Fil info
21:19Nos DIRIGEANTS devraient réfléchir comment YOYOTA réussit à PRODUIRE en FRANCE alors que parait-il c'est IMPOSSIBLE… https://t.co/YQzGsiIz5A
19:50Périgueux : De bons résultats malgré le sous effectif -> https://t.co/4Zrl2fvNJQ
19:35Châteauroux : Une nuit de musique, théâtre et danse au conservatoire -> https://t.co/4EbKnylx14
19:34Châteauroux : C’est gratuit, on vous dit ! -> https://t.co/J7ERAnvKJ4
19:23Région : Un très bon démarrage pour cette série -> https://t.co/6lOFE55JUz
19:18# # - : La commune peut autofinancer de nouveaux investissements -> https://t.co/olYhrvCREJ
19:16# # - -Buffière : Les sapeurs-pompiers ont fêté Sainte-Barbe -> https://t.co/NsfLEEuLz5
19:14# # - -sur-Vienne : Des voeux optimistes pour Jean-Pierre Granet -> https://t.co/XOoRSkd0Cm
19:13# # - : Comment lire la cité... demain? -> https://t.co/0XwAL5Lk8O
19:11Corrèze : Le département en vigilance jaune pour risque de crue et d’inondation -> https://t.co/gV5xfIkei3
17:32RT : Exposition. Le pop art, bien ancré dans son époque au https://t.co/6vefWpzLKx https://t.co/lCXukXYbys
17:26RT : 5 prix ont été remis aux vaillants constructeurs du concours Jouer son quartier. Félicitations !🎉 https://t.co/myrDO5QSSW
17:25RT : [INFO] Fermeture mardi de l'accueil de la 22 avenue Jean Gagnant à Limoges. Pour vos démarches consultez am… https://t.co/hbycjvUri8
17:11Le lycée Jean Favard prend des gants: Pierre Lamoine est cuisinier au lycée Jean-Favard de Guéret. Au fil des... https://t.co/pfB19O0eLI
17:08France : Le lycée Jean Favard prend des gants -> https://t.co/nfSzqhDJ8c
16:51RT : Le Défenseur des droits recommande le retrait de la circulaire sur l’hébergement d’urgence https://t.co/WZRYepCUwI
16:49Sarlat-la-Canéda : L’actualité Rougié au cœur des vœux de la cgt -> https://t.co/K5lEw1JNTl
16:22En raison des conditions météorologiques défavorables passées et à venir (fortes précipitations), de l’état des... https://t.co/b1EmXuofGT
15:48Périgueux : Une administration en pleine mutation -> https://t.co/NnBo5GOo8A
15:43En raison des conditions météo défavorables, de l’état des terrains, et du nombre d’arrêtés municipaux reçus, le… https://t.co/CyVwPOKAk7
15:27Corrèze : La 2e Nuit de la Lecture, c'est demain -> https://t.co/c7RSFhPTOA
14:59En raison des conditions météo défavorables (pluies persistantes annoncées) et de nombreux Arrêtés Municipaux, le… https://t.co/TDBo5edR6I
14:47Il n'y a plus de place pour la représentation de la Troupe Bat de l'Aile demain samedi à l'espace Confluences de Co… https://t.co/DWcBOVx5HP
14:27RT : Le des 32ès de a dévoilé ses affiches ! Retrouvez les rencontres de nos équi… https://t.co/QG8XcLRu4w
13:41En raison des conditions météo, le district de football 87 annule et reporte toutes les rencontres départementales… https://t.co/9pTqQTAKbZ
13:32Bergerac : Hôpital : la rigueur budgétaire toujours de mise en 2018 -> https://t.co/TupCLlOt8B
13:26RT : Dimanche 4 Février 2018 dès 9h donne rendez-vous au stade de Rugby du Bugue à tous les sapeurs-pompiers… https://t.co/IaodIdRl8f
13:00Coulounieix-Chamiers : Les malvoyants jouent la vidéo -> https://t.co/5RgGJNyIpw
10:25A lire dans d’aujourd’hui, le musée de prête 4 pièces napoléoniennes majeures, dont la vo… https://t.co/NrRnvEwki6
23:18International : Des ONG débordées qui ne baissent pas pavillon -> https://t.co/Du0JMxBn1i
23:15France : Notre Dame des Landes, le jour d’après -> https://t.co/CiDzusoOsG
23:08France : Opération séduction de Theresa May envers Emmanuel Macron -> https://t.co/4n4ZWvMIFj
23:05France : PSA opte pour les départs volontaires à la chaîne -> https://t.co/MEvVsOfNEq

Le 30eme Festival des Nuits de Nacre a débuté tambour battant

La trentième édition du Festival des Nuits de Nacre a ouvert le bal des festivités jeudi au son de l’accordéon, de la danse, de la création, de la convivialité entremêlés. Les réjouissances se poursuivent ce soir  plus motivées que jamais pour tenir paroles et faire la fête ! Le  30ème anniversaire a débuté sur un air de bal populaire.
Le festival n’avait pas encore lancé officiellement les festivités jeudi que l’on guinchait à qui mieux mieux dans la boutique du festival sise rue Jean-Jaurès. Un accordéon et deux couples enlacés sur une petite piste improvisée  et l’affiche du festival se faisait chair par cette simple alchimie chaleureuse des cœurs et des sons en mouvement. Les  longs discours et les apéritifs digérés, sans fil rouge musical en scène enchaîné (étonnamment pour de nombreux festivaliers), plus de deux cents personnes ont ensuite convergé vers le parc voisin de la préfecture. Au programme, un voyage émotionnel concocté par Arnaud Méthivier baptisé «Nano - Le temps suspendu» ! A la tombée de la nuit, le parc en v
éclairé de torches, a laissé place à une création artistique musicale et visuelle non dénuée de poésie et de fraîcheur... Près de la mare, un danseur et «Nano» Méthivier ont avancé à pas de danse comptés sur la voie de la naissance originelle. La venue crescendo d’un corps  de danseur et d’un musicien un poil étiré a rappelé aux spectateurs les conditions humides de la représentation...
Par chance, l’an prochain, fin juin début juillet, le temps se mettra au tempo d’un festival décalé !
Le spectacle a gagné en intensité quand le duo improvisant son ballet de petites chorégraphies sonores et gestuelles en boucle constellée s’est abouché au ciel étoilé. Le temps suspendu a pris tout son sens mais à l’envers ! Isabelle Buyse, la tête en bas, accrochée à un fil de fer, a cheminé tel un chat à l’affût, lentement et sûrement au son de l’accordéon. Derrière elle, les spectateurs pouvaient voir le décor de la ville et les hauteurs du quartier de la Barrussie.  Dans le prolongement des torches  délimitant  l’espace au creux du parc, l’éclairage public et ses réverbères semblaient  
prolonger le décor de la création comme par magie. La danseuse acrobate est descendue du ciel rejoindre ses comparses. Cette rencontre a  
donné lieu à des beaux moments, lorsque les têtes des uns et des autres se frôlaient, se caressaient à fleur de peau.
Une fois posé sur le plancher des vaches, le spectacle hybride est reparti de plus belle, la musique répétitive se muant au final sur une note de techno parade.
Frigorifiés, mais des images plein les yeux, les spectateurs ont pu se réchauffer à l’écoute de Chloé Lacan de retour à Tulle avec son «ménage à trois». Un trio qui déménage façon puzzle musical zigzaguant allégrement de l’univers rive gauche parisien à l’ambiance cabaret berlinois avec une fougue, une voix et une présence intense unique très communicative.
Que dire alors du duo de choc de Summer Rebellion qui lui a succédé. Un chanteur au  physique d’ours à la voix venue des profondeurs de l’âme et un accordéoniste chauffé à blanc, le  feu sacré d’une musique sauvage pouvait brûler les planches d’une énergie rare.
Le temps était enfin radieux.

«Merci !» aux forces de sécurité
Cette année encore, état d’urgence oblige, un important dispositif de sécurité a été mis en place autour du festival. Police Nationale, Police Municipale et militaires de la section Sentinelle patrouillent dans les rues et surveillent les accès aux concerts «pour le bien de tous». La présence des forces de sécurité a aussi pour but de rassurer les festivaliers en cette période de menace terroriste constante. Hier après-midi, la municipalité, la Cité de l’accordéon et la préfecture ont tenu à les saluer et remercier pour «leur dévouement» auprès de la population. Un pot leur a été offert en mairie.

Serge Hulpusch

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.