Fil info
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz
23:45France : Le cabinet de curiosité de Saint-Pardoux -> https://t.co/vV7qC0hGPF

Des parcelles de nacre et de fraternité

Nuits de Nacre

L’accordéon se met à nouveau dans tous ses états pour la 29e fois à Tulle, son berceau. Le festival a été lancé jeudi soir depuis le Magic Mirrors, en présence des personnalités locales et de l’artiste fil rouge, Roland Romanelli. L’accordéoniste, compositeur et accompagnateur est une «référence» que Sébastien Farge souhaitait faire découvrir au public. «Il va nous conter son histoire, il doit être un passeur», commente le directeur artistique avant d’inviter les spectateurs à être «acteurs de leur propre festival». Cette édition 2016 présente l’accordéon dans sa plus grande diversité en lien avec l’image. Roland Romanelli qui travaille pour la télévision et le cinéma, correspond parfaitement à cette thématique.
Soixante-dix concerts vont s’enchaîner jusqu’à dimanche dans les rues et en divers lieux du centre ville, et en toute sécurité. Des vigiles sont postés aux entrées des salles de concerts pour jeter un coup d’œil sur les sacs, la police est mobilisée ainsi que l’armée. Les organisateurs et la préfecture ont dû prendre des mesures nécessaires «pour le confort de tous», souligne Gérard Gannet, président de la Cité de l’accordéon. «Dans cette période de peurs et d’inquiétudes, nous avons besoin d’être ensemble, de danser», commente Bernard Combes, le maire, pour qui le festival représente «une communion laïque». Les Nuits de Nacre offrent «des parcelles de fraternité» dont «nous avons besoin». Enfin, Bertrand Gaume, le préfet a rappelé que «la culture élève les hommes». Dans la foulée des discours, le festival s’est ouvert avec un hommage à Francis Lemarque. A la manière manouche, Michel Korb a interprété les plus grands titres de l’humaniste engagé, accompagné à l’accordéon par Roland Romanelli. La soirée s’est poursuivie avec un bal trad’ sous le chapiteau, mené par le duo Artense et par un concert exceptionnel aux 7 Collines. William Sabatier et le quatuor Terpsycordes ont livré une spectaculaire création sonore et visuelle en mémoire de Piaf, Gardel, Piazzolla. Elle a mené le public dans un voyage entre Paris et Buenos Aires. Leur prestation a atteint la perfection, offrant des moments de grâce. Sublime !

"Tous les jours j’ai envie d’apprendre"

Ce vendredi, Sébastien Farge a animé une rencontre avec Roland Romanelli au petit forum du théâtre. Le musicien, arrangeur, compositeur de musique de films, de publicité... est allé de ses petites histoires qui tissent une vie consacrée entièrement à la musique. Il est revenu sur sa relation privilégiée avec la chanteuse Barbara, l’origine des chansons «Vienne» ou «Cet enfant là». «C’est elle qui m’a fait» a t-il confié. Il a parlé de la «chance» qu’il a eu au fil de sa carrière où «il est très difficile de monter mais très facile de descendre»... Il a parlé de son enfance à Alger et du déclic de sa passion pour la musique, de son père qui voulait faire de lui un pianiste concertiste et de son désir d’adolescent de devenir «accordéoniste accompagnateur».  Lors des échanges avec une salle bien garnie, il a évoqué un titre et un album emblématique des années 70 «Space magic fly», vendu à huit millions d’exemplaires à l’époque. Un disque culte qui fait de Roland Romanelli -70 ans aux prunes- le grand-père des Daft punk ! Le musicien a dit son rêve d’artiste «Je le vis là en ce moment.Tous les jours j’ai envie d’apprendre. Je n’ai pas dit mon dernier mot». Chapeau l’artiste.

Le festival monte en puissance. Dans l'après-midi, des concerts se sont multipliés en différents lieux. Deux élèves de la prestigieuse école Cnima J. Mornet se sont produits au Tribunal de Grande Instance, offrant des pièces de musette, de variété, des valses. Un peu plus loin, à l'agence Jean-Jaurès du Crédit Agricole, Grégory Daltin et Laurent Derache ont livré quelques thèmes issus de leur dernière création réalisée pour le festival. Il s'agit d'un ciné-concert. Avec un autre accordéoniste et une clarinette basse, ils accompagneront deux films muets du début du XXe siècle : "Un punch à l'estomac" de Capra et "Les Gaietés de l'Escadron" de Tourneur. Un univers en noir et blanc à découvrir gratuitement ce samedi soir à 21h au Cloître.

Karène Bellina et Serge Hulpusch

Air Zoom Vomero 11

Festival des Nuits de Nacre 2016, Tulle