Fil info
11:44Région : Ils ont marché du Blanc à Paris | L'Echo https://t.co/UwNYy2vEuS via
08:45 la police intervient. Blocage non toléré. "Considéré comme un délit " a averti un polici… https://t.co/a8MtmiAANm
08:31📣 DERNIÈRE étape de la Tournée Régionale 2018 d' demain 18/12 à , filature de l'Isle.… https://t.co/k6Sk9TqGUi
08:30 la police retire les palettes installées pour barrer l'accès à la station https://t.co/ayk5Cmz770
08:05 barrages filtrant pour accéder à la station de carburant pour poids lourds https://t.co/shh5lNhaUS
08:02C'est ce soir à ! On vous attend nombreux ! https://t.co/viVt6VLWJi
07:59Région : Ils ont marché du Blanc à Paris -> https://t.co/g9e2yU6rd1
07:48 jaunes # - -Vienne : Pas dupes, les Gilets jaunes ont remis le bleu de chauffe -> https://t.co/OBo5FGgBdK
20:50Brive-la-Gaillarde : Ils ont des chapons bien ronds -> https://t.co/Rdbcp7yXFh
20:29Corrèze : Des lanternes vraiment éclairantes ? -> https://t.co/GWu4PM1g5r
19:26 Quels sont les matchs qu'il faut perdre? ;-)
19:25Indre : Le Poinçonnet se sort du piège -> https://t.co/X8iPrtYkY8
19:22Argenton-sur-Creuse : Le Comité de défense de la gare toujours en colère -> https://t.co/17cx454dXi
19:22 Cc .
19:21Châteauroux : Saint-Denis : les habitants ne désarment pas -> https://t.co/140zpPbZ8H
19:21Indre : Acte V : 150 à 200 manifestants dans le froid -> https://t.co/z2o1ekVOlP
19:03Les Gilets jaunes sur la RN145 et au Monteil-au-Vicomte https://t.co/QQb4K4ZdF5
18:59Et un acte V. La détermination des gilets jaunes de la Creuse unie ne faiblit pas. Ils poursuivaient la mobilisati… https://t.co/MOksBVlhkr
18:39Coulounieix-Chamiers : Éco-responsabilité : la Dordogne veut montrer l’exemple -> https://t.co/T0zkgGmhqG
18:13Périgueux : Une boutique pleine de couleurs et de saveurs -> https://t.co/DtJI4a4Iwz
18:12Sarlat-la-Canéda : Des dossiers techniques et divers -> https://t.co/9oKO7Eut2C
18:06 la place du Civoire se fait Agora. Prises de paroles appel à signature pour le référendu… https://t.co/dfl60aFI9B
17:44 dépôt de bougies place du Civoire en mémoire des victimes de l'attentat de Strasbourg et des G… https://t.co/0XFkJ1jGZo
17:21Neuvic : «Je filme le métier qui me plaît» -> https://t.co/q8BgC4x8Gn
17:01 à peine 17h sous la halle Brassens une centaine de personnes se prépare à marcher dans les ru… https://t.co/1efHVajX5Y
17:00Périgueux : Les Gilets jaunes restent mobilisés -> https://t.co/01RuEzIp1S

Recherche du temps perdu en webdoc

Mémoires

Depuis le mois de septembre 2014, le CRMTL s’est lancé dans une démarche tout aussi singulière que titanesque : collecter ces petites histoires qui ont fait la vie et le sel de la multitude de villages qui constituent aujourd’hui l’Agglo tulliste.
Ce vaste chantier, en phase de test,  lors de cette première année, s’est concentré sur quatre communes du territoire : Chamboulive, Favars, Corrèze et Espagnac.
«Largement inscrit dans une histoire de très ancienne ruralité, le territoire est en train de basculer, vers quelque chose de nouveau : la grande Agglo, avec le risque de voir toutes ses histoires, ses cultures villageoises disparaître. Avec ce projet «Mémoires en jachère», il y a cette idée que tout n’est pas complètement fini comme si le territoire était en repos pour renaître autour de cette mémoire» explique Olivier Durif, le directeur du CRMT en Limousin.
A l’origine du projet, l’ensemble des enquêtes réalisées auprès des habitants devaient se contenter d’alimenter le fonds documentaire limousin de la base inter-régionale du patrimoine oral (PIBO).
Mais au fur et à mesure des rencontres, de nouveaux documents (photographies, films, musiques) ont été spontanément mis en avant par les habitants des villages enquêtés. L’idée de valoriser toute cette matière, orale et documentaire, s’est petit à petit immiscée dans les esprits de l’association.
Compte-tenu de la grande diversité des matériaux glanés ici et là, le  format du web-documentaire s’est alors imposé de lui-même pour en rendre compte.   Un format dont interactivité colle parfaitement au sujet de Mémoires en jachère «afin que cela reste une mémoire vivante» note Olivier Durif.
Accessible sur internet*, l’un des avantages de ce documentaire version 2.0 est aussi de s’adresser aux jeunes générations afin que perdure la culture des villages ruraux corréziens, du moins ceux des quatre communes enquêtées.
Enfin et surtout, grâce à son interface didactique, délicate et soignée, ce web-documentaire propose de rendre accessible au plus grand nombre des archives pouvant apparaître «opaques et desséchées à des non initiés».
Avec plus de cinq heures d’enregistrements disponibles en ligne «l’objectif n’est pas de tout voir en une seule fois» précise Robin
Mairot, l’un des maîtres d’œuvre du projet.  «Le web-documentaire permet de sortir du format classique d’un documentaire linéaire. Il offre  la possibilité à chacun de faire son propre parcours au gré de ses envies, de ses intérêts» ajoute-t-il.
Une plateforme de valorisation qui n’est en fait «que la partie émergée de l’iceberg» souligne le directeur du CRMTL.
En effet, à l’issue du projet, une quarantaine de témoignages ont été collectés ce qui représente plus de 80 heures d’enregistrement et plus de 200 documents numérisés. Un fonds d’archive à valeur patrimoniale forte qui sera par ailleurs bientôt consultable dans son intégralité dans le fonds documentaire limousin du BIPO. «Cette démarche est un projet en devenir qu’il faut désormais mettre en place sur les 37 communes de la communauté d’agglomération» insiste Olivier Durif.
D’ici là, libre à vous d’aller fouiller dans ce web documentaire et d’en savourer les petites
pépites.

* http://memoiresenjachere.crmtl.fr/