Fil info
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH
17:35🛑 en cours près de , route de Buxerolles à . Une voiture serait sur le toit, les pompiers… https://t.co/w8pRkLy9wh
17:00RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:44RT : Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:44RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:43RT : Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:42Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:40Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:38Perturbations en Limousin aujourd'hui dans la circulation des trains, après le droit de retrait observé par les che… https://t.co/zH6DyVFLAa
16:35Périgueux : Le Zéro risque, une culture -> https://t.co/WWnBdnpQYh
16:34Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:29RT : Maurice Papon qui, faut il le rappeler, aura dans sa vie mis successivement les juifs dans les trains et les arabes… https://t.co/figlLMjJD1
14:03Si le maire de persiste avec pour SON projet ce dernier risque d’ê… https://t.co/sutXSicJhC
10:33RT : Saint-Geniez-ô-Merle : Une zone blanche, des tours, un pylône et des explications -> https://t.co/3Z8jUmvacO
10:12Périgueux : Les Trios de Beethoven pour ouvrir la saison Sinfonia -> https://t.co/Le9FUNFHN9
09:49Bel avenir pour le projet Montaigne 😰 https://t.co/U7y9KWCdPu
09:20# # - -Vienne : Olivier Gouéry présente ses «Paysages intérieurs» à la Galerie Obia -> https://t.co/8IM67ZoIXs
09:17# # - -Vienne : Une incroyable collection d’émaux de Limoges aux enchères à Nîmes -> https://t.co/ti1z7sLQYA
09:14# # - -sur-Vienne : Bruno Genest brigue un nouveau mandat -> https://t.co/sTJa2T01Au
09:12France : A Léon-Blum, «on cherche plus à transmettre des valeurs que des connaissances» -> https://t.co/dZlpbUZfLG
09:10Région : Le festival Les Zébrures a posé les bases d’un nouveau projet -> https://t.co/WIaJasnWHL
09:07Région : Journée Mondiale du Refus de la Misère, une braderie gratuite pour 200 familles en situation de précarité… https://t.co/jhJuAG4rgw
09:04Région : "Au bord du r^ve", de nouvelles peintures pour la façade du Secours Populaire de Limoges -> https://t.co/h7Y6IHhA3t

Des parcelles de nacre et de fraternité

Nuits de Nacre

L’accordéon se met à nouveau dans tous ses états pour la 29e fois à Tulle, son berceau. Le festival a été lancé jeudi soir depuis le Magic Mirrors, en présence des personnalités locales et de l’artiste fil rouge, Roland Romanelli. L’accordéoniste, compositeur et accompagnateur est une «référence» que Sébastien Farge souhaitait faire découvrir au public. «Il va nous conter son histoire, il doit être un passeur», commente le directeur artistique avant d’inviter les spectateurs à être «acteurs de leur propre festival». Cette édition 2016 présente l’accordéon dans sa plus grande diversité en lien avec l’image. Roland Romanelli qui travaille pour la télévision et le cinéma, correspond parfaitement à cette thématique.
Soixante-dix concerts vont s’enchaîner jusqu’à dimanche dans les rues et en divers lieux du centre ville, et en toute sécurité. Des vigiles sont postés aux entrées des salles de concerts pour jeter un coup d’œil sur les sacs, la police est mobilisée ainsi que l’armée. Les organisateurs et la préfecture ont dû prendre des mesures nécessaires «pour le confort de tous», souligne Gérard Gannet, président de la Cité de l’accordéon. «Dans cette période de peurs et d’inquiétudes, nous avons besoin d’être ensemble, de danser», commente Bernard Combes, le maire, pour qui le festival représente «une communion laïque». Les Nuits de Nacre offrent «des parcelles de fraternité» dont «nous avons besoin». Enfin, Bertrand Gaume, le préfet a rappelé que «la culture élève les hommes». Dans la foulée des discours, le festival s’est ouvert avec un hommage à Francis Lemarque. A la manière manouche, Michel Korb a interprété les plus grands titres de l’humaniste engagé, accompagné à l’accordéon par Roland Romanelli. La soirée s’est poursuivie avec un bal trad’ sous le chapiteau, mené par le duo Artense et par un concert exceptionnel aux 7 Collines. William Sabatier et le quatuor Terpsycordes ont livré une spectaculaire création sonore et visuelle en mémoire de Piaf, Gardel, Piazzolla. Elle a mené le public dans un voyage entre Paris et Buenos Aires. Leur prestation a atteint la perfection, offrant des moments de grâce. Sublime !

"Tous les jours j’ai envie d’apprendre"

Ce vendredi, Sébastien Farge a animé une rencontre avec Roland Romanelli au petit forum du théâtre. Le musicien, arrangeur, compositeur de musique de films, de publicité... est allé de ses petites histoires qui tissent une vie consacrée entièrement à la musique. Il est revenu sur sa relation privilégiée avec la chanteuse Barbara, l’origine des chansons «Vienne» ou «Cet enfant là». «C’est elle qui m’a fait» a t-il confié. Il a parlé de la «chance» qu’il a eu au fil de sa carrière où «il est très difficile de monter mais très facile de descendre»... Il a parlé de son enfance à Alger et du déclic de sa passion pour la musique, de son père qui voulait faire de lui un pianiste concertiste et de son désir d’adolescent de devenir «accordéoniste accompagnateur».  Lors des échanges avec une salle bien garnie, il a évoqué un titre et un album emblématique des années 70 «Space magic fly», vendu à huit millions d’exemplaires à l’époque. Un disque culte qui fait de Roland Romanelli -70 ans aux prunes- le grand-père des Daft punk ! Le musicien a dit son rêve d’artiste «Je le vis là en ce moment.Tous les jours j’ai envie d’apprendre. Je n’ai pas dit mon dernier mot». Chapeau l’artiste.

Le festival monte en puissance. Dans l'après-midi, des concerts se sont multipliés en différents lieux. Deux élèves de la prestigieuse école Cnima J. Mornet se sont produits au Tribunal de Grande Instance, offrant des pièces de musette, de variété, des valses. Un peu plus loin, à l'agence Jean-Jaurès du Crédit Agricole, Grégory Daltin et Laurent Derache ont livré quelques thèmes issus de leur dernière création réalisée pour le festival. Il s'agit d'un ciné-concert. Avec un autre accordéoniste et une clarinette basse, ils accompagneront deux films muets du début du XXe siècle : "Un punch à l'estomac" de Capra et "Les Gaietés de l'Escadron" de Tourneur. Un univers en noir et blanc à découvrir gratuitement ce samedi soir à 21h au Cloître.

Karène Bellina et Serge Hulpusch

Air Zoom Vomero 11

Festival des Nuits de Nacre 2016, Tulle