Fil info
11:50Bergerac : Les urgentistes et retraités seront demain dans la rue -> https://t.co/diXeqUobCA
11:43Périgueux : Un combat contre l’oppression et les expulsions -> https://t.co/Nl1MyGJ7OP
11:40Périgueux : Cette France qu’ils voulaient libre et fidèle à ses valeurs -> https://t.co/MGfIuADUep
11:38Périgueux : Aider les patients en précarité -> https://t.co/2ZT8xX3ltW
10:53Tulle : Les facteurs ont déposé un préavis de grève pour lundi prochain -> https://t.co/rUSEJMnHEy
09:06Corrèze : La 4e opération nationale de courtage de l’association UFC-Que Choisir «Énergie moins chère ensemble» pou… https://t.co/wGqqOl5N0K
22:02# # - -Vienne : «Je lis, j’élis» : les coups de cœur des enfants dévoilés -> https://t.co/gu16a1kCD7
21:56# # - -Vienne : Agriculteurs, acteurs de l’énergie renouvelable -> https://t.co/5bBGSNSrKW
21:53# # - -Vienne : La Conf’87 invite les députés à s’engager pour une autre PAC -> https://t.co/SEcFTMPrHL
21:49Région : Gare de Limoges, disparus et cachés depuis 40 ans, des décors Art déco retrouvés -> https://t.co/DdSJ7JDFRH
21:46France : Se reconnaître coupable, le premier pas -> https://t.co/WSTYedMhNu
18:55Indre : Radio France : l’appel du 18 juin massivement suivi -> https://t.co/Y7UbklKoBb
18:52Indre : Grève du Bac reconduite -> https://t.co/ng4AVSnXzR
18:47Châteauroux : Accueil à la mairie : ce qui va changer -> https://t.co/e8ssTcrfFv
18:10RT : Non, BFMTV ne se trompe pas en convertissant 1,69 franc (de 1973) en 1,50 euro (de 2018), contrairement à ce qu'aff… https://t.co/C4qP6volvj
18:08RT : 🇫🇷 | Le 23 mars 2018 à Trèbes, le lieutenant-colonel BELTRAME s'est sacrifié pour que vivent des i… https://t.co/WAf8WvUUHG
17:55RT : Un ours polaire affamé a été repéré en périphérie de la ville industrielle de Norilsk, dans l'Arctique russe, en tr… https://t.co/DjLrDEVXR3
17:54RT : Un limougeaud participe ce soir à l’émission présentée par Samuel Etienne. Nous lui souhaitons bonne chance 💪 https://t.co/j38kI50LGJ
17:54RT : Le directeur de l’Humanité, sera en direct sur notre page à 18h, il donnera des info… https://t.co/YHtLRimefk
16:54Marquay : Recueil de fonds pour restaurer l’église -> https://t.co/KkmxI011pP
15:40Coulounieix-Chamiers : Jour de fête pour les enfants -> https://t.co/KAM6R3WoBD
15:00RT : Après près de 36 heures de garde à vue, le postier a été libéré sans qu’aucune charge soit retenue co… https://t.co/FEfoIgHpm0

La rentrée des élèves aides-soignants

Santé-Formation

Hier matin, l’Institut de formation d’aides-soignants (IFAS) de l’hôpital de Tulle a accueilli ses quarante-six nouveaux élèves, dont trois sont des hommes. Au cours de leur formation en alternance, tous devront valider huit compétences pour obtenir leur diplôme.

L’IFAS accueille une nouvelle promotion à chaque début d’année civile. Il est de coutume que l’équipe pédagogique souhaite la bienvenue aux étudiants au cours d’une petite cérémonie, en présence d’élus locaux et de la direction de l’hôpital. Celle-ci s’est déroulée hier matin. A cette occasion, Jacqueline Chabut, la directrice de l’établissement, a présenté la cuvée 2016 qui compte quarante-six élèves dont trois hommes. «Trente-trois sont en parcours complet, dix en parcours partiel. Six étudiants étaient des agents de services hospitaliers, deux autres ont
profité d’un congé individuel de formation», indique-t-elle. La moyenne d’âge est de 29,7 ans contre 38,5 ans l’année dernière. «Nous avons de plus en plus de bacheliers», constate la directrice avant de noter «l’hétérogénéité» de la promotion. La majorité des élèves vient de la nouvelle grande région.
Pour obtenir leur Diplôme d’Etat, les étudiants devront valider huit compétences de cette formation  en alternance. Celle-ci prépare «à un métier difficile mais passionnant dans lequel le savoir être est essentiel, puisqu’il vous faudra apporter une réponse adaptée à la personne en souffrance», adresse la directrice à la salle. Pascal Mokzan, le directeur du centre hospitalier de Tulle, a tenu lui aussi à adresser un mot de bienvenue aux futurs aides-soignants. «Nous avons à cœur de vous aider, de vous accompagner pour vos stages et de vous intégrer dans les services», souligne-t-il.
Le Dr Alain Guillon a lui aussi insisté sur la pratique. «Le soin commence par l’hygiène du patient. Aides, soignants, infirmiers, médecins, nous avons tous à apporter notre pierre à l’édifice pour la prise en charge du patient. Celle-ci doit se faire en équipe», souligne le président de la
commission médicale. «Ce sera à vous d’observer et de transmettre». Dominique François, délégué territorial de la Corrèze de l’Agence régionale de santé (ARS) a effleuré la mise en place de la grande région puis a relevé l’importance d’un diplôme d’aide-soignant. «On l’a pour la vie. Vous pourrez interrompre votre carrière et y revenir. Vous pourrez exercer à l’étranger, dans l’humanitaire. Vous avez de la chance d’entrer dans le domaine de la santé».
Enfin, Michel Breuilh, le président de Tulle agglo, a évoqué l’avenir de l’Institut. L’établissement de formation des aides-soignants et des infirmiers doit déménager et quitter le site de l’hôpital pour rejoindre celui de l’IUT à Souilhac dans le cadre d’un futur pôle universitaire. «Une réflexion allant dans ce sens est en cours», note l’élu.

Off White X Vapormax Flair