Fil info
20:48Millevaches : L'hivernale de Meymac dans le froid -> https://t.co/zYBmR1qQS8
20:02Région : France 3 : de grosses inquiétudes en coulisses -> https://t.co/FlAMittXrD
18:59Ecueillé : Émilie Andéol à la rencontre de ses admirateurs indriens -> https://t.co/7DHT0aacDW
18:39Dordogne : L’aide à domicile en mutation -> https://t.co/bE3RnnY7bo
18:04# # - -Vienne : Communauté urbaine, le retour -> https://t.co/fryNqZz4AL
18:02# # - -Vienne : Des brebis pour préserver et restaurer un site -> https://t.co/xOPNs0fpgp
17:47# # - -Vienne : Sortis de l’ombre -> https://t.co/zLmB2TFP8U
17:45# # - -Vienne : «Périclès» : ouvert sur la vie -> https://t.co/4YCzHmhzhS
17:25Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 | L'Echo https://t.co/rrXSk9Kg80 via
17:18# # - -sur-Benaize : Des locaux rénovés et agrandis pour la ressourcerie «Maximum» -> https://t.co/mrh1MM0XL4
17:17# # - : Le Père Noël se rendra au marché des artisans et commerçants -> https://t.co/hKcsndpVUQ
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Patrick Lebas à la tête de l’Ensemble Vocal -> https://t.co/pGrMxHENvm
17:14# # - : Un beau Salon du Livre en perspective -> https://t.co/DcALeNMVTH
16:40Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 -> https://t.co/5LMBCCdKvW
16:35Le Blanc : Sainte Barbe : les pompiers félicités et honorés -> https://t.co/aBEI0jAFGP
16:32Région : à l’école du jardin planétaire -> https://t.co/kJmYmZv1zY
16:10Périgueux : La plainte pour diffamation, l’arme absolue ? -> https://t.co/LCr9akyyZ2
12:15Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via

La musique incandescente et éternelle de Magma

Culture

Jeudi, la SMAC aura vécu  un grand moment d’émotions avec le concert dantesque d’un groupe devenu une légende : Magma. La salle des Lendemains n’a pas déchanté  lors du concert sensationnel de Magma. A cette occasion unique (c’était leur première à Tulle), la salle des
Musiques actuelles avait fait le plein des grands soirs d’un  public multi-générationnel. Ils étaient venus, parfois de très loin, voir sur scène un groupe qui fêtera dans deux ans ses 50 ans d’existence. Rien que ça !
Si la formation créée par le batteur Christian Vander au printemps 1969 à Turin a évolué depuis ses débuts, la magie Magma est restée la même: intacte, puissante, abrasive, vibrante, charnelle, spirituelle, vitale  et communicative.
L’arrivée sur le plateau des huit musiciens et chanteurs a été accompagnée d’un silence presque religieux... La personnalité charismatique de Christian Vander et la longévité du groupe en imposent, il est vrai. Pendant presque deux heures, le voyage vers la planète Kobaïa a pris les formes grandioses, solennelles d’une messe païenne, profane, lyrique et éruptive  avec ses psaumes, ses incantations hypnotiques scandées dans une langue venue d’ailleurs aux accents gutturaux d’un grand nord, mythique. Magma a ouvert la boîte à musique en interprétant  des mouvements  de sa célèbre trilogie  Theusz Hamtaahk. Les mouvements amples se sont déployés crescendo  voguant entre monts choraux et merveilles polyrythmiques. Le set magnétique, opératique  tout en ferveur et fureur électrique s’est terminé en beauté sur un titre tiré du premier album de Magma aux influences reconnaissables du free jazz des maîtres de Christian Vander : John Coltrane et son batteur Elvin Jones. Avec 69 printemps au compteur,  Christian Vander a démontré la palette immense de son jeu énergique, précis, bouillonnant,  détonnant des mille facettes  d’une rythmique saccadée et tranchante  au service  d’un rock  progressif et psychédélique.
«Pour la victoire de la Vie ;
Oui à Tout ; Non à rien.
Vive Kobaïa».
Et que vive Magma.

Serge Hulpusch

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.