Fil info
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

Tulle s’offre sa dose d’art d’été

Culture

«La Rue des Arts» s’installe à Tulle cet été avec pour thème la «Trame de soi». Du 9 juillet au 27 août, les oeuvres de 82 artistes contemporains sont installées dans 14 lieux d’exposition à Tulle, Gimel-les-Cascades, Naves et Marc-la-Tour. L'événement prévoit aussi des ateliers de création pour adultes et enfants.

La Cour des Arts de Tulle organise cette année la 10ème édition de la «Rue des Arts», une manifestation d’art contemporain qui se tiendra du 9 juillet au 27 août, et qui réunit 82 artistes de France, d’Italie, d’Allemagne et d’Espagne.
Evoquer le lien, les réseaux, la continuité ou le fil directeur, c’est toute la symbolique du thème 2016 choisi pour la nouvelle «Rue des Arts», qui a lieu cette année à Tulle.
«Trame de soi» puise dans l’histoire de la préfecture corrézienne, rappelant la notoriété de la dentelle à l’aiguille depuis le 17ème siècle. Le «poinct de Tulle» fonctionne ici comme un point de départ à la création artistique, laissant libre cours à l’imagination et l’interprétation pour construire sa  propre «trame». Chaque oeuvre propose ainsi une lecture personnelle du thème, qui se décline aussi bien en peinture qu’en photographie, gravure ou création d’objets.
Depuis 2006, «La Rue des Arts» développe un important réseau d’artistes sur la base d’une association entre la ville de Tulle et celle de Schorndorf en Allemagne. Aujourd’hui, à la ville allemande s’ajoutent celle, italienne, de Dueville, et Errenteria en Espagne.
En 2015, plus de 50 artistes français, espagnols, allemands et italiens avaient travaillé ensemble sur le thème «Mare Nostrum», et avaient exposé leurs oeuvres à Schorndorf.
Cette année, 82 artistes venus des quatre pays sont mobilisés pour «La Rue des Arts» 2016. La ville de Tulle accueille 34 artistes allemands, sept artistes espagnols, 19 artistes italiens et 22 artistes français, tous originaires de la Corrèze.
Au total, ce sont plus de 200 oeuvres qui seront présentées au public. Elles seront exposées tout au long de l’été sur 14 lieux de la ville de Tulle et de ses environs : Gimel-les-Cascades, Marc-la-Tour et Naves. L'événement sera aussi marqué par plusieurs temps forts et quelques nouveautés.
Au programme : conférence, visites guidées, vernissage, création collective dit «symposium» et tombola. Petits et grands auront aussi l’occasion de s’initier à la dentellerie, à l’art postal ou à la calligraphie, à travers différents ateliers proposés par la Cour des Arts, sur réservation, notamment dans le cadre des «jeudis de l’été» à Tulle.
La nouveauté de cette 10ème édition réside surtout dans le choix de lieux d’expositions insolites pour accueillir les oeuvres contemporaines.
Certains artistes seront installés sur le parking de la Médiathèque Eric-Rohmer, ou dans les restaurants Le Baluze et au Bouche à Oreille, qui  concurrencent des lieux plus classiques, réceptacles habituels des productions artistiques contemporaines.

Audrey Paillasse

Légende photo : «Yang», de Catherine Chaux (Cour des Arts).

Air Jordan III 3 Shoes