Fil info
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

Une mue pierre par pierre

Aménagement

Les travaux d’aménagement sur le stade Alexandre-Cueille sont entrés dans une nouvelle phase. Ce mardi a eu lieu la pose de la première pierre des futurs vestiaires de l’équipement sportif.

Le quartier de l’Auzelou possède plus d’un atout dans sa manche. De nombreux équipements structurels, SMAC, Salle de l’Auzelou, Centre  aquarécréatif, Boulodrome, base de Canoë-kayak... y ont pris racine au fil des décennies, avec au cœur battant d’un quartier bordé par la Corrèze, l’emblématique stade Alexandre-Cueille.
Lors de la pose symbolique de la première pierre des futurs vestiaires, le maire de Tulle Bernard Combes pouvait lister les récentes réalisations : «La création du club house, la première tranche de renaturation de la Corrèze... Ce chantier des vestiaires fait partie du projet  de mandature  d’aménagement d’un complexe sportif digne de ce nom».
Jean-Louis Soulier, adjoint au maire en charge des sports, a précisé les contours de ce futur bâtiment de 350 mètres carrés. Il se situera à l’entrée du stade, à l’endroit où se trouvaient les petits guichets si caractéristiques du stade et qui ont disparu comme l’ombre des pins. «Après  l’achèvement de la première tranche en décembre dernier, la deuxième phase de rénovation vient de commencer avec un nouveau bâtiment qui  accueillera une installation mise en conformité. Adieu les anciens locaux situés près des cours de tennis. Tout sera regroupé dans cette nouvelle installation» a indiqué l’adjoint aux sports.
Effectivement, les infrasturctures du stade ne répondaient plus aux normes, notamment celles exigées par la Fédération Française de Rugby en  matière d’accueil pour une équipe fanion évoluant cette année en Fédérale 1, idem pour une équipe en Fédérale 2 ! Le futur bâtiment comprendra quatre vestiaires, des douches, des toilettes, deux vestiaires pour les arbitres, une salle de musculation, une infirmerie et des locaux techniques. Le chantier devrait être terminé à la fin du mis de septembre prochain. Suivront la rénovation de la tribune centrale et des tribunes latérales fin 2017. Le coût du projet se monte à 1 M d’euros HT. La ville a réussi à le faire subventionner à hauteur de 80%, soit la limite légale.
A ce titre, Jean-Paul Denanot, député européen, présent à la cérémonie, a rappelé le rôle de l’Union Européenne à travers ce type de projet :  «L’Europe crée des liens entre les citoyens et les territoires qui ne sont pas assez connus». L’UE via le fonds FEDER apporte son obole à  hauteur  de 150.000 euros, soit 15% du projet.

Serge Hulpusch

Légende photo : Les élus ont scellé symboliquement la première pierre du chantier dans une ambiance conviviale (Photo : S.H.).

Air Jordan 12 Low