Fil info
23:59Creuse : Dîtes-le avec des fleurs... et des arbres | L'Echo https://t.co/paW3435n7a via
23:26 Va falloir remettre les bottes...
20:56 Décidément, entre départs de feu et incendies… C dans : https://t.co/3CUnCABuli https://t.co/9F2oTrL7Ui
20:51La Roche-Chalais : Les 300 m2 sont carbonisés… mais pourquoi ? -> https://t.co/28Xo4JP9HB
20:43Naves : Une rentrée tous azimuts à cheval et sans plastiques ! -> https://t.co/eJ3RJpWX2j
20:32 Avec 2 amis, 1 jeune de en ressuscite les "montres 24 h", qui perm… https://t.co/U2wk0eLS2J
19:24Vézac : Pour le respect des décisions de justice -> https://t.co/lsGusagRaP
19:22Périgueux : La gendarmerie sort de ses murs -> https://t.co/mAPf3VJYBN
19:19Périgueux : La Résistance vue par la jeunesse -> https://t.co/TToaYljkup
19:10Périgueux : Les pompiers de l’extrême sont de simples citoyens -> https://t.co/U6jBWZrcnZ
19:08Périgueux : Financer les retraites par l’égalité salariale -> https://t.co/NLQFbjLKvT
19:05Périgueux : La représentativité en question -> https://t.co/xgTh25PuPc
18:52# # - -Vienne : Bisbilles entre le Département et Limoges Métropole, Des problèmes de financement à la clé p… https://t.co/Fxb3E7qxED
18:52Argenton-sur-Creuse : Le dernier « Stop train » estival a encore mobilisé -> https://t.co/00rb0XyscZ
18:48Gournay : Des déchets que l’on ne peut ignorer et qui doivent diminuer -> https://t.co/vAC7n5YyvC
18:46Châteauroux : Une école de guitare a ouvert -> https://t.co/v59BejC83A
18:44Valençay : Énergies renouvelables : des exemples concrets présentés à E. Wargon -> https://t.co/9nhO3ozr5W
18:20# # - -Vienne : Salaires, retraite, service publics, logement...Mardi, c’est la rue qui va parler : -> https://t.co/ya2DvOZchk
18:14# # - -Vienne : L’aide à domicile, enjeu de société -> https://t.co/IpiecRne7d
18:10# # - -Vienne : Après les discours, la région doit agir -> https://t.co/bhp5AZoFFt
18:09Bergerac : Municipales : PS et EELV franchissent la marche libérale -> https://t.co/BhPA18pN3U
18:02# # - -Vienne : Théâtre de la Passerelle, une saison pour «s’aimer à tort et à travers» -> https://t.co/RNmc0QDgAS
16:01Périgueux : Crèche nouvelle, cuisine externe ? -> https://t.co/jINEBQhAk9
15:56 Martin Lesage, promo Marie Curie à l’ENA, fera sa 1ere sortie terrain à à . Ms les 1è… https://t.co/kLseehDc0Z
15:47France : Le nouveau secrétaire général s'appelle Martin Lesage -> https://t.co/PWZrYwU7Wh
15:46samedi, journée internationale de la Paix, on marche pour le climat et la biodiversité : déclaration à retrouver da… https://t.co/DzFfJi7SE9
15:29Brantôme : Ils ont ressuscité la montre 24h -> https://t.co/JJ90fSgMDl
15:15Boulazac : Le sport véhicule des valeurs importantes -> https://t.co/W3P1A4GeiT
15:14Périgueux : L’artère de tous les déplacements doux à l’honneur -> https://t.co/NzOFF6aong
11:11Corrèze : La Corrèze placée en «risque de feux de forêt très sévère» -> https://t.co/3aL871hw72
10:40Périgueux : « Jamais on n’aurait cru que l’agriculture tournerait comme ça… » | L'Echo https://t.co/Qr2XnVdIpu via
07:37Région : A Vassivière, des caméras parmi les brebis -> https://t.co/3oKpKtZuBZ
07:35# # - : Ce soir au Lido, «Taxi Téhéran» en soutien à l’avocate Nasrin Sotoudeh -> https://t.co/8PlrMSbOHS
07:33# # - -Vienne : Festival l’esprit des pierres, un premier acte de grâce -> https://t.co/IimTHvGeCW
07:31# # - -Vienne : C’est la Dolce Vita au Vigen -> https://t.co/ZTNpyRC88W
07:29# # - -Vienne : Demain et samedi, Festi’Zac de retour à Ambazac -> https://t.co/vJatMAMM50
07:29 "Le massif forestier ne doit pas reconquérir des espaces unique… https://t.co/aCnQVDsO8R
07:27Région : Solutions pour l’inclusion -> https://t.co/MyKWksPOyg
07:22Coulounieix-Chamiers : La filière bois ne doit pas compter sur le malheur des agriculteurs -> https://t.co/IZkdGXMS81
05:59 Les SP de nouveau en prise avec un violent incendie cette nuit. C dans :… https://t.co/K8bhTVUBBF
05:55Prigonrieux : Violent incendie près de Bergerac : la circulation coupé -> https://t.co/lMrPWLb8Tz

Le cadavre exquis de la liberté

Culture

Mardi soir le théâtre des 7 Collines avait à l’affiche le spectacle hors normes «Chunky Charcoal», balade poétique et performance artistique de haute volée.
A la différence du jeu littéraire mis au point par les Surréalistes au siècle dernier, le cadavre exquis exécuté par six mains expertes et sensibles a tissé un fil rouge poétique entre tous les éléments de langage entremêlés : visuels, sonores, parlés, déroulés, agencés, formulés, écrits, dessinés un beau soir de «réunion un peu contrainte, contrite. Nous ne nous... Un rituel, une célébration» amorce Sébastien Barrier, poète des mots de sa logorrhée. Que l’on comprenne bien le dispositif original de ce work-world-words in progress à trois : Sébastien Barrier parle, chante, débite des histoires, des récits, des tranches de vie réelles et imaginaires. Benoît Bonnemaison-Fitte, artiste graphique dessine en mots la parole donnée. Il noircit une immense page blanche tendue en fond de scène au moyen de charbons de fusain noirs, les «Chunky Charcoal» éponyme du spectacle. Le guitariste Nicolas Lafourest magnifie les mots d’une sensibilité électrique, aux lignes mélodiques mélancoliques, du PJ Harvey grattée jusqu’à l’os.
En route pour un long et fabuleux voyage dans le temps : du village d’origine de Benoît Bonnemaison-Fitte, Aurignac,  jusqu’à une grotte et nous voilà plongés dans l’ère de l’Aurignacien. On «farfouille» de ci de là et on découvre que l’homme a civilisé la mort !
«L’inéluctable finitude» n’est pas loin. Sébastien Barrier peut dire merci à la «sérendipité»... Un petit détour par la grotte Chauvet et nos pas nous amènent à un chaton sauvé par Nicolas d’une poubelle jeté. «Prenez-moi» dit le chat. On trouve parfois et on perd aussi «le cap, sa langue, l’équilibre, son sens de l’humour, la raison, la foi, la parole, Christine»... et sur la page un papillon filandreux prend son envol. Christine est morte dans un «cri», envole toi Christine. Le train des mots fait escale à Morlais où un curé noir de désir tente de se suicider.
Dieu existe-t-il vraiment ?
Oui-oui le chat de Sébastien ne dit pas non. Il fait une apparition sur scène inoubliable de chat pitre pâte à modeler ! Le poète Georges Peros sorti des embruns bretons célèbre la mer et ses marins.
Ronan Tablantec, le double du conteur, finit grillé et mangé par la mer. Le minotaure est prisonnier de son labyrinthe et la page blanche recouverte de mots posés tel un dazibao poétique. La boucle est bouclée, le feu de l’humanité peut éclairer la fresque dans son entièreté, le cadavre exquis de la liberté est né.

Serge Hulpusch

Air Max Shox 2018