponibles en ligne «l’objectif n’est pas de tout voir en une seule fois» précise Robin
Mairot, l’un des maîtres d’œuvre du projet.  «Le web-documentaire permet de sortir du format classique d’un documentaire linéaire. Il offre  la possibilité à chacun de faire son propre parcours au gré de ses envies, de ses intérêts» ajoute-t-il.
Une plateforme de valorisation qui n’est en fait «que la partie émergée de l’iceberg» souligne le directeur du CRMTL.
En effet, à l’issue du projet, une quarantaine de témoignages ont été collectés ce qui représente plus de 80 heures d’enregistrement et plus de 200 documents numérisés. Un fonds d’archive à valeur patrimoniale forte qui sera par ailleurs bientôt consultable dans son intégralité dans le fonds documentaire limousin du BIPO. «Cette démarche est un projet en devenir qu’il faut désormais mettre en place sur les 37 communes de la communauté d’agglomération» insiste Olivier Durif.
D’ici là, libre à vous d’aller fouiller dans ce web documentaire et d’en savourer les petites
pépites.

* http://memoiresenjachere.crmtl.fr/